mercredi 29 avril 2020

USA. L'une des premières victimes d'Epstein déclare que Trump, les Clintons, Dershowitz et Rothschild sont tous impliqués

Dans une toute nouvelle interview, Maria Farmer, victime des prédateurs sexuels Epstein et Co,  partage de nouveaux détails sur son temps avec Jeffrey Epstein, un abuseur sexuel en série officiellement décédé" [1], ainsi que sur qui, selon elle, protège la confidente de longue date d'Epstein, Ghislaine Maxwell [2]. Farmer aurait été la première victime de Jeffrey Epstein après avoir apporté son histoire à la police de New York et au FBI en 1996.
Les escapades d'Epstein ont fait la une des journaux à l'été 2019 quand il a été arrêté et a fait face à des accusations d'abus sexuels sur des dizaines de jeunes filles mineures chez lui en Floride, au Nouveau-Mexique, à New York et à Paris. Epstein est décédé d'un suicide présumé en août 2019 alors qu'il était en détention pour de nouvelles accusations de crimes sexuels déposées à New York[1].
Maria Farmer Rothschilds
Maria Farmer et sa sœur
Trump et Epstein
Depuis 2019, Maria Farmer a commencé à parler plus ouvertement des mauvais traitements subis de la part d’Epstein (et sa clique de l’élite corrompue) et des mauvais traitements infligés à sa sœur de 15 ans, Annie. Farmer a déclaré que les abus avaient eu lieu dans le manoir de 47 millions de dollars appartenant au financier d'Epstein et ancien ʺami" gay , Lex Wexner [3], PDG de Limited Brands et Victoria’s Secret. Farmer a allégué qu'elle avait été maltraitée par Epstein et Maxwell.
Maintenant, Maria Farmer fournit de nouveaux détails sur son temps avec Epstein, et comment le FBI et les Grands Médias Menteurs n'ont pas raconté toute son histoire. Dans une récente interview avec la journaliste Whitney Webb, Farmer explique comment elle voyait souvent Donald Trump, Bill et Hillary Clinton, et l'avocat d'Epstein Alan Dershowitz s'associer à Epstein. Webb a diffusé le son de son interview avec Farmer sur le dernier podcast The American Vagabond.
«La pire partie de mon récit, c'est là où j'ai nommé tout le monde. J'ai nommé tous ceux que je pensais être un co-conspirateur à l'époque. J'ai donc nommé Alan Dershowitz, Donald Trump, et, absolument les Clinton », déclare Farmer dans un clip audio. «Ce sont des gens que j'ai vus aller et venir, dont je savais qu'ils en faisaient partie. J'ai clairement expliqué que c'était une chose très effrayante pour les enfants et je vois entre 5 et 10 filles par jour monter les escaliers. »
Concernant la complice d'Epstein Ghislaine Maxwell [4], Maria Farmer a déclaré que Maxwell a grandi avec la famille royale britannique, fournissant des preuves photographiques de la relation apparente de toute une vie. «Elle m’a dit : mon père était un homme très puissant. Elle avait un passeport français, un passeport anglais, un passeport israélien et un passeport américain », a déclaré Farmer à propos de Ghislaine et de son père décédé, Robert Maxwell, lui-même un agent présumé des agences de renseignement britanniques ou israéliennes.
Les dernières révélations de Farmer surviennent quelques jours seulement après qu'une cour fédérale a statué que l'accord amoureux d'Epstein ne pouvait pas être annulé et que les co-conspirateurs non identifiés ne seraient pas tenus responsables de leurs actes.[5]
Dans une énorme révélation, Farmer pointe du doigt la famille notoirement riche et privée, les Rothschild.
"Plus tard, quand elle m'a parlé, elle dit que les Rothschild étaient le plus grand protecteur de sa famille", a déclaré Farmer à Webb. Farmer affirme qu'elle a reçu des menaces de mort de la famille Rothschild et qu'elle croit que la Maxwell est caché au Royaume-Uni pour l'empêcher d'être assignée à comparaître comme témoin ou inculpée de tout crime lié aux abus sexuels en série d'Epstein.
Farmer a également affirmé que Vicky Ward, ancienne écrivaine de Vanity Fair et travaillant maintenant pour CNN, avait harcelé sa famille après que Farmer eut partagé son histoire. Selon Maria Farmer, Vicky Ward a raconté à l'associée et co-conspiratrice d'Epstein, Ghislaine Maxwell, ses tentatives pour dénoncer les abus sexuels perpétrés par le réseau Epstein-Wexner-Maxwell.
Farmer note que les femmes de chambre d'Epstein étaient presque exclusivement philippines et a affirmé que les femmes avaient été victimes de la traite d’esclaves sexuelles en provenance des Philippines. Dans l'interview, Farmer dit à Webb qu'elle a vu 5 à 10 filles par jour passer par la maison d'Epstein.
"Où sont ces filles?"
Farmer a également discuté de Les Wexner, le riche financier qui "entretenait" son "mignon" Epstein en lui versant des sommes colossales,  et qui est propriétaire du manoir de New Albany, Ohio, où Farmer a été maltraitée et empêchée de partir. Wexner a nié toute implication dans les activités d'Epstein et a même prétendu avoir été victime d'Epstein qui détournait ses finances. Farmer a déclaré que lorsqu'elle avait parlé au FBI, elle leur avait dit que Wexner était «la véritable tête du serpent», mais ses avertissements sont tombés dans l'oreille d'un sourd.
Webb a déclaré que "chaque fois qu'elle participait à des entretiens avec les grands médias et mentionnait Wexner, ces derniers  supprimait toute référence à Wexner". Encore plus loin, Farmer a déclaré à Webb que Wexner était le chef de «l'opération de chantage du Centre israélien du renseignement» et que Ghislaine Maxwell avait répondu à l’appel de Wexner. Farmer a également accusé Wexner de collaborer avec la CIA et le Mossad israélien.
