jeudi 12 septembre 2019

Libye. L’assassinat de l’ambassadeur américain à Benghazi était bien un "faux drapeau" (Benghazi-Gate)


Assassiné par la CIA et la pègre ... comme nous le savions tous de toute façon

Nous allons raconter une histoire ici, une histoire hautement classifiée. Cela signifie, comme nous en sommes si souvent accusés, que nous voulons cacher des informations. Nous allons raconter l’histoire, que personne d’autre ne vous racontera, et rester en vie dans le processus.

Souhaitez-nous bonne chance.

 
Ce que j'écris ici est connu du tout Washington. Des millions ont été payés pour cacher la vérité. Le meurtre vicieux de Chris Stephens est un assassinat perpétré par la pègre agissant pour des entreprises par leurs pantins du Congrès.
Tout le monde à Washington savait que les tueries à Benghazi [1] étaient une "grosse affaire", sauf Hillary Clinton. Elle était simplement trop bête.
Les meurtres, à l'époque, n'étaient pas réels pour moi. Je travaillais dans la sous-traitance militaire dans la région et j'avais perdu un peu d'humanité, je pense. J’étais absent de Washington depuis un moment.
Tandis que se poursuivaient les audiences de Benghazi, les responsables étaient en train de les diriger ou payaient ceux qui les dirigeaient, tandis qu’à l’autre bout, en Libye, ils mettaient en place un mécanisme permanent pour une guerre perpétuelle ayant pour buts de  couvrir le trafic humain, le pillage de pétrole, le trafic de drogue, et pour construire des organisations terroristes que les marionnettes libyennes de la CIA, pourraient invoquer pour prétendre sauver l'Europe de ces terroristes.
Au moment où nous avons commencé à poser des questions sur le meurtre de l'ambassadeur US en Libye, Chris Stephens, nous sommes tombés sur du matériel provenant de sources italiennes et françaises qui font bien comprendre, sans l’ombre d’un doute, que c’était un acte de terrorisme sous faux drapeau, visant à construire un narco-état en Libye, à l’image de ce que  les néo-cons avaient fait en Afghanistan, et visant aussi à aider Hillary Clinton à se "faire elle-même" à l’aide de beaucoup d’argent israélien et émirien..
Il semble que la puissance derrière cela se trouve dans l'industrie de l’armement. El là, nous tombons sur deux sociétés, BAE et Thales Group, les plus grandes entreprises d’armement au Royaume-Uni et en France.
Tout ce qu’il fallait pour cela, c’était un puissant général libyen, longtemps conservé au frais par la CIA, en  lui versant de l'argent à lui et aux membres de sa tribu / clan ... qui ont tué Stephens.
Derrière cela ... La Fondation du patrimoine de l’"élite" de Washington a sorti un faux film, vous en souvenez-vous? Un film attaquant l'islam qui a provoqué de fausses émeutes qui ont organisé un raid de commandos qui a tué Stephens et son personnel de sécurité bien entraîné?
VT a immédiatement commencé à enquêter sur le décès de l'ambassadeur Chris Stephen en 2012. Peu se souviennent des détails:
• Terry Jones, faux prédicateur du Coran et ancien membre actif de la CIA Gladio pendant 12 ans en Allemagne, a produit un petit film débile intitulé "L'innocence de l'islam".
• Derrière lui se trouvait la Fondation du patrimoine sous contrôle israélien et son bras de propagande, PJ Media ou Pajama Media.
• En Libye, un petit contingent de forces spéciales des Émirats arabes unis formé par Dyncorp (non directement impliqué) et du personnel VT / Adamas (non impliqué du tout) ont atterri en Libye.
• Un atout majeur de la CIA, le général Haftar, réside à Langley depuis un certain temps et vit depuis dix ans sur la liste de paie de la CIA. Les membres de son clan constituaient la force d'assaut contre Stephens et son équipe de sécurité des Navy Seal (contrat privé)
• Haftar a ensuite annoncé, avec l'aide de la CIA, de la France, de l'Arabie saoudite, des Emirats Arabes Unis et ... de la Russie, qu'il lutterait contre "l'islamisme" en Libye et bien sûr, prendre le contrôle du pétrole..
• Aux États-Unis, la Heritage Foundation a tout jeté sur Hillary Clinton, utilisant son contrôle de "La Famille" par le biais d'Edwin Meese.
L’organisation mise sur pied par Heritage, la CIA, la mafia judéo-russe "Casher Nostra" [2] et les services de renseignement français a lancé un partenariat avec un vaste réseau de réfugiés / pédophiles d’Afrique du Nord en Europe et ailleurs.
Puis elle s'est tourné vers l'héroïne.
Puis elle s'est tourné vers la vente de pétrole syrien passé en contrebande à travers la Turquie.
Et aujourd'hui, l'armée du général Haftar campe devant  Tripoli, prête à sauver la Libye au nom du RKM (Rothschild Khazarian Mafia).
By Gordon Duff, Senior Editor , Veterans Today
NOTES
Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Mon Dieu c est écoeurant!!! alors que Kadhafi s occupait fort bien de son pays!!!! souhaitons que le Tout Puissant renvoie en pleine figure aux cons tout le mal qu ils ont fait à ce pays!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.