lundi 20 avril 2020

Les États-Unis ont-ils torpillé l’ensemble de l’économie mondiale pour arrêter la montée en puissance de la Chine?


C'est une nouvelle très intéressante. Israël dit maintenant que les services de renseignement américains l'a averti en novembre d'une pandémie potentiellement catastrophique à Wuhan, en Chine, et apparemment d'autres alliés américains ont également été avertis en novembre, alors que la Chine n'a pris conscience de ce problème de coronavirus que le 31 décembre.
Cela confirme ce que ABC News a rapporté plus tôt cette semaine et, bien sûr, l'administration Trump l'a nié. Vous n'êtes pas censé croire quoi que ce soit tant que cela n'a pas été nié au moins  deux ou trois fois. Nous devrons donc attendre quelques négations supplémentaires avant de pouvoir être sûrs que cela est vrai.
Mais en supposant que cela est vrai- et nous avons  différentes sources qui nous disent maintenant que c'est vrai - c'est assez époustouflant, car la Chine n'a pris conscience de ce problème de coronavirus que le 31 décembre. Donc, si les services de renseignement américains savaient qu'une pandémie potentiellement catastrophique se développait à Wuhan, en Chine, en novembre, cela signifie que les services de renseignement américains savent ce qui se passe à Wuhan, en Chine, mieux que les Chinois. Et la seule raison pour laquelle ce serait le cas serait que les États-Unis y aient planté le virus. [1]
Maintenant, cela ressemble à une hypothèse scandaleuse, mais ce ne l'est vraiment pas si nous comprenons comment fonctionne la géopolitique, comment les opérations secrètes ont lieu. Et si nous comprenons l'absence totale de moralité et d'éthique normales parmi les personnes en charge des politiques étrangères, nous comprenons pourquoi il est beaucoup plus que probable que les services de renseignement américains étaient effectivement derrière cela, bien que les Israéliens pointent du doigt la Américains, peut-être que les Israéliens étaient impliqués eux aussi et veulent décharger une partie du blâme - qui sait. Certes, l'attaque contre l'Iran impliquerait les Israéliens.
Dans tous les cas, les États-Unis doivent désespérément arrêter la montée de la Chine au rang de première puissance mondiale. Pour ce faire, ils doivent considérablement ralentir la croissance économique chinoise, qui est à deux chiffres depuis près de 40 ans.
La seule façon d'y parvenir est de torpiller l'ensemble de l'économie mondiale et de trouver un moyen de briser les chaînes d'approvisionnement mondiales afin que l'économie devienne moins mondialisée et que les pays individuels se tournent ailleurs plutôt que vers la Chine pour leurs produits.
Si l'histoire continue sur la trajectoire qu'elle avait avant le coronavirus, les Chinois vont gouverner le monde dans une décennie ou deux. Cela ne fait aucun doute. Et cela est absolument inacceptable pour les décideurs américains. Ils devaient trouver un moyen de faire exploser l'économie mondialisée et en particulier de tenter de frapper la Chine. Cela semble être ce qu'ils ont fait.
Maintenant, ils disent qu'ils vont voler les investissements de la Chine dans les trésors américains à hauteur de milliers de milliards de milliards de dollars en compensation supposée du virus.
Donc, la propagande américaine extrémiste anti-chinoise ici aux États-Unis consiste à blâmer la Chine. La pression consiste à utiliser cette propagande mensongère comme une excuse pour détruire le levier économique de la Chine en volant des investissements chinois dans les trésors américains et pour tenter de démondialiser le commerce mondial.
Tout cela pointe directement vers les suspects habituels. Les mêmes personnes qui ont fait le 11 septembre afin de lancer leur guerre contre la civilisation islamique comme étant le début du choc des civilisations. Les mêmes réalisent maintenant que la civilisation la plus menaçante pour leur hégémonie dans le monde est la civilisation chinoise.
Il s'agit en réalité de la première frappe de la Troisième Guerre mondiale, car les États-Unis frappent la Chine de manière préventive non pas tant avec le virus lui-même, mais avec la propagande massive et l'effet historique qui se produiront en raison de ce virus, car ils peuvent salir la Chine, comme ils peuvent essayer de convaincre d'autres pays d'arrêter de commercer avec la Chine. Alors qu'ils tentent de démondialiser l'économie mondiale afin qu'ils puissent geler le monde tel qu'il est, afin que les États-Unis continuent d’avoir encore la vaste prépondérance de la puissance militaire.
Dr Kevin Barrett, Ph.D. est arabisant  et islamologue. il est l’un des critiques les plus connus des États-Unis de la guerre contre le terrorisme.

