mercredi 17 juillet 2019

G.B. Les starlettes de David dans le "foot exclusivement juif"


Comme je l’ai décrit dans les articles «La liberté de parole doit mourir!» et Trashing the Torah,” les Juifs d’Occident veulent imposer une définition ridiculement vague de l’antisémitisme conçue par l’Alliance Internationale de la Mémoire de l’Holocauste [1]. La définition est conçue pour mettre fin à la liberté d'expression. Elle se présente comme suit:
    L'antisémitisme est une certaine perception des Juifs, qui peut être exprimée sous forme de haine envers les Juifs. Les manifestations rhétoriques et physiques de l'antisémitisme s'adressent aux individus juifs ou non juifs et / ou à leurs biens, aux institutions communautaires juives et aux installations religieuses. (Qu'est-ce que l'antisémitisme ?, La campagne contre l'antisémitisme)
Les prétendues priorités des juifs
La définition a été adoptée «intégralement» par le parti conservateur britannique, la Chambre du gouvernement de Floride et de nombreuses autres institutions et organisations occidentales. Elle s’accompagne d’une longue liste «d’exemples contemporains d’antisémitisme», dont l’un se présente comme suit:
    Accuser les citoyens juifs d'être plus fidèles à Israël, ou aux prétendues priorités des Juifs du monde entier, qu'aux intérêts de leurs propres nations. (What is Antisemitism? Qu'est-ce que l'antisémitisme?)
Et oui, les antisémites accusent certainement les «citoyens juifs» de déloyauté envers les nations goyim dans lesquelles ils vivent actuellement. Par exemple, dans «Un shabbos shiksa sans vergogne» [2], j'ai dit que Stuart Polak, un ancien directeur des Amis Conservateurs d'Israël, ne s'intéressait qu'à Israël et aux intérêts juifs, pas à la Grande-Bretagne. Mais ce ne sont pas seulement des sites haineux  qui font la promotion de cet horrible stéréotype de la déloyauté juive. Vous pouvez également trouver ce stéréotype promu dans le plus ancien et le plus populaire journal juif de Grande-Bretagne, le Jewish Chronicle.
Plus fidèle à Israël
Comment est-ce possible? Très facile, semble-t-il. 
Le Jewish Chronicle a récemment rapporté que l'équipe de football exclusivement juive Maccabi London Lions F.C.. a envoyé certains de ses joueurs juniors à un tournoi de football exclusivement juif en Hollande appelé Jom Ha Voetbal, ou «Journée du football» (Jom Ha signifie «Jour (des) le» en hébreu et Voetbal signifie «Football» en néerlandais). Pour fêter leurs succès au tournoi, une équipe junior de Maccabi et ses deux superviseurs adultes ont posé sur le terrain avec un drapeau du Maccabi F.C. comme ceci:
Starlettes de David:
Maccabi London F.C. pose avec un drapeau israélien
Comme vous pouvez le constater, onze citoyens britanniques juifs ont choisi de célébrer cet événement en posant fièrement, non pas avec un drapeau britannique ou anglais, mais avec un drapeau israélien portant l'étoile de David. Ces citoyens juifs sont-ils «plus fidèles à Israël qu'aux intérêts de leur propre nation»? Eh bien, quelle autre conclusion pouvez-vous en tirer? Et lorsque la Jewish Chronicle a publié cette photo en juillet 2019, elle l'a fait sous le titre approuvé «Les starlettes du Maccabi London brillent sur la scène européenne». En d'autres termes, la Jewish Chronicle est très heureuse de promouvoir un «exemple contemporain d'antisémitisme». La Jewish Chronicle considère comme une donnée fondamentale la loyauté envers Israël chez les Juifs britanniques, tout en condamnant simultanément tous les Gentils qui soulignent cette fidélité fondamentale.