Jeffrey Epstein Latest News: Leslie Wexner Connections - Bloomberg
Dans mon précédent rapport sur les relations d'Epstein avec les agences de renseignement, j'ai exploré l'histoire de Wexner.
De ce rapport:
«Quelle est la source de la richesse de Jeffrey Epstein et sa relation financière avec l'entrepreneur, philanthrope et propriétaire des Limited Brands, Leslie Wexner, est-elle importante? Au fil des ans, certains journalistes ont examiné la connexion Wexner-Epstein et ont constaté que Wexner était peut-être le seul client financier d'Epstein et qu'ils avaient une relation intrigante que personne ne pouvait tout à fait comprendre. Ce que nous savons avec certitude, c'est que les deux hommes étaient des associés proches à un moment donné dans un passé pas trop éloigné et la compréhension de Leslie Wexner peut aider à expliquer leurs liens potentiels avec le Mossad israélien.
Wexner était considéré comme l'un des philanthropes juifs les plus éminents pour son rôle dans le ralliement du soutien aux efforts philanthropiques juifs. L'un de ces efforts comprend l'organisation de ce qui était parfois connu sous le nom de «Groupe d'étude», mais plus communément appelé «Mega Group». Le Wall Street Journal a rapporté en 1998 que le Mega Group était un «groupe d'élite de philanthropes juifs» qui a été «formé en 1991 et développé dans le but de mener une discussion philanthropique de haut niveau sur les questions pressantes du peuple juif. Le groupe a motivé un certain nombre d'initiatives philanthropiques individuelles et collaboratives qui, sans doute, n'auraient pas eu lieu autrement, notamment le Partenariat pour l'excellence dans l'éducation juive, Birthright Israel, la mise à niveau du Hillel national, et plus encore. »
Le groupe a été fondé par Wexner et Charles Bronfman de la société Seagram. Parmi les autres membres éminents et participants figuraient le Steven Spielberg, l'ancien gestionnaire de fonds spéculatifs Michael Steinhardt et le président de Seagram Edgar Bronfman Sr. Le Mega Group se réunissait deux fois par an pour des séminaires de deux jours pour parler de philanthropie et de «judéité». (coïncidence ? des membres de la famille Bronfman ont récemment été reconnus coupables de participation à la secte sexuelle NXIVM. [6]) Le groupe a été décrit comme «un club vaguement organisé de 20 hommes d'affaires juifs les plus riches et les plus influents du pays». Bien que le Mega Group n'existe plus, de nombreux membres originaux ont continué à créer de nouveaux groupes et ont continué à travailler sur les mêmes causes qu'ils avaient autrefois prévues dans le groupe.
Les liens de Wexner avec Israël et le Mossad ont été révélés en 2003 après la divulgation d’un document intitulé «Analyse de Wexner: Priorités de communication israéliennes 2003». Le document décrit une campagne de relations publiques promouvant l'invasion de la guerre en Irak, diabolisant Saddam Hussein et encourageant un alignement des intérêts de la politique étrangère des États-Unis avec les intérêts de la politique étrangère d'Israël. Le document a été financé par la Fondation Wexner et produit par la société de relations publiques The Luntz Research Companies et The Israel Project. La section «Conclusion essentielle» du rapport propose 10 recommandations, y compris «vous devriez invoquer le nom de Saddam Hussein et comment Israël a toujours été derrière les efforts américains pour débarrasser le monde de ce dictateur impitoyable et libérer son peuple».
Columbus Free Press a précédemment rapporté que «des groupes de pression comme le Mega Group et des initiés juifs du gouvernement comme Wolfowitz et Richard Pearle sont engagés dans une campagne systématique pour faire identifier les intérêts de sécurité nationale israéliens avec les intérêts militaires et de sécurité américains. L'analyse Wexner (The Wexner Analysis) ne fait que documenter cette vaste campagne, souvent secrète, qui mérite un débat public et un discours démocratique, et non des campagnes de relations publiques secrètes. »
Les dernières révélations de la saga Epstein fournissent davantage de preuves d'une dissimulation massive impliquant les forces de l'ordre américaines, les agences de renseignement, des politiciens de haut niveau et des membres de la famille royale britannique.
Source :
-----------------------------------------------------------
NOTES de H. Genséric
[1] En réalité, il aurait été soit suicidé :
Soit exfiltré en Israël où il coulerait des jours tranquilles :
[5] La Cour d’appel refuse de renverser le fameux «accord amoureux» de Jeffrey Epstein
Les victimes d'Epstein ont reçu un autre coup du système judiciaire après qu'une cour d'appel a statué contre l'annulation du tristement célèbre "accord amoureux" de l'agresseur en série de 2007.
Mardi, une majorité de 2-1 a rejeté l'appel de l'une des victimes du financier juif, violeur et pédophile Jeffrey Epstein, qui aurait rejeté un accord de non-poursuite accordant l'immunité à Epstein, à ses collaborateurs et à des «co-conspirateurs» anonymes.
La dernière tentative de renverser l'arrangement d'Epstein avec les procureurs de Floride a été déposée par Courtney Wild, qui dit qu'elle a été abusée sexuellement par Epstein dans son manoir de Palm Beach à l'âge de 14 ans.
Après la décision, Courtney Wild a déclaré: «Le gouvernement a intentionnellement trompé les victimes mais a trouvé un moyen de s'en tirer en travaillant avec un agresseur d'enfants pour contourner la loi. Les juges ont statué en leur faveur.
VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC

6 commentaires:

  1. Epstein avait un appartement à Paris quatre policiers qui enquêtaient sur cette affaire tués dans la Préfecture de Paris celle du Préfet Lallemand. Depuis silence complet en France.

    RépondreSupprimer
  2. N'oublions pas que certaines 'fausses victimes' peuvent inventer des événements tellement surréaliste que cela peut faire tomber toute l'affaire, protégeant les vrais crapules.

    C'est ce qui s'est passé en Belgique - si ma mémoire est bonne - avec les DVDs de Marcel Vervloesem en lien avec l'affaire Zandvoort.

    RépondreSupprimer
  3. trump est un violeur , bandit , criminel , trump est tres lie a clinton, obama, il etait a leur mariage etc..etc... OUVREZ VOS YEUX ET OREILLES .trump pour sauver sa peau seme la confusion dans ses tweets trump EST UN SIONISTE sa fille aussi et son beau fils sera bientot president des usa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour andre boran ... je pense que vous faites erreur.

      À plusieurs reprises Trump a démontré qu'il ne ferait pas ce que l'état profond avait comme plan de domination.

      Joue-t-il un double jeux ?

      C'est possible, mais si on regarde les 'fruits' de l'arbre(fin des conflits, discussion sans intermédiaire avec des dirigeants peu amicaux des U.S) cela laisse un doute raisonnable sur le grand nettoyage du marais en cours.

      J'oubliais, il a été élu contre vents et marées(90% des médias U.S. étaient pour Clinton), donc lÉtat profond n'a presque plus de pouvoir sur le peuple avec les médias.

      Prédiction personnelle: Les crapules n'aiment pas mourir.
      Epstein n'est pas mort(contrairement à ce que pense même ses amis proches) et en échange il sera un des témoins pour le grand procès.

      Supprimer
    2. salut mario, prends du recul et des infos concernant trump il y en a des centaines , trump fait partie de cette oligarchie criminelle mais seme la confusion .
      Le Venezuela ne peut acheter des medicaments du fait que le gouvernement ne peut pas payer en dolar us car trump a bloque les transactions afin que le peuple souffre et se revolte contre Maduro . L'eat du pays etait deja catastrophique bien avant Chavez et cela est du aux sanctions usa . Les usa (n'ont pas de racines ni d'histoire) depuis 200 ans apres avoir massacre les Amerindiens se sont enrichis en controlant le petrole dans le monde , pays riches en petrole Venezuela, Russie et arabie saoudite , trump protege israel sans condition et qui n'a pas de petrole pourquoi? j'ai des dizaines de questions pour te convaincre que les usa sont des sataniques criminels TOUS sans exception.
      a bon entendeur
      salut

      Supprimer
  4. Bonjour André ...

    Tout ces faits que vous nommez était déjà en route bien avant l'élection de Trump il me semble. Il a mit fin à l'implication de ses armées dans la plupart des conflits et lui même n'a que très peu dirigé et politisé les rares attaques récentes(Syrie et Iran).

    Peut-être que je vous comprend mal ?
    Quand vous parlez de Trump, peut-être parlez-vous de ses conseillers, qui eux sont récurrents à presque chaque élection ?

    Ces derniers, entre autres le trio BPP(Bolton, Pompeo et Pence) dont Bolton a déjà été rejeté par Trump lui-même, ne sont que la vieille garde qui essaie tant bien que mal de faire durer l'illusion.

    Dernier détail intéressant avec Trump; sous sa présidence plusieurs réseaux internationaux de traite de personnes - surtout d'enfants - ont été démantelés. Cela impliquait de nombreux pays et des centaines de criminels.

    Pour moi, c'est un fait très important et un 'pieux' dans le coeur des satanistes, comme vous les appelé. N'oubliez pas qu'il n'y a pas que la 'bête' qui place ces pions sur notre planète ;)

    C'est toujours mon avis bien sur !!!

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.