Le Dr Barrett a enseigné dans des collèges et universités à San Francisco, Paris et Wisconsin; où il s'est présenté au Congrès en 2008. Il travaille actuellement comme organisateur, auteur et animateur de radio à but non lucratif.

http://www.truthjihad.com

La nouvelle campagne anti-chinoise repose sur des mensonges …
… la Chine s’étonne : « Que voulez-vous de nous, à la fin ? »
Pour éviter une introspection des échecs qui ont permis aux États-Unis de dépasser tous les autres pays pour le nombre de victimes de la Covid-19, les [courageux, NdT] pouvoirs en place  ont décidé de blâmer quelqu’un d’autre.
La première tentative de Trump a été de blâmer l’Organisation Mondiale de la Santé pour ne pas avoir fourni toutes les informations. Mais seize responsables de l’administration américaine étaient intégrés à l’OMS à Genève. Ils ont relayé les mises à jour en temps réel de toutes les informations reçues par l’OMS.
Comme les Démocrates et les médias ne se sont pas joints à Trump pour blâmer l’OMS, un autre bouc émissaire était nécessaire. Tout le monde est ensuite convenu que la Chine serait la cible la plus pratique.
L’intensité de la campagne anti-Chine actuelle rappelle celle de la course à la guerre en Irak. Les personnes qui prétendent maintenant que « la Chine a menti, les gens ont péri » sont exactement les mêmes qui ont dirigé la campagne irakienne contre les ADM. Mais tous les rapports faisant état d’armes de destruction massive irakiennes n’étaient que fantaisie. Les rapports sur la culpabilité chinoise sont des non-sens similaires.
Comme c’est une année électorale, chacun des deux partis essaie d’assimiler l’autre dans le rôle de nouveau méchant :
"Donald Trump a envoyé des fournitures médicales essentielles en Chine alors que les Américains continuent de souffrir. Il devrait suivre sa supposée devise de l'Amérique d'abord", a déclaré le président de l'American Bridge Bradley Beychok dans un communiqué. "Nous nous assurerons que les électeurs du Michigan, de la Pennsylvanie et du Wisconsin sachent très bien, non seulement à quel point Trump a bâclé cette crise, mais aussi à quel point il a plié le genou devant la Chine au milieu de cette crise." ...
"Nous sommes plus qu'heureux de laisser le public américain décider à qui il fait confiance, au président Trump ou à Joe Biden, pour sévir contre la Chine", a déclaré Brian O. Walsh, président d'America First, en réponse à la nouvelle campagne publicitaire américaine d'American Bridge. Cette dernière a déclaré que l'annonce était la première de sa nouvelle campagne offensive ciblant Trump, son entreprise, ses partenaires commerciaux et ses enfants adultes, sur leurs liens avec la Chine et d'autres investissements étrangers.
Le groupe a déclaré qu'il envisageait d'afficher des publicités numériques micro-ciblées sur ce thème dans le cadre d'une "attaque globale contre Trump et sa famille, contre leur corruption - en Chine et dans d'autres pays - impliquant des pots-de-vin étrangers, des faveurs politiques, des investissements immobiliers louches, et des fiestas avec des dictateurs."
Ce sera mauvais pour d’autres questions politiques importantes :
Rania Khalek @RaniaKhalek - 19:27 UTC · 17 avr.2020
Le bellicisme anti-chinois va étouffer l'élan du moment pour les soins de santé universels et l'annulation de la dette étudiante. Comme Russiagate, ce nouveau péril jaune entraînera une augmentation des dépenses militaires et davantage de guerre. Il est triste de voir que tant de gens, qui sont les mieux placés pour le savoir, ne le voient pas.
Certains législateurs veulent autoriser des personnes au hasard à poursuivre la Chine pour les «dommages qu’elle a causés». D’autres proposent de faire défaut sur la dette des États-Unis de 1.200 milliards de dollars détenue par la Chine.
Pour blâmer la Chine, les faucons l’accusent de trois problèmes :
  • Manque d’hygiène publique
  • Information insuffisante
  • Création ou propagation du virus par accident
Le «marché frais» de Wuhan n’a pas eu de problèmes d’hygiène. Un «marché frais» est comparable à un marché de producteurs (vidéo). Il est « frais » en ce qu’il fournit des produits frais comme les fruits, les légumes, la viande et le poisson. Un «marché sec» fournit les produits complémentaires comme le riz, la farine, le thé et le sucre. La Chine n’a pas encore été envahie par des chaînes de supermarchés. Quelque 40% des Chinois s’approvisionnent quotidiennement sur les marchés frais.
Le marché frais de Wuhan n’est pas à l’origine de l’épidémie. Il n’a pas vendu et ne vend pas de chauves-souris. L’épidémie a commencé en décembre à un moment où les chauves-souris hibernent. Le premier cas connu n’était pas du tout lié au marché. 
Les États-Unis affirment que la Chine ne les a pas suffisamment informés. Le calendrier tel que publié par la Chine et confirmé par les médias ne soutient pas cette affirmation.
Le 3 janvier, le chef du Centre américain de contrôle des maladies (CDC) a été personnellement informé par son homologue chinois qu’il y avait une épidémie de pneumonie de cause inconnue à Wuhan. Le 8 janvier, la «cause inconnue» a été identifiée comme un nouveau coronavirus. Une séquence complète du génome du virus a été publiée le 12 janvier et des kits de tests préliminaires ont été développés et mis à disposition à Wuhan. Le 13 janvier, un autre test et protocole d’essai avait été développé en Allemagne et le 17 janvier, l’OMS en a adopté sa version affinée.
Aux États-Unis, le CDC a insisté pour développer son propre test et a échoué en contaminant les composants du test. Il n’a ensuite pas réussi, pendant plus d’un mois, à corriger le problème.
On a récemment demandé au ministère fédéral allemand de la Santé s’il avait perçu un manque d’informations en provenance de Chine ou s’il avait des raisons de critiquer la Chine au sujet de l’évolution de son nombre de cas. Il a répondu – en allemand, ma traduction :
"Le gouvernement fédéral allemand n'est pas au fait que la Chine ait retenu des données." ...
"Compte tenu du développement intérimaire, l'adoption de différentes définitions de cas de contamination pendant l'épidémie en Chine est compréhensible."
Une autre affirmation est que la Chine a, en quelque sorte, créé le virus ou l’a laissé s’échapper d’un laboratoire de Wuhan où elle travaillait sur des virus de chauve-souris.
Mais les scientifiques voient des preuves solides que le nouveau coronavirus est un développement naturel, et ils ne croient pas qu’il a fui d’un laboratoire de Wuhan :
Edward Holmes, biologiste à l'Université de Sydney et membre de la respecté Royal Society de Londres, a déclaré que le laboratoire de Wuhan blâmé par certains pour la pandémie avait des spécimens du virus de la chauve-souris RaTG13, le plus proche parent de la source de Covid-19 SARS- CoV-2, mais les deux ne sont pas génétiquement liés.
Les souches de RaTG13, dit-il, proviennent de la province méridionale chinoise du Yunnan, et non de la ville centrale de Wuhan, l’épicentre initial de la pandémie. ...
Le traçage du génome a révélé que le virus de la chauve-souris RaTG13 a au moins 20 ans de divergence génétique, ou de changement évolutif, par rapport au SRAS-CoV-2, et peut-être jusqu'à 50 ans, l'excluant comme la source de la pandémie.
Les allégations contre la Chine formulées par les deux partis politiques américains n’ont aucun fondement factuel.
Par Moon of Alabama − Le 18 avril 2020

