samedi 6 juillet 2019

Un initié juif: Les Juifs utilisent l'immigration pour "diviser et régner"


Le Dr Stephen Steinlight était directeur des affaires nationales (politique intérieure) au Comité juif américain et analyste des politiques au "Centre on Immigration Studies".

Il écrit: "Pour peut-être une autre génération, une prévision optimiste, la communauté juive est  dans une position où elle sera capable de diviser, de régner et d'entrer dans des coalitions sélectives qui soutiennent nos programmes."

La diversité est le terme qu’ils donnent à "diviser pour régner".

Bien qu'il ne dise plus que nous n'avons plus à nous inquiéter des W.A.S.P.s, il a mis en garde ses compatriotes juifs contre la création de nouveaux rivaux ethniques.

Reconsidérer une politique d'immigration malavisée
(à partir du 22 février 2011)
par le regretté Dan Butler
(pour henrymakow.com)

L'article du Dr Stephen Steinlight, "L'enjeu juif dans l'évolution démographique américaine: reconsidérer une politique d'immigration erronée" (2001) parle franchement du contrôle juif de la politique d'immigration américaine, des politiciens et des médias.
"Pour peut-être une autre génération, une prévision optimiste, la communauté juive est donc dans une position où elle sera capable de diviser et de régner et d'entrer dans des coalitions sélectives qui soutiennent nos agendas", écrit-il.
Même avec ces réserves, l'ère de la représentation législative juive étonnamment disproportionnée a peut-être déjà atteint son apogée ......
"Avec les changements envisagés, combien de temps pensons-nous réellement que près de 80% du budget total de l'aide étrangère des États-Unis ira à Israël?"
jewish_media_octopus.gif
"Il est également vrai que l'influence économique et le pouvoir des Juifs sont concentrés de manière disproportionnée à Hollywood, à la télévision et dans le secteur de l'information, ce qui est théoriquement un avantage en termes de formation d'images publiques favorables aux Juifs et de sensibilisation du peuple américain aux préoccupations des Juifs ".
Voici où le bât blesse. Il prévient que la domination juive est menacée par une coalition consensuelle d'Asiatiques ... le péril jaune!
"Mais le jour viendra sûrement où une alliance américano-asiatique efficace rapprochera les Américains chinois, les Américains japonais, les Coréens, les Vietnamiens et le reste. Et les Latinos complexes et encore très divisés réussiront aussi plus efficacement à se fédérer politiquement. Le fait est que le terme "Américano-asiatique" n'est que récemment entré dans la langue commune des jeunes Asiatiques (il est toujours rejeté par les personnes âgées), tandis que les "Latinos" ou les "Hispaniques" ne se considèrent souvent pas comme faisant partie d’un groupe ethnique multinational mais principalement mexicain, cubain ou portoricain ".
Bien qu'il ne dise pas "nous n'avons plus à nous soucier des W.A.S.P.s", cela signifie implicitement qu'il envisage l'avenir en termes du prochain concurrent.
Il mentionne les Hispaniques, mais il sait que les Marranes [1] ont toujours été intégrés au Mexique et en Amérique du Sud.
Les Juifs organisés exercent le moins de contrôle et d'influence sur les Asiatiques: Vietnamiens, Coréens, Thaïlandais et surtout les Chinois.
 11kristof-articleLarge.jpg
La culture asiatique a une cohésion notoirement forte, filiale et clanique, dans laquelle elle éduque et discipline lsa progéniture ; choses que le stock européen faisait auparavant, et que les Juifs continuent de faire. Il les voit comme une menace une fois qu'ils ont atteint une conscience identitaire «américano-asiatique». "
Ayant identifié le prochain adversaire, il se demande comment restreindre les Asiatiques et les Latinos sans s’opposer à l’immigration:
"Avant de formuler des recommandations spécifiques sur la politique d'immigration, nous devons immédiatement anticiper l'opposition prévisible et déclarer avec insistance ce que nous ne préconisons pas. Nous ne préconisons pas une position anti-immigration. Franchement, il est également de notre intérêt de continuer à soutenir une immigration généreuse: le jour viendra peut-être où les forces de la persécution antisémite réapparaîtront sur les terres de l'ex-Union soviétique ou des pays de l'Europe de l'Est et où les Juifs auront à nouveau besoin d'un refuge sûr aux États-Unis. La communauté juive exige toujours cette sécurité. Nous serons toujours en faveur de l’immigration; la question est de savoir si elle doit être ouverte sans fin ou non. La question est de savoir quelle est l’approche la plus intelligente pour soutenir l’immigration? "
"Pour commencer, nous devrions envisager sérieusement et immédiatement de mettre fin à notre alliance avec les partisans de l'ouverture des frontières (nous n'appartenons pas à leurs coalitions) et nous allier plutôt avec des défenseurs de l'immigration favorables à une réforme de l'immigration prévoyant des réductions modérées dans l'immigration, comme le Centre for Immigration Studies ".
Si Steinlight n’est pas hostile à la majorité européenne, il n’est pas tenu compte de son droit de préserver sa culture et ses valeurs.
L’ANTISEMITISME NECESSAIRE POUR L'UNITE JUIVE
En avril 2004, Steinlight avait averti que "l'antisémitisme en voie de disparition" en Amérique était une "crise". Steinlight a admis que sa première loyauté était envers Israël et il a considéré le déclin de l'antisémitisme comme une menace supplémentaire pour la juiverie américaine.
"Je dois l'avouer: comme des milliers d'autres enfants juifs typiques de ma génération, j'ai été élevé en nationaliste juif, voire quasi séparatiste. Chaque été, pendant deux mois, pendant 10 années de formation, durant mon enfance et mon adolescence j’étai dans un camp juif. Chaque matin, j’ai salué un drapeau étranger, vêtu d’un uniforme qui reflète ses couleurs, chanté un hymne national étranger, appris une langue étrangère, appris des chants et danses folkloriques étrangers et appris qu’Israël  était ma vrai patrie."
(Un tel camp de filles et de garçons chrétiens européens ou musulmans serait fermé en tant que, "complexe d'entraînement terroriste" de respectivement, "suprémacistes blancs", ou "lié à Al Quaïda" . Mais grâce à "la formation d'images publiques favorables aux Juifs et à la sensibilisation des Peuple américain aux préoccupations des juifs ", les sionistes peuvent poursuivre un ordre du jour contraire aux intérêts américains.)
 (L'antisémitisme est bon pour les juifs)
Steinlight sonne l'alarme de la baisse de l'antisémitisme: "L'antisémitisme est tombé à des creux historiques parmi les chrétiens blancs, qui constituent toujours le groupe culturel dominant de l'Amérique. Autrefois facteur important de la vie américaine, l'antisémitisme est devenu un phénomène périphérique. Une étude de l'ADL a révélé que seulement 12% des chrétiens américains de race blanche avaient une attitude antisémite. En effet, un facteur clé contribuant à la crise de la continuité juive est que nos voisins nous aiment et souhaitent souvent nous épouser et avoir des enfants avec nous. "
AASC_6957.jpg
Mon Dieu, quelle horreur ! - la jeunesse juive pourrait s'assimiler! Notez que ses chiffres viennent  de la Ligue anti-diffamation - la même organisation qui promeut l’idée que l’antisémitisme est à la hausse.
En conclusion, dans ces articles, nous voyons comment la juiverie organisée poursuit un programme hypocrite. d'un côté, elle poursuit l’endoctrinement des Juifs pour qu’ils soient exclusivement sionistes israéliens, de l’autre, elle craint la montée des identités ethniques non juives et pousse à leur désintégration.
----------
5 juillet 2019

Source : Insider: Jews Use Immigration to "Divide and Conquer"

Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.