dimanche 22 septembre 2019

Josué a-t-il anticipé le "Grand Israël"?


"Vous aurez pour territoire depuis le désert et le Liban jusqu'au grand fleuve, le fleuve de l'Euphrate, tout le pays des Hittites, et jusqu'à la grande mer vers le soleil couchant. "Josué 1: 2-4
Loin d’être les divagations apparemment insensées de certains habitants du désert hors de propos, la Bible est le récit historique des vainqueurs de la plus grande campagne militaire de l'Antiquité.
Moïse a préparé Israël à l'assaut, mais Josué a dirigé l'invasion.

Josué a affronté les trois plus grands Empires du moment et a gagné.  Ils ont vaincu les Égyptiens, les Assyriens et anéanti les Hittites.
Avec cette nouvelle perspective époustouflante, Josué doit être considéré comme le plus grand général de l’Antiquité. Mille ans plus tard, Alexandre peut rester à son ombre.
josh.jpeg
Migchels écrit:
"Cette idée qu'Israël était à l'origine de l'effondrement de l'âge de bronze est vraiment une découverte majeure, si elle est vraie.
Mais ce récit sur Israël et l'effondrement de l'âge du bronze et le fait que Josué soit à la tête de l'invasion après la mort de Moïse est vraiment très concret.
Et si cela est vrai, il est d’importance mondiale.
C’est une grande validation de la Bible et la résolution d’un mystère historique majeur, donnant tout à coup une vue claire de ce qui s'est passé depuis des siècles dans la région ".
La Bible a-t-elle été prouvée correcte en tant que texte historique majeur?
par Anthony Migchels
(abrégé par henrymakow.com)
Dans le Deutéronome, Moïse décrit les tribulations des tribus et discute de l'invasion de Canaan, et de l'annihilation des Amorites des Hittites, et d'autres. Le devoir de respecter la loi est la condition essentielle pour la victoire et la sécurité future dans la «Terre Promise». Moïse a prononcé ces discours à Moab, qui est sur la rive Est du Jourdain.   Ce serait la base à partir de laquelle Israël allait frapper.
Voici une carte pour montrer où se trouve Moab. Cette carte n'est pas de la même époque dont nous discutons, elle montre simplement où se trouvaient les Israélites au début de la campagne.
moab.jpg
Moïse meurt à Moab et,  tragiquement, il n’a pas été autorisé à diriger Israël dans la conquête de la «Terre Promise». Cet honneur revient à Josué .
Josué succède à Moïse en tant que chef d'Israël et le Livre de Josué est le sixième livre de la Bible ...
Voici ce que «Dieu» dit à Josué ce que  sera sa conquête, après la mort de Moïse:
"1:2  Moïse, mon serviteur, est mort; maintenant, lève-toi, passe ce Jourdain, toi et tout ce peuple, pour entrer dans le pays que je donne aux enfants d`Israël.          
1:3 Tout lieu que foulera la plante de votre pied, je vous le donne, comme je l`ai dit à Moïse.
1:4 Vous aurez pour territoire depuis le désert et le Liban jusqu`au grand fleuve, le fleuve de l`Euphrate, tout le pays des Hittites, et jusqu`à la grande mer vers le soleil couchant.
"  Josué 1: 2-4
Cela ne pourrait pas être plus clair: Canaan ET le pays des Hittites sont pour Israël, y compris tous les pays situés à l'ouest de l'Euphrate.
Moïse raconte que «Dieu» commande directement d'attaquer et détruire complètement (i.e. génocider) les tribus de Canaan et les Hittites, et Josué reçoit l'étendue géographique exacte de la conquête.
Notez que «Dieu» ne demande pas la destruction de l'Égypte ni de l'Assyrie, mais il exige la destruction de leur influence depuis Canaan  jusqu'à l'Euphrate.
Notez également que Moïse et Josué ne prétendent pas avoir été à l'origine des attaques contre les territoires grecs. Et la carte indique aussi clairement d'autres attaques des Mycéniens et des Minoens. Ces attaques ont été commises par un peuple clairement distinct, non mentionné par la Bible (pour autant que je sache maintenant), mais appelés les Dorians par l’Histoire Officielle (Mainstream History).
Alors que c'étaient les Hittites et les Égyptiens qui dominaient Canaan, ce sont  les Assyriens qui, à travers l'histoire, ont eu un impact majeur sur la région.
map3.jpg
La Mésopotamie et le Levant forment ensemble le Croissant d'Or, et les rivières, les routes commerciales  concourent tous pour qu'il en soit ainsi, jusqu'à ce jour, alors que l'Irak et l'Iran sont toujours au centre du destin de tous les acteurs du Levant.
Auparavant, je notais que les textes ne revendiquaient pas les attaques contre les villes assyriennes, mais ici avec les ordres de «Dieu» à Josué, il est clair qu'Israël est derrière ces attaques. Elles ne sont pas destinées à détruire les Assyriens, mais quelques-unes de leurs villes ont été annihilées pour transmettre le message: « restez à l'écart, ou sinon ». Et les Assyriens étaient plus qu'heureux d'échapper au carnage génocidaire perpétrée par les Israélites. Alors, c'est sûr, ils ne vont pas déranger Israël pendant des siècles. Les Assyriens étaient affaiblis, mais ils vivaient et maintenaient en état le gros de leurs cités.
