vendredi 23 novembre 2018

Syrie. Le gouvernement néerlandais aide Al-Qaïda


Dans une révélation majeure confirmée par plusieurs sources, le gouvernement néerlandais s'est engagé à fournir une assistance à des groupes terroristes en Syrie, tels qu'Al-Qaeda, qui ont l’ont utilisée à des fins militaires. C’est ce que révèlent les journaux néerlandais Trouw et Nederlandse Omroep Stichting (NOS).

Le journal Trouw a rapporté mercredi que le gouvernement néerlandais avait publié des documents prouvant que les groupes utilisaient «presque tout le matériel» fourni par le gouvernement néerlandais dans le cadre de ses opérations militaires contre l’armée syrienne et contre les civils. Les documents auraient été publiés à la demande des médias néerlandais, mais n'étaient pas accessibles au public peu après leur publication.
Les documents ont également révélé les noms auparavant cachés de deux groupes djihadistes ayant reçu une assistance du gouvernement néerlandais.
Selon l'enquête Trouw-NOS, les groupes terroristes ont utilisé des voitures offertes par le gouvernement néerlandais lors d'attaques, ainsi que des ordinateurs portables, pour gérer et fixer des objectifs.
L'enquête a montré que ces données contredisaient les déclarations récentes du ministre néerlandais des Affaires étrangères, Stef Blok, selon lesquelles le gouvernement n'avait fourni qu'une assistance «non militaire».
La chambre basse du parlement néerlandais a demandé des explications au cabinet.
En septembre, le gouvernement néerlandais a annoncé qu'il cesserait de fournir une assistance aux « groupes d'opposition » et aux « autres organisations » (i.e. les terroristes islamistes) opérant en Syrie en raison de l'inefficacité du programme d'aide. Le gouvernement avait déclaré à l'époque que le programme n'avait pas donné les résultats escomptés (i.e. pour le gouvernement néerlandais, les terroristes devaient gagner la guerre en éliminant le président Assad et divisant la Syrie en plusieurs émirats islamistes, protégés par les USA et Israël), le gouvernement syrien étant sur le point de proclamer sa victoire dans le conflit.
Depuis mai 2015, les Pays-Bas ont transféré quelque 70 millions d'euros (80 millions $) d'assistance à 22 groupes, dont divers groupes d'opposition tels que la police syrienne libre et les casques blancs affiliés à Al-Qaïda. Cependant, il est bien établi que tous les soi-disant groupes «rebelles» en Syrie sont associés d'une manière ou d'une autre à Al-Qaïda ou à d'autres groupes djihadistes ayant une idéologie extrémiste. Malgré cette connaissance, il est clair qu'Amsterdam, dans une frénésie effrénée, a gaspillé l'argent des contribuables pour tenter de renverser un dirigeant étranger.
Hannibal Genséric

3 commentaires:

  1. Les mafias d'occident emploient des mercenaires a bas coût .
    Le materiel rapporte beaucoup de fric aux industries ,comme d'habitude ?

    RépondreSupprimer
  2. Sans commentaire. Vraiment on apprend de mieux en pire

    RépondreSupprimer
  3. ce n"est pas étonnant venant d'un qafr yahoudi le plus étonnant c'est ce que font nos "frères" arabes.
    len terdha ankoum el yahoud ...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.