dimanche 4 novembre 2018

USA. Attentat sous faux drapeau. Usual suspects


Le ministère américain de la Justice a annoncé l’arrestation de Joshua Ryne Goldberg, pseudo-djihadiste accusé de «diffusion d’informations relatives à des explosifs, des engins de destruction et des armes de destruction massive».
Il voulait susciter un carnage dans Kansas City à la date du 13 septembre.

Joshua Ryne Goldberg, citoyen juif américain âgé d’à peine 20 ans, a été interpellé dans la ville d’Orange Park en Floride et encourt 20 années de prison, a indiqué le ministère américain de la Justice dans un communiqué mis en ligne jeudi 10 septembre.
Une chaîne de télévision locale, son père, dénommé Frank Bennett Goldberg, affirme tomber des nues. 
Vivant reclus chez ses parents, Joshua Ryne Goldberg avait créée plusieurs comptes Twitter imputés à des partisans de Daesh afin d’encourager des passages à l’acte terroriste auprès de ses lecteurs. Mauvaise pioche: l’un d’entre eux -avec lequel il avait « conspiré » depuis deux mois selon l’enquête judiciaire disponible en ligne – était un informateur du FBI.
Sous pseudonyme, le jeune homme se vantait notamment d’être à l’origine d’une tentative d’attentat commise à Garland (Texas), en mai dernier, lors d’un concours de caricatures du prophète de l’islam.
«J’ai dédié ma vie à traumatiser les infidèles et à coordonner des actes de djihad à travers le monde. Les juifs sont les pires ennemis d’Allah. Quand l’islam aura conquis l’Australie, tous les juifs seront massacrés comme les sales cafards qu’ils sont», avait également affirmé -via Internet et sous sa fausse identité d’islamiste australien- Joshua Ryne Goldberg.
Ce dernier incitait également à s’attaquer à des synagogues afin de faire le «maximum» de victimes parmi les fidèles.
D’après les enquêteurs du FBI, le jeune homme a enfin tenu plusieurs versions contradictoires après son arrestation : dans l’une d’elles, il disait avoir eu l’intention de dénoncer le pseudo-terroriste avec qui il était en communication, avant que l’attentat de Kansas City ne soit perpétré.
Coïncidence ironique : cette affaire éclate 14 ans, jour pour jour, après le 11-Septembre, vaste opération de mystification américano-sioniste [1] dont l’une des phases se déroula également en Floride. Entre 2000 et 2001, ceux qui seront désignés plus tard comme les « pirates de l’air » du 11-Septembre vivaient alors dans des petites localités de Floride. Leurs voisins de quartier tout au long de leurs périples sur le sol américain : des agents du renseignement israélien (Mossad et Aman)  
http://stateofthenation2012.com/wp-content/uploads/2018/10/Screen-Shot-2018-10-31-at-5.51.58-AM.png
Mais ceci relève d’une autre histoire : si Joshua Ryne Goldberg n’a certainement pas le profil d’un agent secret lié à Tel-Aviv (mais davantage celui, plus psychopathologique, d’un Ulcan), il illustre parfaitement la pratique -coutumière du régime israélien depuis 1948- de l’attentat sous fausse bannière.

[1] CONFIRMATION. Le 11 septembre était une opération israélienne


Hannibal GENSERIC
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.