vendredi 3 avril 2020

Six attaques biologiques contre la Chine en 2 ans

Les élites chinoises suivent les mêmes objectifs de développement à long terme depuis 70 ans, et elles ont tout de suite considéré le COVID-19 comme une Guerre biologique et l’ont traité comme telle, sans aucun doute du fait de l’étonnante accumulation de ce type « d’incidents » enregistrée au cours des deux dernières années.

Juste pour information : Au cours des deux dernières années (pendant la guerre commerciale), la Chine a connu plusieurs "pandémies " :
Le 15 février 2018 : grippe aviaire H7N4. Elle a rendu malade au moins 1 600 personnes en Chine et en a tué plus de 600. De nombreux poulets ont été tués. La Chine a dû acheter des volailles américaines.
Juin 2018 : Grippe aviaire H7N9. Beaucoup de poulets tués. La Chine a dû acheter des volailles américaines.
Août 2018 : épidémie de grippe porcine africaine. Même souche que la Russie, en provenance de Géorgie. Des millions de porcs tués. La Chine a dû acheter des porcins américains.
24 mai 2019 : infestation massive de Légionnaires d’automne (ou Noctuelles américaines du maïs) dans 14 régions de province en Chine, qui a détruit la plupart des cultures vivrières. S’est rapidement propagée à plus de 8 500 hectares de la production céréalière chinoise. Ces noctuelles produisent un nombre énorme d’œufs. La Chine a dû acheter des produits agricoles américains – maïs, soja.
Décembre 2019 : l’apparition du coronavirus met l’économie chinoise à l’arrêt.
Janvier 2020 : La Chine est frappée par une souche « hautement pathogène » de grippe aviaire dans la province du Hunan. Beaucoup de poulets sont morts, beaucoup d’autres ont dû être tués. La Chine a dû acheter des volailles américaines.
Selon l’adage, les coups du sort vont par trois, pas par six. »

1 commentaire:

  1. Les étatsuniens sont prêts à tout pour freiner les pays non alignés particulièrement la Chine, la Russie et l'Iran. Le monde est désormais multipolaire. L'hégémonie américaine, c'est du passé.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.