samedi 7 septembre 2019

Poutine propose de vendre ses armes aux Américains !


Poutine offre de protéger l'Amérique après que les Marines américains aient admis que la marine américaine était obsolète - mais note qu'ils n'ont pas tenu compte de  son avertissement deux jours avant l'attaque du 11 septembre.

Un nouveau rapport saisissant du Conseil de sécurité (CS) circulant dans le Kremlin, affirmant aujourd'hui que la Russie et les États-Unis ne peuvent se permettre d’abandonner le traité sur le nucléaire de New Start. Cette affirmation est basée sur le choc récemment révélé par le général américain David Berger - Le 38ème commandant du corps des marines (CMC) – que le président Trump a nommé le 11 juillet 2019. Ce général a ensuite présenté rapidement à son commandant en chef, le président Trump, deux documents cinglants intitulés "Intention du 38e commandant" et "Conseils de planification du 38e commandant. Ces deux donnent "Les orientations les plus visionnaires, perturbatrices et transformatrices données par les chefs de service depuis la fin de la guerre froide".
 
Les conclusions documentées affirment que l’on ne peut plus compter sur l'US Navy pour protéger   la marine américaine, car elle est obsolète.  Une constatation connue du président Poutine, qui a empêché les forces navales russes de se développer au-delà du strict minimum nécessaire à la défense de la Russie. D’ailleurs, le président Poutine a proposé de vendre des missiles hypersoniques russes, très avancés et inviolables au président Trump afin de protéger l'Amérique, mais ce dernier a refusé [1].  Rappelons ici que les Etats-Unis avaient refusé d'écouter Poutine lorsqu'il les a averti, le 7 septembre, de l’attaque imminente du 9 septembre 2001 , ce qui a coûté la mort de 3.000 Américains lorsqu’ils ont été attaqués deux jours plus tard. [2]
Selon ce rapport, le Corps des marines des États-Unis (USMC)  est une force armée chargée de mener des opérations expéditionnaires et amphibies avec la US Navy (USN), dont le plus important élément constitutif de la puissance de combat est le Corps expéditionnaire de la Marine (MEF)—- le plus communément connu sous le nom de “The Tip Of The Spear”"Pointe de la lance" car il s'agit de la première force à entrer en combat - après quoi elle est remplacée par la force terrestre de combat beaucoup plus puissante et lente, de l'armée américaine.
Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Marines des États-Unis se sont révélés être l’une des forces de combat les plus efficaces de l’histoire moderne lors de leur campagne contre l’empire du Japon dans la région de l’océan Pacifique, après quoi ils sont restés la première force de combat amphibie au monde. Au cours des 37 années suivantes, c'est-à-dire jusqu'en 1982, année de la guerre des Falklands entre l'Argentine et le Royaume-Uni, une période non déclarée de 10 semaines de guerre non  déclarée, dont les principales conséquences ont été constatées dans le monde. par rapport aux normes actuelles,   parce que l'Argentine a utilisé   un missile anti-navire  primitif  (selon les normes actuelles)  pour couler le navire de guerre britannique HMS Sheffield de plusieurs milliards de dollars. [3]
NOTES

[1] Vladimir Poutine a proposé à Donald Trump d'acheter des missiles hypersoniques russes

Lors du forum économique de Vladivostok, le président russe Vladimir Poutine a déclaré ce 5 septembre qu'il avait proposé à son homologue américain Donald Trump d'acheter des systèmes de missiles hypersoniques russes.
«Nous avons rencontré nos partenaires américains pour la dernière fois à Osaka, et la question était de savoir comment il était possible de prendre en compte nos nouvelles armes modernes, y compris des systèmes de missiles hypersoniques, dans le cadre de nos accords, sachant que, jusqu’à présent, aucun pays au monde, y compris les États-Unis, n’a une telle arme», a ainsi commencé Vladimir Poutine.
Avant de poursuivre sur sa proposition : «Eh bien, j'ai dit à Donald : si tu veux, on t'en vendra. Et par conséquent, [nous pourrions] tout équilibrer. Ils disent qu'ils en produiront bientôt eux-mêmes. Probablement, les produiront-ils prochainement. Mais pourquoi dépenser de l’argent alors que nous en avons déjà dépensé ?» Donald Trump aurait ainsi, selon les dires du président russe, écarté la proposition de Vladimir Poutine.
Russia offered to sell Trump hypersonic weapons – Putin
(NEO: L’attaque nucléaire du 11/9 ne peut plus être ignorée – Elle nous tue tous (Google Corporation a fermé le compteur du nombre de visites de cet article dans les 10 minutes suivant sa publication))
Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.