vendredi 25 septembre 2020

L'Iran intercepte le porte-avions USS Nimitz dans le golfe Persique

Le commandant de la marine du CGRI a donné les détails de l'identification et de l'interception du porte-avions USS Nimitz. « La marine et la Force aérospatiale du CGRI font voler des drones 24 heures sur 24 au-dessus du golfe Persique », a-t-il déclaré. 

Le général de brigade Alireza Tangsiri a déclaré, jeudi 24 septembre, lors d’un entretien à la télévision nationale que les marines du CGRI et de l’armée iranienne s’étaient réparties les tâches sous la supervision de deux quartiers généraux, à savoir l’état-major des forces armées et le QG central de la base de Khatam ol-Anbiya. « La marine du CGRI est responsable du détroit d'Hormuz jusqu'au bout du golfe Persique, et nous avons une coopération et une coordination étroite avec nos confrères de la marine de l’armée », a-t-il indiqué.

Iran: l'USS Nimitz cyber-attaqué ?

Concernant l'interception de la flotte américaine par les drones du CGRI, le général de brigade Tangsiri a souligné : « Nous avons observé et intercepté avec nos drones la flotte américaine contenant le porte-avions Nimitz et son escorte avant d'entrer dans le détroit d'Hormuz. Le porte-avion USS Nimitz, deux destroyers 114 et 104, des navires de guerre 58 et 59, deux vedettes de patrouilles 9 et 12 et un flottant de la garde côtière 1333 de l’armée américaine ont été interceptés avant d'entrer dans le détroit d'Hormuz et dans le golfe Persique. »

« La surveillance se fait au niveau maritime et aérien respectivement par des vedettes et des drones. Les Américains étaient absents dans le golfe Persique pendant près de 10 mois. La flotte en question y a pénétré le vendredi 18 septembre. L'USS Nimitz était escorté par trois navires de guerre. Nous les avons appelés et ils ont répondu. Nous avons également envoyé des drones, car nous sommes obligés de respecter la loi du contrôle de la bande maritime. Lorsque le porte-avions Nimitz est arrivé, il avait activé tous ses radars, trois hélicoptères étaient sur le pont d'envol et un autre était prêt pour un décollage d’urgence », a expliqué le commandant de la marine du CGRI.

USS Nimitz: le Pearl Harbor à l'Iranienne!

Soulignant que « cette région nous appartient » et que « nous surveillons les Américains en plusieurs étapes pour atteindre un point stationnaire », le commandant de la marine du CGRI a déclaré : « Nous avons un contrôle total sur les Américains dès leur arrivée et jusqu’à leur départ. »

« Il n'y a aucune différence entre la présence et l'absence d'Américains dans la région du golfe Persique, mais il serait mieux qu’ils y restent car lorsqu’ils y sont présents, ils sont à notre portée de main et nous avons un contrôle total sur eux », a précisé le général de brigade Tangsiri.

Faisant allusion à l’annexion en masse de drones de combat à la marine du CGRI, il a déclaré que trois types de drones à lancement vertical Sepehr, Shahab-2 et Hodhod-4 ont rejoint mercredi la flotte de la marine, « ce qui augmentera notre portée opérationnelle »

« Ces drones sont capables de transporter des bombes de haute précision à guidage laser à une portée de 1 500 kilomètres, et avec ces nouveaux drones, nous formerons le cinquième groupe de drones dans la troisième zone navale au nord du golfe Persique », a-t-il précisé.

Ce qui attend l’USS Nimitz?

Plus loin dans cet entretien, ce haut commandant du CGRI a fait savoir : « Nous avons sous notre contrôle total tout le golfe Persique. La marine et la Force aérospatiale du CGRI y déploient des drones jour et nuit. Nous surveillons constamment la région et nous la contrôlons totalement. Dans un proche avenir, nous aurons le droit à des navires transatlantiques au sein de l'Organisation de combat naval du CGRI. Nous aurons également des navires lance-missiles à 94 nœuds capables de naviguer avec force 4. En outre, des navires transatlantiques de 65 mètres seront construits par la marine du CGRI, qui peuvent également transporter des hélicoptères. »

« Nous serons bientôt témoins de l’annexion de navires porte-hélicoptères et porte-drones à la marine du CGRI », a-t-il promis. Source : Presstv

Comment le drone iranien "Shahed-129" a aveuglé les radars de l'USS Nimitz et son escorte ?

US Rep. Ilhan Omar (D-MN) (L) talks with Speaker of the House Nancy Pelosi (D-CA) during a rally with fellow Democrats before voting on H.R. 1, or the People Act, on the East Steps of the US Capitol on March 08, 2019 in Washington, DC. (AFP photo)
Un drone iranien a désactivé tous les systèmes
de défense aérienne et «attaqué» les navires
de l'US Navy, le 23 septembre 2020. ©AVIA-Pro

Ces images que le CGRI vient de publier de l'USS Nimitz et qui mettent en scène la flotte de combat US fraîchement arrivée à Bahreïn avec quelques 1300 marines a bord sont à plus d'un égard étonnante. Le secrétaire du Conseil de discernement du bien de l'Ordre islamique en Iran, a affirmé que l'embargo américain sur les armes contre l’Iran n'a eu et n'aura aucun impact sur les capacités défensives du pays, ni sur sa disposition à approvisionner ses besoins en armes. C'est sur cet aspect que se focalisent les analystes. Comment se fait-il que le porte-avions USS Nimitz, les croiseurs lance-roquettes et de soutien qui l'escortaient le 18 septembre lors de sa traversée périlleuse du détroit d'Hormuz n'ont rien su ni vu de cette spectaculaire mission de reconnaissance des drones iraniens? 

Et de poursuivre : « Les mesures d'embargo américaines n'auront aucun impact  sur les capacités défensives de l'Iran, ni sur ses besoins en armement.  Nous avons accès à des armes modernes qui n'ont pas encore été dévoilées, les Américains les découvriront le moment venu, et là ce sera trop tard pour faire marche arrière », a affirmé mercredi 23 septembre , Mohsen Rezaï, secrétaire du Conseil de discernement du bien de l'Ordre islamique en Iran, soit quelques heures après que l'Iran eut dévoilé les images tournées au dessus de l'USS Nimitz lors de son passage via le détroit d'Hormuz. 

Mais le site web militaire russe, Avia.pro, en sait plus : « Un porte-avions américain déployé dans le golfe Persique a été littéralement approché par un drone d'assaut iranien de type Shahed-129, drone qui a prouvé ses performance. Armé d'au moins quatre missiles de croisière de type visiblement Qaem, le drone d'attaque iranien a foncé, selon des informations exclusives de notre site, en direction de l'USS Nimitz, en prévision de tout clash à venir et chose inouïe, il n'a été intercepté par aucun système radar de la flotte et pourtant l'USS Nimitz se faisait escorter au moins par 5 autres bâtiments ! », écrit le site. 

Les images diffusées par l'Iran montrent le drone Shahed  survoler librement en direction du porte-avions de l’US Navy à une distance de seulement quelques kilomètres sans être détecté. Selon certains rapports, l'Iran pourrait avoir pu recourir à une attaque électronique pour désactiver les systèmes de défense aérienne américains. Les Iraniens maintiennent le plus grand flou sur leurs capacités de guerre électroniques et pourtant ce furent ces mêmes capacités qui leurs ont permis en janvier dernier de s'en prendre à la base américaine Aïn al-Asad en Irak sans que les radars des Patriot et autres éléments de la DCA américaine puissent détecter les missiles iraniens.

Certains commentaires américains ont affirmé que les missiles Fateh-313 du CGRI visant les fibres optiques avaient coupé tout lien entre les drones US et le centre de commandement de la base, privant ainsi les troupes américaines de toute possibilité d'interception mais il semblerait que cette cécité ait été due surtout à une puissante attaque électronique précédent la frappe au missile. Il y peu l'Iran a dévoilé  le système de détection antiradar “Dehghan”, un système de détection antiradar adapté à divers types de drones et de missiles antiradars. Il se peut que ce système ait été utilisé pour aveugler Nimitz et ses compagnons. Une chose est sûre, en cas de guerre l'US Navy ne saurait pas trop compter sur sa DCA dans la région du Golfe (persique). » 

Source : Presstv

4 commentaires:

  1. Ces deux lascars ne se font jamais la guerre, et tous portent les mêmes masques.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut dire aux Iraniens que le porte avion Nimitz en etant le plus ancien porte avion americain, n'est qu'un appat que les Usa n'ont aucun souci à sacrifier, afin que l'Iran tombe dans le piege en reagissant et en provoquant la tant desirée (par les Illuminati) Troisieme Guerre Mondiale. Mais l'Iran n'est pas si stupide que ça, et son allié principal, la Russie, est encore moins. En tout cas tot ou tard ça va malheuresement eclater. USS Nimitz Now Operating in the Persian Gulf http://prophecyinthemaking.blogspot.com/2020/09/brace-yourselvesits-here.html

    RépondreSupprimer
  3. Votre titre INTERCEPTER est un peu trompeur l'Iran n'a pas arrêté ni saisi le porte-avions Nimitz. Il s'agit plutôt d'une surveillance. Je pense comme Vercingetorige qu'une guerre entre l'Iran et l'Amérique est probable surtout avec les accords entre Israël et certains pays Arabes. La question avant ou après l'élection de Trump?

    RépondreSupprimer
  4. l'Iran la turquie l'Indon&sie Singapore,malaisie...des mays MUSULMANs sont au fait des dernières technologies ..
    alors que les 22 quoi? oui..oui les 22 états arabes qui seront bientôt 45 ou 51 comme les états fédérés américains, ne fabriquent une simple brouette...pourtant on possède la matière grise...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.