Vivre la culture juive
L'histoire de Maccabi London F.C. a cité le manager des joueurs juniors Lee Reuben, qui a déclaré: «Les garçons ont fait honneur au club. C’est toujours agréable de rentrer à la maison avec des médailles, mais plus important encore, ils ont pu vivre la culture juive et un shabbat en équipe ensemble. … Nous sommes tous extrêmement fiers d’eux et sommes impatients de les voir continuer à représenter le club à l’avenir. »
Lorsque les garçons juifs sont «un crédit» à une équipe sportive exclusivement juive, la « culture juive » impose clairement l’épanouissement du drapeau israélien (que l'on voit souvent dans les célèbres clubs de football Tottenham Hotspurs à Londres et dans Ajax Amsterdam, tous deux considérés comme des «clubs juifs»). La photo de Maccabi F.C. illustre également un autre aspect central de la culture juive: le «suprémacisme blanc» dont j'ai parlé dans «les faits: le suprémacisme blanc dans la communauté juive». Parce que Maccabi London F.C. est réservé uniquement aux joueurs juifs, il peut exclure les joueurs noirs qui sont par ailleurs si importants dans le football britannique. En conséquence, les onze Juifs sur la photo sont tous des visages pâles, et les parents des joueurs juniors ne doivent pas craindre que leurs fils soient blessés ou influencés par des Noirs violents et prédateurs.
Mais il n’existe aucun moyen pour les Goyim Blancs britanniques de former des équipes de football qui peuvent exclure officiellement et légalement les Noirs et les autres non-Blancs. Une telle exclusion serait illégale au regard des lois «anti-discrimination» créées et appliquées par des Juifs tels qu'Anthony Lester et Jim Rose du Runnymede Trust. Mais Maccabi London F.C., dont le nom célèbre les nobles Macchabées juifs qui se sont rebellés contre l'oppression et la cruauté les Gentils dans l'ancienne Palestine, peut exclure les Noirs en prétendant recruter des joueurs en fonction de leur religion plutôt que par race. Tous ceux qui ont critiqué le Maccabi London F.C. pour  cela, feront, bien sûr, face à une accusation d’antisémitisme, qui est une accusation sur-utilisée et généralement injustifiée.
Holocauste sur l’étagère
Quand je dis cela, j’utilise un autre «stéréotype antisémite»: les Juifs utilisent des accusations d’antisémitisme de manière malhonnête et égoïste. Mais devinez quoi? La Jewish Chronicle a également promu ce stéréotype antisémite. Ou du moins, la journaliste juive Melanie Phillips l'a fait dans la Jewish Chronicle. Phillips est l’un des rares Juifs prêts à critiquer ouvertement les autres Juifs pour avoir porté atteinte aux intérêts des Gentils. Début juillet 2019, elle s'est opposée à la construction d'un monument commémoratif de l'Holocauste [3], immense et moche, près des Chambres du Parlement à Londres:
    Pourquoi n'y a-t-il pas plus de gens qui dénoncent le projet mal conçu de construire un mémorial de l'Holocauste à Victoria Tower Gardens? La proposition, actuellement examinée par le Conseil de Westminster, bénéficie d'un large soutien, mais elle suscite une vive opposition, quant à son impact sur les jardins, de groupes tels que Royal Parks, la Victorian Society et Historic England.
    Un groupe de pairs juifs appartenant à plusieurs partis a également pris la parole. Il y a d'autres opposants mais ils se taisent - presque certainement parce qu'ils craignent d'être accusés d'antisémitisme.
    À tous les niveaux, il s’agit d’un projet mal fondé. D'un point de vue architectural, ce sera une horreur. Conçu à l’origine avec 23 grands ailerons de bronze, il a été comparé à un grille-pain géant.  Une conception révisée semble avoir abaissé les ailerons et permis des vues moins restreintes du palais de Westminster, mais menace toujours de se démarquer dans un contraste brutal avec son environnement.
    … Le programme a été qualifié de «mission sacrée nationale» par Theresa May, tandis que tous les anciens premiers ministres encore en vie - David Cameron, Gordon Brown, Tony Blair et Sir John Major - ont exprimé leur soutien. Ils semblent tous avoir été motivés par un instinct décent de lutter contre l'antisémitisme et le négationnisme. Et situer le mémorial à côté du Parlement lui-même est un signe évident et symbolique de l’acceptation politique de la communauté juive de Grande-Bretagne. Ce qu'ils semblaient tous oublier, c’était l’impact environnemental probable sur le reste de la population. … (Ce grille-pain géant ne nous aidera pas à lutter contre la haine, The Jewish Chronicle, 7 juillet 2019.)
