dimanche 7 juillet 2019

Selon la Russie, les récents tremblements de terre en Californie ont été provoqués par des armes sismiques


Un  effrayant rapport du Conseil de sécurité (CS), circulant aujourd'hui au Kremlin, reproche aux États-Unis de projeter d'inonder l'Europe de propagande anti-russe. Il annonce que les Américains vont déverser des millions de dollars sur les médias européens afin qu'ils publient ce qui leur est dit. Ce rapport contient un commentaire terriblement cryptique de la part du ministre de la Défense, Sergei Shoigu, disant  que Akademik Lomonosov qui est «maintenant actif» les «va les ramener à la raison» et il a ajouté: «Quel que soit leur niveau de préparation», référence évidente au mois dernier, lors de l'exercice militaire américain intensif au large de la côte ouest américaine «préparant le Big One» qui, semble-t-il, viendra plus tôt que prévu. En effet, un séisme de magnitude 6,4 qui a frappé le sud de la Californie le 4 juillet, suivi par une catastrophique secousse cinq fois plus importante, le 5 juillet, de magnitude 7,1 a fait penser au défunt dirigeant vénézuélien Hugo Chavez, qui avait averti en 2015 que «les États-Unis avaient déjà utilisé leur arme sismique».

 
Le plus préoccupant à propos de ce rapport est un échange entre les membres du Conseil de sécurité Valentina Matviyenko et Sergei Naryshkin qui discutent de Stanislav Lunev- c'est presque entièrement rédigé et classé dans la cote de sécurité nationale "D'importance particulière" - mais dont la grave signification réside dans le fait que Lunev est officier du renseignement militaire russe de rang le plus élevé à avoir trahi son pays au profit des États-Unis et où, depuis 1992, il participe au programme de protection des témoins du FBI dans le cadre de ses protocoles de protection les plus stricts. Pour sa haute trahison, les services de renseignement russes ont émis un «ordre de mise à mort» émis à son encontre. En effet, il avait donné aux Américains les plans de guerre et les armes spéciales les plus secrets des Russes, comme il l'a décrit dans l'échange suivant:
Question de B: De nouveaux types d’armes semblent sortir de Russie. En quoi consiste une arme sismique et que fait le gouvernement russe pour les produire?
Réponse de Lunev: Il s’agit en réalité d’un séisme artificiel, qui pourrait être généré par des dispositifs spéciaux, qui augmentent les ondes sismiques naturelles qui se trouvent sous notre surface de la Terre, et explosent comme un séisme naturel dans les circonstances suivantes. En fait, le développement de cette arme était en place depuis plus de 20 ans et au milieu des années 80, il y a eu plusieurs essais sur le terrain de cette arme et vous avez peut-être entendu dire que la ville arménienne Spitak avait été totalement détruite.
Question de B: Bon Dieu, ne me dites pas que c’était un test soviétique?
Lunev : C'était une explosion accidentelle.
Question de B: C’était un tremblement de terre provoqué artificiellement?
Réponse de Lunev: Il s’agissait d’une explosion accidentelle d’un tremblement de terre qui avait été générée par le test des armes sismiques.
Bien que cela ne soit pas mentionné dans ce rapport, les «dispositifs spéciaux» auxquels se réfère le traître Stanislav Lunev sont plus connus en Occident comme des «armes tectoniques» - qui fonctionnent en créant une puissante charge d'énergie élastique sous la forme d'un volume déformé de la croûte terrestre dans une région d'activité tectonique - cela devient alors un tremblement de terre une fois déclenché par une explosion nucléaire dans l'épicentre ou par une très forte impulsion électrique.
C'est un point critique à comprendre car ce rapport mentionne spécifiquement que le Conseil de sécurité ne répondra pas à l'affirmation du Pentagone selon laquelle la Russie a procédé à des essais nucléaires secrets, principalement autour de Akademik Lomonosov. C’est la plus puissante centrale nucléaire au monde, dont le "test" final du 25 juin a provoqué un séisme de magnitude 6,2 au Kamchatka , et a abouti, 5 jours plus tard (le 30 juin) au lancement de sa licence d’exploitation valable 10 ans qui a été remise à Rosatom , la société d’État russe très secrète basée à Moscou et spécialisée dans l’énergie nucléaire et les armes atomiques spéciales.
Le mystérieuse bateaue nucléaire Akademik Lomonosov
devient actif et opérationnel le 30 juin 2019
Le 4 juillet, un tremblement magnitude de 6,4 a pénétré dans le sud de la Californie, et le 5 juillet, un nouveau tremblement de terre 5 fois plus puissant (soit d'une magnitude 7,1) a de nouveau frappé.
Les tremblements de terre en Californie et au Nevada
 6 juillet 2019
La Californie étant située sur la Ceinture de feu, il est beaucoup plus facile
pour les géo-ingénieurs de déclencher des tremblements de terre
En appliquant le principe scientifique de la résolution de problème «Le rasoir d'Occam» qui stipule « Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? ».  - la coïncidence (une concordance remarquable d'événements ou de circonstances sans lien de causalité apparente) - comme l'explication la plus vraie de ces événements montre clairement que la Russie prend maintenant des mesures de représailles contre les États-Unis pour avoir tué ses marins et menacé de guerre nucléaire en utilisant son arme connue depuis longtemps « le tremblement de terre » contre l'Amérique - ne laissant ainsi que la question suivante: «Quelle horreur sera la prochaine étape?»
Les gens vivant dans cette région de la zone de guerre sismique d'Amérique du Nord (ci-dessus) devraient envisager de prendre des vacances dans les plus brefs délais
Source: Russia Hints Earthquake Weapon “Active” As 7.1 Trembler Strikes California

VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC
 


1 commentaire:

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.