lundi 27 avril 2020

COVID-arnaque fait Pschitt !


 « Dans une société en grande crise humaine, spirituelle, relationnelle, sociale et économique, la question du mal commence à se poser de nouveau face à la cruauté (si ce n’est la barbarie), mais aussi face à l’absurde et au non-sens du quotidien, pesant de plus en plus sur les personnes bienveillantes, enthousiastes et sensibles qui n’ont pas renoncé à être humaines. »

Saverio Tomasella  (1)

Du matin au soir, les chiffres ont beau être martelés, assénés, à répétition, en rafale, dans les couleurs les plus sombres, sur fond sonore de film d’épouvante et commentaires apocalyptiques, la désinformation ne peut rien changer : 1 + 1 = 2…

La réalité est incontournable.

Réjouissons-nous : le "Coronatrucmuche" fait pschitt !...
La grippe saisonnière n’a provoqué aucune surmortalité significative par rapport aux années précédentes. Tant en France que dans les autres pays.
Ouf !… Les millions de morts annoncés par les propagandistes de la Terreur ne sont pas là.
Le Professeur Didier Raoult le confirme, dans son Bulletin d’Information Scientifique audiovisuel du 21 avril 2020. (2)
Les statistiques publiées par l’INSEE, compilant le nombre de décès mensuels (toutes causes confondues) recensés à partir des certificats établis par les communes pour les années 2018 – 2019 – 1er trimestre 2020, corroborent les analyses de tous les observateurs, un tant soit peu lucides.
L’évolution du 1er trimestre 2020, si elle dépasse légèrement 2019, reste inférieure à l’année 2018 :
« Au niveau national, le nombre de décès totaux enregistrés à la date du 10 avril 2020 et survenus entre le 1er et le 30 mars 2020 est supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019 : 57.441 décès ont été enregistrés en 2020 en France contre 52.011 en 2019. Ce nombre reste néanmoins inférieur au nombre des décès enregistrés sur la même période en 2018 (58.641 décès en France), année où la grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars. »  (3)
Dans sa dernière publication (24 avril 2020), l’INSEE enregistre une augmentation des décès entre le 1er mars et le 13 avril donnant une moyenne journalière de 2130/Jour ; encore inférieure au maximum enregistré lors de la grippe de 2017 : 2200/Jour. (4)
Sur ces chiffres globaux, qu’en est-il de l’impact réel, ou direct, de la grippe ?... On ne sait pas exactement ; et, on ne le saura jamais. Moins par mauvaise foi que, du fait des maîtrises techniques encore limitées en ce domaine, par inexistence d’instruments de mesure ou d’investigation fiables.
Cécile Thibert dans un article du Figaro – Santé, qu’elle n’aurait jamais pu publier en cette période d’hystérie collective, nous étions en 2017, s’était interrogée sur le manque de précision ou de certitude sur le nombre des décès imputés au virus de la grippe :
« Des chiffres variés circulent, mais il est en réalité impossible d’estimer de manière précise le nombre de victimes du virus. »   (5)
Un décompte de la mortalité de la grippe 2020 s’établit aux environs de 20.000 décès. L’équivalent du nombre de morts annuels dus aux « accidents de la vie courante », c’est le terme technique, dont 12.000 accidents domestiques ; auxquels s’ajoutent annuellement une moyenne de 4,5 millions de personnes blessées… (6)
Quel que soit le résultat final, rien ne justifie l’hyperviolence de nos oligarchies qui se sont livrées, dans nos sociétés occidentales tout particulièrement, à une frénésie d’orchestration d’une psychose collective et de répression, sur fond de colossale désinformation, allant jusqu’au sabordage de nos économies et de nos systèmes sociaux ; subitement transformés en "Etat-Policier".
Ce qui m’a frappé dans cette débauche de sauvagerie, c’est le culte de la "pulsion de mort", cette traque contre tout ce qui pouvait apparaître comme porteur d’une énergie positive, optimiste, un hymne à la vie, à la joie, au soleil…
Dans tous nos pays, un acharnement dans la poursuite et la culpabilisation de tous ceux qui n’obéiraient pas, dans la plus obséquieuse des soumissions, aux diktats exigeant le volontariat du « goulag personnel ». Jusqu’à des hélicoptères surveillant des endroits déserts ou des sentiers de montagne. (7)
Les médias de la propagande, abjects de servilité, se comportant en auxiliaires zélés de l’appareil répressif, diabolisant ceux qui ne partageaient pas l’hystérie collective, suscitant les délations :
 « … Le sadisme moralisateur, la cruauté accusatrice et la surveillance menaçante font partie de notre quotidien comme une pratique "normale", comme un cynisme auquel nous devrions nous accoutumer, sans percevoir que la véritable folie est là, insensée et déshumanisante, dans l’invective, l’humiliation et l’exclusion… »  (8)
Le "Coronatrucmuche" fait pschitt... Alors, célébrons La Vie !...
Je vous propose, pour nous affranchir un instant de ces forces obscures, la chanson Viva la Vida du groupe Coldplay ; dans une prestation, il n’y a pas si longtemps, à Sao Paulo. Ce que j’aime, dans cette vidéo, c’est cette énergie pleine de force positive et de joie, dans une formidable interaction entre les artistes et leur immense public.
Car, nous ne devons pas seulement nous « laver les mains », comme on nous le trompette dès le lever du jour mais, avec encore  plus de soin, « laver notre âme » des souillures postillonnées en permanence par les satanistes qui souhaitent nous réduire en esclavage…
--------------------------
1.  Saverio Tomasella, La Folie Cachée, Albin Michel, 2015, p. 113
N.B. : Un des ouvrages récents et majeurs, dont je recommande la lecture, pour prendre la mesure de la profonde pathologie, au prisme des relations interpersonnelles qui, au-delà de l’économique et du social, ravage nos sociétés dites « développées »…
2.  Pr. Didier Raoult - Directeur de l'IHU Méditerranée Infection, Bulletin d'Information Scientifique de l'IHU, 21 avril 2020, https://www.youtube.com/watch?v=HrJBppuSEmk
3.  INSEE – Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, Nombre de décès quotidiens par département, publication du 10 avril 2020
4.  INSEE, Nombre de décès quotidiens par département, publication du 24 avril 2020, https://www.insee.fr/fr/information/4470857
5.  Cécile Thibert, Le Figaro – Santé, 23 janvier 2017, https://sante.lefigaro.fr/article/combien-de-gens-meurent-reellement-de-la-grippe-/
7.  A ma connaissance, le record du monde de cette stupidité policière se situe dans l’île de Tasmanie (Fédération d’Australie) où un hélicoptère est venu pourchasser un couple dans un camping-car isolé dans un parc naturel de plusieurs milliers d’hectares…
8.  Saverio Tomasella, Op. Cit., p. 65

Source : Coronatrucmuche fait Pschitt : Viva La Vida !...
 Georges Stanechy



---------------------------------------------------

Un médecin californien déclare que le taux de mortalité du Covid-19 est inférieur à 0.1% et que des médecins ont été obligés de porter un diagnostic de Covid19 alors qu’ils n’étaient pas d’accord

Le médecin californien Dr. Dan Erickson a décrit ses observations concernant le Covid19 lors d’une conférence de presse.
Les hôpitaux et les unités de soins intensifs en Californie et dans d’autres États sont restés largement vides jusqu’à présent. Sur la base des taux respectifs de tests positifs, le Dr Erickson calcule que le taux de létalité de Covid19 est actuellement de 0,03% en Californie, 0,05% en Espagne, 0,09% en Suède et 0,1% dans l’État de New York, tandis que le taux (habituel moyen) de létalité de la grippe aux États-Unis est d’environ 0,13%. (Remarque : le taux de tests positifs ne peut pas refléter les « effets de points chauds » locaux).
La probabilité de survivre au Covid19 sans symptômes ou avec des symptômes légers est supérieure à 95%. Le Dr Erickson rapporte que des médecins de plusieurs États U.S ont été « « poussés » à délivrer des certificats de décès mentionnant le Covid19, même s’ils n’étaient pas eux-mêmes d’accord.
Le Dr Erickson affirme que le confinement et la peur affaiblissent le système immunitaire et la santé des personnes. Il y a déjà eu une augmentation marquée des « effets secondaires » tels que l’alcoolisme, la dépression, le suicide et la maltraitance des enfants et des conjoints. Le Dr Erickson recommande que seuls les malades et non les personnes en bonne santé ou la société entière soient mis en quarantaine. Selon le Dr Erickson, un masque buccal n’a de sens que dans des situations aiguës comme à l’hôpital, mais pas dans la vie de tous les jours.
Mondialisation.ca, 27 avril 2020

2 commentaires:

  1. Malheureusement non. Tout le monde est masqué chez moi et panique à l'idée de retourner dehors sans normes. Revoir les Monty Python pour comprendre.
    https://www.youtube.com/watch?v=PktyJR_U2J0&t=200s

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait longtemps que les gens ont cédé à la psychose médiatique. Les récents événement ne font qu'amplifier ce phénomène.

    Les commentaires sur les réseaux et plate-formes vidéos appellent au meutre des joggeurs ou des gens qui se baladent seul, sans parler à personne.

    Des policiers qui te font la morale, juges de ce qui est bon d'acheter ou non, des professionnels du procès verbal, des zélés de l'amende.

    Je savais que le monde était comme cela, mais les gens avaient encore une certaine retenue dans leur cynisme hitlérien.

    Et ce n'est pas finit, le devin Bill Gates parle déjà de la pandémie numéro deux, qui cette fois ci, sera une bio attaque terroriste. Ceci n'est qu'un brouillon mes amis.

    Regardez aussi la cérémonie d'ouverture des JO de Londres, la programmation prédictive n'est pas un fantasme, les événements sont organisés bien en avance.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.