Hannibal GENSERIC

7 commentaires:

  1. Ce laboratoire est le fruit de la coopération avec le mari de Mme Buzyn donc de la France. Ce labo P4 est voisin d'un P2 et ce virus pour le Dr Montagné est l'oeuvre d'une manipulation de l'homme avec deux souches la CIA s'inquiétait de ce que la France fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Informes-toi , selon moi les usa sont actionaires dans ce labo a Wuhan de source officielle .
      Connaissant la cia comme la plus grande organisation criminelle au monde (informes-toi) et que la vie d'un etre humain n'a aucune valeur par tous les amerloques sataniques. trump fera tout pour sauver son propre business avant les autres , c'est un cameleon venimeux.

      Supprimer
  2. Tout va être torpillé et vite Hannibal
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/04/20/preparez-vous-le-pire-arrive-antoine-petrole-a-0-dollar-le-labo-francais-du-wuhan-responsable-nous-les-restos-seront-peut-etre-fermes-jusqua-septembre-et-deja-9-millions-de-chomeur/

    RépondreSupprimer
  3. à l'heure actuelle les usa sont comme une bête blessée à mort, ils savent que la courbe de leur déclin a commencé en ce début du 21ème siècle. Seulement ils ne veulent pas accepter leur sort: la loi de la nature que toute chose a un début et une fin...
    donc,ils sont capables de tout...attention

    RépondreSupprimer
  4. APRIL 21-MAY 21-JULY 5TH 2020...CRUCIAL AND PROPHETIC TIME LINE!!!
    UPDATE...COLLAPSE OF GLOBAL OIL WAS LAST DOMINO THEY NEEDED FOR A GLOBAL WAR!
    http://prophecyinthemaking....

    RépondreSupprimer
  5. a qui profite le crime ?
    cous croyez vraiment que les chinois ont interet a propager un virus sur leur sol ?

    RépondreSupprimer
  6. la question que je me pose ;pourquoi l'entité sioniste dénonce-t-elle son tuteur yankee ???
    - pour lui faire porter le chapeau peut-être ,comme dans les films de gangsters , pour se disculper ???

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.