jeudi 26 mars 2020

Preuve. Voici l’un des "athlètes américains" et officier du renseignement qui a introduit le COVID-19 en Chine


Le journal chinois Global Times a rendu public aujourd'hui le nom du sergent d'état-major Maatje Benassi, une cycliste professionnelle (femme d’origine néerlandaise) qui a participé aux jeux de Wuhan et qui, selon le Global Times, s'est révélé positif pour COVID-19.
Voici donc l'Américaine qui a participé à la diffusion délibérée du COVID à Wuhan. Elle est également  «chauffeur diplomatique armé» ayant des antécédents de liens avec des opérations de renseignement impliquant des personnalités clés du canular RussiaGate.
 
Benassi était chauffeur pour le général James Jones, de ShadowNet, (George Webb) et a travaillé pour le renseignement de l'armée américaine. ShadowNet et Psy-Group ainsi que Cambridge Analytica faisaient partie de l'enquête Mueller, cherchant des informations sur leurs relations avec Paul Manafort (emprisonné) et Donald Trump Jr. (pas encore emprisonné).
D'autres allégations disent que 67 militaires américains sont morts il y a une semaine, mais cela provient d'une source médicale / diplomatique à Moscou et n'est pas confirmé.
La Chine demande aux États-Unis de divulguer des informations sur le nombre de militaires américains qui ont quitté Wuhan (369 étaient là) et qui ont été testés positifs. Notez que beaucoup auraient pu être infectés dans l'avion de retour de Chine… Jim W. Dean
---------------------------------- 
Première publication… 25 mars 2020 -
Les internautes et experts chinois exhortent les autorités américaines à divulguer les informations sur la santé et les infections de la délégation militaire américaine qui est venue à Wuhan pour les Jeux mondiaux militaires en octobre pour mettre fin à la conjecture selon laquelle le personnel militaire américain aurait introduit la COVID-19 en Chine [1].
Un journaliste américain a affirmé qu'un athlète militaire américain dans la délégation pourrait être le "patient zéro" de la nouvelle maladie mortelle.
George Webb, un journaliste d'investigation à Washington, DC, a affirmé dans des vidéos et des tweets récents qu'il pensait que Maatje Benassi, un chauffeur diplomatique armé et cycliste qui était à Wuhan en octobre pour la compétition de cyclisme aux Jeux mondiaux militaires, pourrait être "patient zéro" de COVID-19 à Wuhan.
[Selon] un rapport du site officiel du département américain de la Défense du 25 octobre, Maatje Benassi a participé à une course cycliste sur route de 50 milles à Wuhan.
Webb a également cité un laboratoire militaire, le laboratoire de Fort Detrick [2], qui traite des organismes pathogènes de haut niveau tels qu’Ebola [3], à Fredrick, Maryland, qui a été fermé et déplacé en juillet en raison d'installations et d'un système de gestion non qualifiés.


Patient Zero from Wuhan, Maatje Benassi, is a Dutch American woman cyclist. Her husband is also a cyclist in the US Atmed Forces (SPAWAR) and believe you be in Wahan in October of 2019. Benny Benassi is Patrient Zero in Holland, and has already made a rap video about Coronavirus
TruthLeaks - Le journaliste d'investigation George Webb @GeorgWebb
La patiente Zero de Wuhan, Maatje Benassi, est une cycliste hollandaise américaine. Son mari est également cycliste dans les Forces Armées américaines (SPAWAR) et pense que vous serez à Wahan en octobre 2019. Benny Benassi est Patient Zero en Hollande, et a déjà réalisé une vidéo de rap sur le Coronavirus
Ses conclusions, bien que sans preuves solides, ont suscité des questions sur les médias sociaux chinois car elles sont arrivées quelques jours seulement après qu'une pétition a été soumise au site Web de la Maison Blanche le 10 mars, énumérant certaines coïncidences dans le temps entre la fermeture du laboratoire de Fort Detrick et l'épidémie de COVID-19.
23 mars 2020. Origines de CoronaVirus - Les métadonnées indiquent Ft. Detrick https://youtu.be/PIF8HBFWMyU  via @YouTube
De nombreux internautes chinois ont exhorté les États-Unis à tester Benassi pour COVID-19 et à divulguer des informations sur la délégation américaine.
Li Haidong, professeur d'études américaines à la China Foreign Affairs University à Pékin, a déclaré mardi au Global Times que le gouvernement américain devait répondre à la controverse et publier les informations pertinentes concernant son état de santé et son dossier d'infection pour dissiper les doutes du public et aider à l'étude scientifique de l'origine du virus.
TruthLeaks - Le journaliste d'investigation George Webb @GeorgWebb
 • 20 mars 2020
Interesting Coronavirus Patient One n the US is Dutch and shares the same last name as Patient One in Holland, and they are both celebrities. Maatje Benissa is an Intel Officer at Ft Belvoir, VA as well. Her brother Matt is SpaWar.
Intéressant "Patient One" du Coronavirus aux États-Unis est néerlandais et partage le même nom de famille que "Patient One" en Hollande, et ils sont tous les deux des célébrités. Maatje Benissa est également officier de Renseignement à Fort Belvoir, en Virginie. Son frère Matt est SpaWar ( Space and Naval Warfare Systems Command = Commandement des systèmes de guerre spatiale et navale («SPAWAR»).
Interesting her relative in Holland also has CoronaVirus. https://dancingastronaut.com/2020/03/benny-benassi-stuck-in-italy-due-to-nationwide-quarantine-cancels-upcoming-north-american-tour/ 
Les politiciens américains soutiennent que le nouveau coronavirus est «fabriqué en Chine», tandis que les scientifiques mondiaux, y compris ceux des États-Unis, n'ont trouvé aucune preuve solide pour prouver l'origine du virus. Compte tenu de cette situation, il est important de détecter tout point suspect dans la délégation américaine aux jeux de Wuhan dans ce scénario, et de savoir ce qui s'est réellement passé, a déclaré Li.
COVID-19, une maladie mortelle causée par le nouveau coronavirus, a infecté plus de 330.000 personnes dans le monde et en a tué plus de 14.000.
L'identification de l'origine aidera à développer une thérapie efficace contre la maladie. Les États-Unis devraient fournir des informations sur les membres de la délégation pour soutenir les recherches connexes, a déclaré Li.
Plus tôt en mars, Zhao Lijian, un diplomate chinois franc, soupçonne, sur son compte Twitter personnel, que ce pouvaient être les représentants de l'armée américaine aux Jeux mondiaux militaires qui avaient amené le nouveau coronavirus à Wuhan en octobre 2019, après qu'un haut responsable américain de la santé a admis avoir détecté des infections à coronavirus sur certains patients décédés de la grippe.
Zhao a exhorté les États-Unis à divulguer de plus amples informations, à faire preuve de transparence sur les cas de coronavirus et à fournir une explication au public.
-----------------------------------------
Une femme américaine termine 8e malgré un accident dans une course sur route de 50 miles à vélo
Par Gary Sheftick, Army News Service, 24 octobre 2019


usa image
1 / 3SHOW CAPTION +
usa image
2 / 3SHOW CAPTION +
usa image
3 / 3SHOW CAPTION +

WUHAN, Chine - Un coup par derrière dans le dernier tour a peut-être anéanti les espoirs des forces armées américaines pour l'or dans le cyclisme féminin, mais des côtes meurtries et un casque fissuré n'ont pas empêché le Sgt. 1re classe Maatje Benassi de franchir la ligne d'arrivée.
Benassi a mené le peloton pendant une grande partie du troisième et du quatrième tours des 50 milles et cinq tours sur route dimanche lors de la deuxième journée de compétition cycliste des Jeux mondiaux militaires du CISM. Elle était retombée au repêchage depuis un moment et commençait à peine sa dernière poussée lorsque le crash s'est produit.
"Mon plan était de monter sur la gauche", a expliqué Benassi. Deux virages à droite plus larges approchaient avant l'arrivée "et donc si vous vous déplacez sur la gauche, vous n'avez pas besoin de freiner; vous pouvez porter tout cet élan - cette vitesse - dans le virage. "
Le CISM, ou International Military Sports Council, organise les Jeux tous les quatre ans, avec plus de 100 nations participant à 32 sports. Le conseil est désigné par son acronyme français, CISM, parce que le français est sa langue fondatrice.
Alors que le peloton approchait de la marque des 2 kilomètres depuis l'arrivée, «il y avait beaucoup de mouvement en cours», a-t-elle déclaré. "C'est devenu très flou."
Quand elle est allée à pleine vitesse dans le virage à droite, elle a repéré un maillot blanc remonté par derrière. Le pneu avant de cette concurrente a heurté sa roue arrière, la faisant tomber.
Sa tête a touché le sol et elle a entendu un déclic "et je savais que j'avais cassé le casque à ce moment-là", a-t-elle déclaré. «Ma première réaction a été:« Je ne pouvais pas respirer ».» L'impact lui a littéralement coupé le souffle. "Je devais juste reprendre mon souffle, mais ça ne vienait pas."
https://www.army.mil/article/228879/us_women_finish_8th_despite_crash_in_50_mile_cycling_road_race

Source : Breaking: US Athlete/Intelligence Officer in China Games named as Patient Zero for COVID, debunking Trump Rhetoric (updating)
NOTES de H. Genséric
Hannibal GENSÉRIC

8 commentaires:

  1. De toute façon, ils n'en sont pas épargnés, ces américains. On parle déjà de plus de 1000 morts. En voulant détruire l'économie chinoise, les États-Unis se trouvent eux mêmes dans récession économique inédite

    RépondreSupprimer
  2. Je reste persuadée quil ne s'agit même pas dun virus. Les élites usa et chinoises orchestrent ensemble le théâtre pour le bétail, tout en développant vite la 5G, le vrai coupable de récentes et futures morts de masse. On regarde encore et tjr le doigt au lieu de la lune... des gentils quoi (demeurés pour le satanisme talmudiste)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les chinois main dans la main avec les yankees satanistes ? Faut le prouver ça

      Supprimer
  3. NON, les amerloques adorent lucifer ( statue de lucifer a new york = eglise de satan
    les Chinois adorent buddah un gentil bonhome au gros bide dore

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintes personnes utilisent les noms Jésus et Lucifer sans en connaître la genèse.
      Lucifer n’est pas présent dans aucun texte ancien, contrairement à Satan bien visible dans les premières versions des Bibles grecques (Septantes) et hébraïques. Lucifer se retrouve dans de rare passage de la Bible seulement à partir de la traduction de la Vulgate, la version latine de la Bible produite en 382 à 384 apr. J.-C par Jérôme de Stridon, plus connu sous le nom de Saint Jérôme. Alors que ce sont deux personnages différents, c’est lui qui a transformé Lucifer en Satan dans son commentaire sur Ysaïe. Lucifer est donc apparu dans les traditions chrétiennes seulement au Moyen Âge. Lucifer vient du latin Lux (lumière) et Ferre (porter), traduit généralement par « Porteur de lumière ». En grec : Phosphoros, Phos (lumière) et Phero (porter). A l’origine, les Romains employaient le mot Lucifer pour désigner ‘L’Étoile du Matin », à savoir la planète Vénus. Tout le monde s’accorde pour dire que Saint-Jérôme a introduit le mot Lucifer dans sa version latine en traduisant le mot hébreu « Heylel » généralement interprété en « Le brillant » et « L’Etoile du Matin ». Le mot Heylel n’est pas du tout de racine hébraïque mais purement akkadien, que l’on retrouve également dans le babylonien. Donc c’est une des influences survenues lors des 58 ans de captivités des juifs à Babylone. Les akkadiens, les Assyriens, les babyloniens, les égyptiens et bien d’autres peuples descendent des sumériens. Les significations des différentes racines du mot Heylel sont : briller, être joyeux, dieu suprême, être pur, libre, propre, saint, pur, clair, noble, être haut, au-dessus, en haut… Toutes ces caractéristiques répondent au portrait-robot d’Horus (Bel-Marduk). Heru, Horus, Yshu (l’oint), le Mesi (« fait à la ressemblance de » son père Osiris, Yuef tué par Seth). En Egypte, Meri (« la bien-aimée ») Isis a créé le prodige de l’enfantement sans père, Osiris, Yuef ayant été tué par Seth (Satan). Osiris a subi, après sa mort, le rite royal et hermétique du KERESIT, KRST (funérailles du roi, mise en terre), qui a accordé la capacité à Isis de procréer le Mesi (fait à la ressemblance de) dénommé Heru, Horus. Il est intéressant de savoir que : Heru, Horus, le Porteur de Lumière (Lucifer), se lança dans un combat sans merci contre l’assassin de son père Osiris (Yuef), le dénommé Seth (Satan). Osiris a été assassiné, près de son temple aquatique à Abydos, par Seth (Satan) et 71 complices lors d’une attaque-surprise rendue possible par l’intervention de 3 traîtres présents au sein de sa garde rapprochée qui ont ouvert la porte du domaine, comprenant deux demeures royales, entouré de hautes murailles. Dans la littérature égyptienne ce meurtre est attribué à Seth (Satan) et dans la Bible ce meurtre est attribué au clergé hébreu qui n’existera qu’environ trois mille ans plus tard !!! Lors de ce combat contre Seth (Satan), Horus (Lucifer) a accidentellement décapité sa mère Isis vers -4000 av. J.-C. Seth était le grand Sàtam (administrateur territorial en sumérien) de la plaine mésopotamienne. Des millénaires plus tard, dans l’élaboration de la Bible, Osiris (Yuef) est devenu Joseph, Isis la Meri (la bien-aimée) est devenue Marie et Heru, Horus, Yshu, le Mesi, est devenu Jésus. Le mot grec Christos et le mot latin Messias veulent dire « oint ». Le mot égyptien Mesi signifie « fait à la ressemblance de », « le fils qui émerge », et également « le fils de l’huile ou du Chrême », c’est-à-dire l’ »oint » que l’on retrouve dans Christos et Messias. Le nom Jésus-Christ vient de Yshu-KRST « l’oint mis en terre ».

      Supprimer
  4. peu importe le nombre de mort voir les attentats du 11 septembre 2001

    RépondreSupprimer
  5. Les américains sèment depuis 40 ans le malheur dans des guerres diverses dans plusieurs pays la chine représente un véritable danger économique pour eux ils ont trouvés cette solution pour les couler maintenant à la Chine de demander des comptes aux USA, on va assister peut être à l'arroseur arrosé.

    RépondreSupprimer
  6. Cette équipe américaine est arrivée 35ème, derrière bien des petits pays. Qui peut croire que ce sont des vrais athlètes innocents et non pas une équipe d'espions chargés d'une mission spéciale ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.