vendredi 23 juillet 2021

Covid-Arnaque. La France Libre se révolte contre l'hécatombe vaccinale qui s'annonce

Samedi dernier, je suis arrivé à 15h Place du Palais Royal, m'attendant globalement à une manifestation réunissant au maximum 30.000 personnes, et, force est de constater, que cela a dépassé tous les espoirs. Celle-ci a réuni une foule immense, plus de 140.000 personnes (1ere estimation sur le terrain) vu la compacité de la foule. J'ai attendu la fin du cortège pour suivre cette immense cohorte, et je l'ai même remontée un peu.
Techniquement, je n'ai pas vu autant de monde depuis "La Manifestation pour l’École Libre" ou celle contre le "Mariage pour tous".

macron pétain, – Anti-K 

Pour vous donner un autre marqueur, j'ai posé la question (à 17h40) au marchand de journaux près de Sèvres-Babylone (proche du magasin le Bon Marché) à quelle heure il avait vu arriver la manifestation à son niveau, et il m'a répondu sans même réfléchir "à 3 heures".
Donc la tête du cortège à 15h et la fin à 17h40, soit 2h40 de file interrompue à travers les avenues parisiennes ce qui ne colle pas au chiffre de la Préfecture de Police et du Ministère de l'Intérieur qui ont donné juste... 18.000 manifestants à Paris. Wouaaaou !
Pourtant, la manifestation parisienne du 1er mai 2021 (que tous les syndicats avaient trompetté) entre le début du cortège et la fin, il n'y avait même pas 40 minutes ! Donc 40 minutes pour la manif du 1er mai VS 160 minutes pour celle du pass sanitaire ! CQFD.
Et voici la confirmation via la manif du 1er mai 2021: "Le ministère de l'intérieur en a dénombré plus de 106.000, dont 17.000 à Paris." On refait le même calcul avec le chiffre TOUJOURS sous estimé de la Place Beauvau (ici le lien pour vérifier par vous même):
1er mai 2021: 17.000 personnes avec un début et fin cortège à 40 minutes
Sur cette base Beauvau (40' = 17k), cela nous donne 425 personnes par minute (sachant que la distance parcourue était plus courte pour celle du 17 juillet !)
17 juillet 2021: 425 x 160 minutes = 68.000 manifestants !!!! (sachant aussi que Beauvau divise toujours les chiffres par 2 ou 3, rappelez-vous de ses estimations sur le nombre de manifestants contre le Mariage pour Tous ou bien pour l'Ecole Libre ou pour les Gilets Jaunes).
Donc, et selon la méthode de calcul du Ministère de l'Intérieur qu'on doit multiplier au moins par 2, il y a eu (un peu + ou -) 120.000 personnes ce samedi !
Contre les 18.000 donnés par la place Beauvau, soit plus de 100.000 manifestants biffés pour faciliter la propagande de l'AFP et de BFM-WC.
Bien entendu TF1, France2, BFM-WC etc., etc. ont martelé le chiffre de 18.000 retransmis par... l'AFP (LoL) qui a également estimé que sur TOUTE la France seules "110.000 personnes ont manifesté samedi à travers la France contre le pass sanitaire, et ce qu'ils ont qualifié de "dictature" sanitaire.". Evidemment, ce chiffre a été repris tout au long de la soirée par les autres teles, ainsi que par les journaux "alignés", y compris le Figaro.
Or je vous confirme que cette manifestation parisienne a été absolument colossale.
La censure des médias s'est aussi exercée en province. Philippe Aimar nous a confirmé qu'à Nice, la manifestation avait rassemblé plusieurs milliers de personnes, mais Nice-Matin s'est contenté d'en signaler juste "quelques centaines".
Mais cette manifestation a été encore plus ENORME parce que seuls les réseaux sociaux (menés entre autres par le journaliste Richard Boutry que vous connaissez) avaient alerté les Français de la tenue de cette protestation nationale, et (ENCORE PLUS FORT) à seulement J-2 ou J-3 !
En effet, quand l'Etat ou une certaine presse d'opposition veulent que les Français suivent ou participent à des manifestations (genre climat par exemple) BFM et AFP en parlent avant et, surtout, les télés réalisent des directs. Mais là, rien, nada. Seuls les RS ont bougé et c'est pour cela que ces manifstations ont été, vraiment extraordinaires: parce qu'elles ont été spontanées.











































 

En voyant la levée de boucliers dans tout le pays, dès dimanche, Macron a immédiatement demandé aux préfets de prêter une "attention particulière" aux anti-vaccins, autrement dit de les "mettre sous surveillance".
Rien que ça !
Clairement, la mesure a été prise en haut lieu et il faut s'attendre à une répression dès la rentrée.
Dans tous les cas, cette manifestation a été un succès, un succès colossal même, de tous ceux qui se sont opposés à cette vaccination forcée. Bravo !
PS1: Je remercie tous les lecteurs et lectrices qui m'ont encouragé, salué, embrassé, étreint et serré la main pendant cette (longue) marche... Très très très touché.
PS2: Dimanche soir, suite à des problèmes techniques dus au succès du direct de Richard Boutry (son site a rendu l'âme avec un 503 no server is available to handle this request ), je ne pouvais pas attendre une heure de plus en ligne, ayant cette Revue de Presse a réaliser. Nous aurons une autre occasion d'en reparler.

PS3: De notre lecteur Alexandre qui vit en Allemagne: "Aujourd'hui je me suis rendu à Europa Park" (sorte de parc d'attraction géant, du genre Disneyland ou Astérix, situé entre Strasbourg et Fribourg im Brisgau) "Pas de pass sanitaire, masques uniquement dans les files d'attente et attractions. Je pense qu'il y avait au moins 30.000 personnes voir plus. J'y vais très souvent, une dizaine de fois par an, aujourd'hui c'était bien plein, comme en 2019 mais j'ai déjà vu bcp bcp plus sur place. La majorité a compris que le narratif de la peur est un mensonge. L'an dernier tout le monde mettait le masque partout, respectait les distances et les marquages aux sol. Il reste encore beaucoup de gens masqués et craintifs, on le remarque, mais la majorité s'en moque, masque sous le nez, entassés dans les files d'attente comme avant."
PS4: Lors du Grand Prix de F1 en Angleterre, 60.000 spectateurs y ont assisté sans distance (LoL) et sans masques !
PS5: Des députés pro vaccins ont demandé le départ / exclusion de la deputée Martine Wonner qui a pris la parole lors de la manifestation du 17 juillet: "La députée Martine Wonner a fait polémique en appelant à "envahir les permanences" et faire "le siège des parlementaires", samedi lors de la manifestation parisienne contre la "dictature sanitaire". Son groupe Liberté et Territoires a vivement condamné ses propos et réclamé son départ dimanche.
Les députés LT Olivier Falorni, Jeanine Dubié et Sylvia Pinel s'étaient auparavant émus des propos de Martine Wonner et réclamé son départ du groupe. "Nous l'avions déjà dit à de nombreuses reprises en interne mais en vain. Elle a récidivé lors de la manifestation d'hier. Cela n'est plus supportable" (...)
"Allez faire le siège des parlementaires, allez envahir leurs permanences pour dire que vous n'êtes pas d'accord", a clamé samedi la députée du Bas-Rhin lors de la manifestation parisienne contre la "dictature" sanitaire. "Jamais nous n'accepterons cette dictature", "nous devons refuser la ségrégation" entre vaccinés et non vaccinés, "nous devons refuser la stigmatisation".
Le chef des députés LREM Christophe Castaner a pour sa part écrit samedi au président de l'Assemblée Richard Ferrand en estimant qu'il "conviendrait" de "saisir le procureur de la République de Paris, afin de vérifier la véracité des propos tenus ainsi que les éventuelles suites pénales qu'il pourrait y donner", lire ici AFP-Europe1.

Guérilla : 11 sites vandalisés en 8 jours !

http://

Jeudi 15 juillet, les préfets ont reçu l’ordre d’assurer une meilleure sécurité aux abords des centres de vaccination, selon nos informations. En quelques jours, onze centres de vaccination et dépistage ont été vandalisés.

Du tag à l’incendie, les installations mises en place dans le cadre de la politique sanitaire ont été prises pour cible. Centres de vaccination, de dépistage et laboratoire d’analyses médicales : onze infrastructures ont été vandalisées dans toute la France depuis le 14 juillet, selon nos informations. 

Conséquence directe : le ministre de l’Intérieur a demandé aux préfets de renforcer la sécurité des centres de vaccination depuis le 15 juillet, ont révélé des sources concordantes à TF1/LCI. Des “consignes de vigilance”, indique le ministère, sans préciser pour le moment quels seront les moyens déployés. 

Sabotage, tags, incendie… Ces actes de vandalisme anti-vaccin ont pris des formes diverses au cours des derniers jours. À Urrugne, dans les Pyrénées-Atlantiques, le centre de vaccination de la ville a été incendié dans la nuit de samedi 17 juillet à dimanche, laissant une partie de son chapiteau éventré. 

Dans le Doubs, à Audincourt, les disjoncteurs d’alimentation électrique ont été coupés dimanche. Une coupure d’une heure à une heure et demie, si bien que 3500 doses, stockées dans les réfrigérateurs, ont dû être analysées pour savoir si elles avaient été affectées. “Il n’y a aucun doute là-dessus, le centre de vaccination était ciblé”, avait déclaré à l’AFP Martial Bourquin, le maire de la ville.

Du côté des Landes, la violence de ces attaques est montée d'un cran : à Saint-Paul-lès-Dax, des croix gammées taguées sur les murs du centre de vaccination ont été découvertes lundi 19 juillet. Selon plusieurs témoins, un homme aurait aussi proféré des insultes et des menaces mardi et mercredi à l'encontre du personnel d'accueil, l'accusant de "tuer des gens" rapporte France Bleu Gascogne. 

Parmi les autres infrastructures vandalisées depuis le 14 juillet, on compte aussi les centres de vaccination de Lans-en-Vercors (Isère), de Lamballe-Armor (Côtes-d’Armor), de Chambéry (Savoie) et de Neuillé-Pont-Pierre (Indre-et-Loire). Les centres de dépistage de Kembs (Haut-Rhin) et des Sables-d’Olonnes (Vendée), ainsi que le Pôle Santé de Périers (Manche) et le laboratoire d’analyses médicales de Crémieu (Isère), ont également été pris pour cible. 

Si ce phénomène s’est accéléré ces derniers jours, il n’est toutefois pas nouveau. "Fuck Vaccin", "Dégage de là", "Le vaccin tue" : le 2 juillet dernier, la Ville de Nice a porté plainte après la découverte de tags anti-vaccin sur les tentes du centre de vaccination de Las Planas. 

Source

3 commentaires:

  1. Tous est fait pour détruire les petites et moyennes entreprises sans aides de l'état ...
    Passe sanitaire pour tout (restaurants, camping, voyages ...).
    Je crois aussi qu'ils sont suffisamment hypocrites pour utiliser, et doper les manifestations pour que les poisons de vaccins contaminent un max de monde. Ils le disent d'ailleurs eux même: "c'est à causes des manifs que delta progresse".
    Ensuite ils feront comme en Angleterre en confinant à domicile les "cas contacts" que sont des travailleurs, dans le but de rompre les chaines d'approvisionnement et créer des pénuries.
    Attali a le culot de prédire une révolution. Il aura évidement raison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La révolution,s'est Attali qui va se la prendre en plein gueule ,et ses bos.

      Supprimer
  2. BREAKING NEWS - URGENT: PCR TESTS TO BE WITHDRAWN; "UNFIT" TO DIAGNOSE COVID https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/news-nation/breaking-news-urgent-pcr-tests-to-be-withdrawn-unfit-to-diagnose-covid

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.