mercredi 7 novembre 2018

GB. Un professeur poursuivi pour avoir déclaré qu’Israël et les sionistes américains sont responsables du 11 septembre


Le professeur a fait cette affirmation remarquable dans un tweet, qui a depuis été supprimé, samedi, après avoir été traité de ridicule.
L’Université du Sussex a lancé une enquête contre le professeur Kees van der Pijl, qui a accusé clairement Al-Qaïda d’être un cache sexe du Mossad et qui a accusé Israël d’être responsable du 11 septembre.

L'universitaire a partagé un article de la plateforme libre et objective (donc soumise, comme notre blog, à la censure de l’ultra sioniste Facebook) WikiSpooks, démontrant (comme nous l’avons fait dans "Le 11 septembre était une opération israélienne")  que le gouvernement israélien avait orchestré les attaques du 11 septembre avec «l'aide des sionistes du gouvernement américain».
Le tweet a rapidement été contrecarré, et il a été ensuite supprimé, et les bien connus trolls de l’Empire anglo-sioniste se sont moqués du professeur avec des GIFs et des commentaires sarcastiques du genre : «Et Elvis a quitté les tours jumelles juste avant l’impact. Idioot! ».
D'autres l'ont, naturellement, accusé d'être antisémite, bien qu'il ait défendu ses actes, affirmant qu'il ne faisait que critiquer le Mossad et le Parti du Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu.
«Si la critique de la ligne dure du Likoud et du Mossad, pour laquelle des millions de personnes sont mortes et que plusieurs pays ont été détruits, est de la «virulence antisémite», alors je suis coupable», écrit-il.
L’Université du Sussex a déclaré qu’elle enquêtait sur la question et qu’elle n’avait pas encore décidé de prendre des mesures disciplinaires à l’encontre du professeur, qui était auparavant à la tête du département des relations internationales de l’université.

Source : UK Professor Under Probe for Claiming Israel, ‘Zionists in US Gov’ Behind 9/11



L’organisation sioniste d’Amérique décerne le prix du "défenseur d’Israël" à John Bolton
Lors du gala, le président Trump a fait l'éloge de sa décision de transférer l'ambassade des États-Unis à Jérusalem
Le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a reçu le prix du défenseur d’Israël lors du dîner annuel du prix Brandeis de l’Organisation sioniste des États-Unis (Zionist Organization of America, ZOA), qui a eu lieu dimanche soir à New York.

Henry Schwartz, dirigeant du conseil d'administration de ZOA, lors du dîner annuel du prix Louis-Louis Brandeis organisé par le ZOA a déclaré :
"Nous avons été bénis par le ciel avec l’élection de Donald Trump comme président des États-Unis", a déclaré Schwartz. «Nous sommes encore plus chanceux du fait qu'il ait finalement nommé le 9 avril John Bolton en tant que conseiller pour la sécurité nationale. Ensemble, nous devrions prier pour qu'ils restent en poste. »
VOIR AUSSI :



Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.