dimanche 22 septembre 2019

Richard Dawkins suggère de manger de la chair humaine pour vaincre le «tabou» du cannibalisme


Athée professionnel, Richard Dawkins continue à pousser le bouchon contre un "monde illusoire". Il  propose de  cultiver et de manger de la «viande» humaine afin d’aider la société à surmonter son «tabou» contre le cannibalisme. 
Commentant un article du journal britannique The Independent qui vante les avantages de la «viande propre» cultivée en laboratoire, Dawkins a tweeté  que, peut-être quelque chose de similaire pourrait être fait avec de la chair humaine,   qui aiderait la culture occidentale à perdre encore un autre vestige irrationnel de ses racines judéo-chrétiennes.

Dawkins a déclaré que manger de la viande humaine de laboratoire fournirait  un «cas test intéressant pour la moralité conséquentialiste versus l’absolutisme  " réaction beurk" », qui empêche les gens de faire les choses justes parce qu'elles semblent moralement répugnantes.



Tissue culture “clean meat” already in 2018? I’ve long been looking forward to this.https://ind.pn/2F9xAwS 
What if human meat is grown? Could we overcome our taboo against cannibalism? An interesting test case for consequentialist morality versus “yuck reaction” absolutism.
1,724 people are talking about this

L'article de The Indépendant cite Josh Tetrick, le PDG du fabricant de viande propre JUST, qui prétend que la «viande propre» - fabriquée à partir de cellules souches prélevées sur du bétail vivant, puis cultivée en laboratoire - pourrait être sur les menus de restaurant d'ici la fin de l'année.
Richard Dawkins APLes produits de viande familiers tels que les pépites de poulet, les saucisses et même le foie gras seront fabriqués en utilisant ce processus et pourraient être servis   dans les restaurants aux États-Unis et en Asie   a déclaré Tetrick.
Richard Dawkins suggère de prendre la procédure avec un pas de plus et produire de la «viande» humaine, qui probablement proviendrait également de cellules souches. En tant que matérialiste absolu qui nie l'existence de tout ce qui ne peut être mesuré par la science, Dawkins est un pragmatique moral. Il n'y a pas d'âme ou de vie après la mort dans le monde, donc, selo  Dawkins, la moralité est définie par ce qui est « ici et maintenant » et la valeur des actions humaines est jugée uniquement par leurs effets. Mais ce nouveau monde courageux de Dawkins - où chaque tabou est détruit au bulldozer et où rien n'est interdit -   rendrait les gens plus heureux, meilleurs ou plus épanouis, est loin d'être évident. Pour le moment, nous conseillons aux invités à la maison des Dawkins de choisir  une chaise  près de la porte, au cas où leur hôte déciderait  de changer le menu.

Source : Richard Dawkins Suggests Eating Human Flesh to Overcome Cannibalism ‘Taboo’

Voir aussi :
 Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.