Un grille-pain [4] de 102 millions de livres sterling: le mémorial de l'Holocauste et le centre d'apprentissage proposés près du Parlement
Remarquez comment Phillips promeut un stéréotype antisémite: les Gentils «se taisent - presque certainement parce qu'ils craignent d'être accusés d'antisémitisme». En d'autres termes, elle déclare que les Gentils ont des objections légitimes contre ce «grille-pain géant», mais ils ne les expriment pas car ils craignent que les Juifs ne les accusent injustement d'antisémitisme.
Et remarquez le "contraste brutal avec son environnement." Il n’y a manifestement aucune tentative de s’intégrer dans le milieu culturel de la société au sens large. À l'instar du drapeau israélien présenté par une équipe de football composée de citoyens britanniques, le grille-pain de l'Holocauste témoigne d’une évidente réalité: l'assimilation des Juifs de la diaspora est, au mieux, superficielle.
Et enfin, remarquez que même si Phillips et certains de ses pairs juifs se sont levés pour parler contre le mémorial, aucun non-juif de marque ne l’a fait, assurant que son acceptation   était pratiquement assurée. ...
C'est un peu comme les rares Juifs du Congrès américain qui ont voté contre la guerre en Irak alors qu'ils savaient pertinemment que la guerre était appuyée de manière écrasante par le Congrès et que la guerre était soutenue par l'AIPAC, le gouvernement israélien, les médias néo-cons, le complexe de lobbying gouvernemental, l'ADL (qui a joué un rôle de soutien en accusant d’antisémitisme quiconque suggérant une implication juive dans la promotion de la guerre). Ils comprirent que leur vote n'aurait aucun sens mais serait utile pour désamorcer l'idée que l'influence juive était une condition nécessaire à la guerre.
Rétribution et récompense
Je suis d'accord avec Mélanie Phillips: les goyim la bouclent effectivement "par peur des juifs". Cependant, je pense que Phillips a tort de dire qu’ '"un instinct décent pour lutter contre l'antisémitisme et le négationnisme de l’Holocauste" explique pourquoi "tous les anciens premiers ministres encore en vie ” ont soutenu le mémorial sur son site proposé. En effet, David Cameron, Gordon Brown, Tony Blair et John Major sont tous devenus Premier ministre avec un financement juif et le soutien des médias juifs, à l'instar de l'actuelle première ministre, Theresa May.
Je pense que la crainte de la rétribution des Juifs et l'espoir d'une récompense supplémentaire expliquent leur soutien au grille-pain de l'Holocauste, et non à "l'instinct décent". Ils sont chabbos et j'espère qu'un jour ils seront tous jugés pour trahison. Comme les «citoyens juifs» en Grande-Bretagne, ils ont été plus fidèles à Israël et aux priorités des Juifs du monde entier qu’aux intérêts de leur propre nation.
NOTES
[2] Une shiksa (ou « shikse » - yiddish : שיקסע) désigne en yiddish une femme non juive, plus spécifiquement une jeune fille fiancée ou mariée à un homme juif.
Un Shabbos goy (yiddish : שבת גוי ; hébreu moderne : גוי של שבת goy shel shabbat) est quelqu'un qui aide régulièrement une personne ou une organisation juive en exécutant pour elle certains actes que la loi juive lui interdit le jour du Shabbat. L'expression combine le mot « Shabbes » (שבת), qui se réfère au Shabbat, et le mot « goy » (גוי), qui désigne « l'étranger » ou « le non-juif ».
[4] Holocauste (selon Larousse)
(Bas latin holocaustum, du grec holokaustos, de holos, entier, et kaustos, brûlé)
Dans l'ancien Israël, sacrifice religieux où la victime, un animal, était consumée par le feu .
Dans ces définitions, l’Holocauste rappelle plus les bûchers de l’Inquisition catholique que les hypothétiques chambres à gaz. Le terme le plus approprié aujourd’hui serait donc « méchoui ». Un monument en forme de grille-pain est donc mal adapté, il aurait mieux valu le faire en forme de barbecue.

N.B. 
Je rappelle à l'Inquisition franco-sioniste, que le Jewish Chronical est un journal juif. Ne gaspillez pas l'argent du contribuable français en le poursuivant pour antisémitisme.

Traduction / annotations : Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés.