vendredi 20 septembre 2019

La Russie permet à la Syrie d'abattre les F35 israéliens avec les S300 / 400 «hybride»


Au milieu des attaques israéliennes sur le territoire syrien, la Russie vient d’autoriser l'armée syrienne à utiliser le système de défense aérienne S-300. Dans le contexte de la manière dont Israël a, à plusieurs reprises, bombardé la Syrie  malgré les accords précédemment conclus entre la Russie et Israël, la source Avia.pro a signalé que l'armée syrienne a reçu la permission d'utiliser ses systèmes de défense aérienne  en cas de la moindre menace d'Israël, à la condition que la partie syrienne porte la responsabilité de telles actions. 

 
"La Russie a autorisé l'armée syrienne à mettre le S-300 en alerte totale et à attaquer tout avion israélien en cas de moindre menace", a déclaré la source. Il est à noter que des informations à ce sujet sont apparues après le jour où les avions israéliens F-35 ont lancé de nouvelles attaques de missiles sur le territoire syrien, ignorerant complètement la position de Moscou sur cette question.  De plus, selon certains rapports, avant la fin du mois, les systèmes de défense antiaérienne iraniens BAVAR-373, qui sont analogues au S-300 russe, et sont capables de détecter les cibles furtives, comme le F -35 israélien, à des distances allant jusqu'à 150-180 kilomètres.  En savoir plus: http://avia.pro/news/istochnik-rossiya-razreshila-siriyskim-voennym-ispolzovat-s-300-protiv-izrailya
Les forces armées russes auraient donné à l'armée syrienne le feu vert pour utiliser leur système S-300 contre les avions de guerre israéliens qui pénètrent dans leur espace aérien, a rapporté le magazine aéronautique russe Avia.Pro.
Malgré l’achèvement de l’installation de leurs batteries S-300 dans la région de Masyaf à Hama cette année, les forces armées syriennes n’ont pas  encore utilisé ces systèmes de défense aérienne contre les avions de combat israéliens qui ont à plusieurs reprises bombardé le pays. L'efficacité du  S-300 contre l'armée de l'air israélienne était en question depuis son installation, comme ce dernier a mené des attaques aussi loin à l'est que le gouvernorat de Deir Ezzor et aussi loin au nord que Alep.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.