La même chose est vraie de l’Égypte occupant dans le sud de Canaan: leurs positions ont été démolies, mais le but n'était pas de les détruire en tant que peuple ou empire, mais seulement pour les pousser hors de Canaan. Eux aussi n'ont jamais complètement récupéré, mais ils ont survécu.
Ceci contraste vivement avec les Hittites, qui ont été entièrement génocidés. Alors maintenant, avec tout cela, ne pouvons-nous pas conclure que les batailles comme indiqué sur la carte, qui répercute le récit officiel (mainstream)  des événements, correspond aux revendications de Moïse et de Josué?
... Il y aura plusieurs questions, à coup sûr. Des incohérences dans différents contes, peut-être que les récits de Moïse et de Josué sont injustes envers leurs ennemis et surpassent leurs propres vertus. Peut-être pas. Mais cela ne fait rien sur les faits principaux.
Rien ne peut dissiper que les deux réclamations de Josué en termes de conquête géographique, et les déclarations de Moïse d'anéantir les peuples, sont complètement compatibles avec la carte de l'effondrement de l'âge du bronze, comme indiqué. Moïse et Josué ont décrit le génocide, corroboré par l'archéologie récente.
Et puis, Israël et Juda sont les royaumes successeurs de la région, ce qui est compatible avec une victoire israélite.
CONCLUSION
C'est un changement de paradigme majeur. L'effondrement de l'âge du bronze n'est pas un mystère.  Israël l'a causé. La  conquête par les Israélites fut un exploit géopolitique étonnant et de tout premier ordre. Ils ont complètement détruit toute opposition à leurs revendications sur la «Terre Promise». Ils ont provoqué un effondrement total du système international qui dominait une immense région depuis près de deux mille ans. Un âge sombre s'ensuivit et, dans les siècles qui suivirent, ils ont lentement repeuplé et colonisé la région, avec des colonies d'importance croissante.
Vers l'an 1000 avant JC, deux états puissants étaient clairement reconnaissables.
Les chances qu'ils se rencontrent semblaient indépassables: que peut faire un groupe irrégulier de tribus contre une série de superpuissances qui avaient constamment écrasé toute révolte contre leur autorité pendant des siècles?
Pendant des années, ces tribus ont hésité et n'ont pas osé, mais lorsqu'elles ont frappé, elles ont fait l'impossible.
Pensez ce que vous voudrez de ce que ces tribus israélites prétendent avoir été directement dirigé par «Dieu». Cela est une toute autre affaire. «Dieu» sait que, généralement, les gens diront toujours que «Dieu» est à leurs côtés quand ils partent en guerre. Bien que l'ampleur même de leurs exploits donne du poids à leurs revendications.
Mais ce qui compte, c’est d’avoir le récit de première main de ceux qui ont écrasé les empires de l’âge du bronze, et qui ont ensuite dominé la région pour les siècles à venir.
Non seulement cela, nous parlons d'un peuple qui est encore à ce jour absolument au cœur de la condition humaine (avec les guerres perpétuelles qu’il provoque). Pas seulement les Juifs, mais aussi les tribus perdues, qui doivent être quelque part. Et bien sûr, il existe de nombreuses théories sur qui ils sont et où ils se trouvent.
Il est également clair que nous sommes à la croisée des chemins dans la lutte séculaire entre la Bible et son message, et les Autorités Responsables et leur religion de scientisme.
Parce que si tout cela est vrai, la science ne peut plus ignorer la Bible comme texte d'histoire de premier ordre, éclaircissant soudainement sous la lumière du jour sur un âge auparavant sombre.
Il semble raisonnable d'assumer qu'une chose de cette ampleur est une dissimulation, et pas seulement de la cécité.
Et encore: je ne dis pas cela en tant que «croyant biblique», parce que je ne suis pas. C’est une évaluation scientifique   objective et historique de la situation.
J'aimerais entendre les réactions d'historiens sérieux et / ou d'érudits bibliques / théologiens.  Je suis sûr que le scepticisme sera la principale attitude, mais ce qui précède mérite un examen très sérieux.
Parus Précédemment:
Voir aussi :
Hannibal GENSÉRIC

2 commentaires:

  1. Je reste très dubitative face aux "découvertes" scientifiques et "vérités " bibliques... Roche Sauquere a mis à mal toute histoire d'Égypte ancien sans être spécialiste du sujet...

    RépondreSupprimer
  2. Pure fable que tout cela.
    Il faut croire aux discours bibliques pour y attacher de l'importance. Beaucoup trop de faits trahissent d'énormes invraisemblances dans la Bible. À chacun ses croyances.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.