vendredi 20 mars 2020

COVID-19. USA. Le «Conseil secret» de Kushner : ne rien faire, sauf mentir


Voici le plan du comité secret de Jared Kusner qui supervise la réponse de l'Amérique au CV19 :
• Aucun test
• Garder un nombre maximum de porteurs du virus infectés dans les rues
• Ventilateurs uniquement pour les riches
• Tuer les travailleurs de la santé qui ne sont pas protégés
• Tirer profit de tous les aspects où des bénéfices peuvent être réalisés
• Mentir

Lorsque Trump a demandé à son beau-fils débile, la presse a "choisi"  de ne pas rapporter que le seigneur des bidonvilles du New Jersey n'était pas vraiment capable de prendre le contrôle de l'état d'urgence national actuel. "Choisi" n'est pas vraiment le mot, il faut lire on a "ordonné le silence" à la presse.
Actuellement, les États-Unis ont très peu de ventilateurs disponibles. La plupart des gens croient que les hôpitaux américains disposent du meilleur de tout et en quantité. Ce n'est pas vrai. La centralisation sous la prolifération des méga-entreprises de soins de santé a réduit les ressources de 80% à cause des mesures de réduction des coûts.
Nous n'avons pas de ventilateurs. des machines de ventilation qui sauvent des vies, et il n'y a aucun moyen de résoudre le problème avant que la maladie n'atteigne son plein régime.
Des hôpitaux désespérés disent qu'ils ne peuvent trouver nulle part où acheter les appareils médicaux, qui aident les patients à respirer et peuvent faire la différence entre la vie et la mort pour ceux qui sont confrontés aux effets respiratoires les plus graves du coronavirus. Si le CV19 se propage, les patients seront rationnés sur et hors machines, réduisant ainsi leurs chances de survie de plus de 70%. Pire encore, rien n'est fait parce que Kushner, pour trouver des solutions,  s'est tourné vers ceux qui ont causé le problème. Ces derniers  lui ont ordonné de «les laisser s'en occuper».
Ils s’en occupent en ne faisant absolument rien.
Ensuite, nous avons l'autre problème, les tests. La Chine a des tests qu'elle distribue à travers l'Afrique qui donnent des résultats en 10 minutes avec une précision de 98%.
Les Américains subissent des tests de dépistage de la grippe, qui prennent une demi-heure, et une fois ces résultats disponibles, ceux qui se qualifient seront testés à nouveau, en 3 à 7 jours, mais peu le sont. Nous n'avons pas les tests disponibles.
Ainsi, les porteurs de virus, des individus sans symptômes apparents que l'on dépisterait à travers de vastes tests, créant des réseaux de contact et d'exposition, comme ils l'ont fait en Chine pour vaincre CV19, ne se produiront jamais ici.
Kushner l'empêche. Il n'achètera pas les tests chinois ni les masques chinois qui sont à 4 $ chacun contre 11 $ aux États-Unis,  avec AUCUN de disponible. Les Chinois en ont 15 millions à expédier en ce moment et 20 millions dans 18 jours. L'APL (Armée de Libération du Peuple) a demandé à VT de conclure les accords si les États-Unis sont intéressés et ils mettront les avions en vol sur la base d'un simple appel Skype. Nous attendons, M. Kushner.
Dans l'état actuel des choses, les hôpitaux créent des sites de dépistage ad hoc, pour la la grippe uniquement, et font semblant de dépister le CV19, ce qu'ils ne peuvent vraiment pas. Ils n'ont pas l'équipement.
Comme Trump et Kushner pourraient vous le dire, les hôpitaux américains n'ont pas non plus d'équipement de protection, la plupart étant détenus par le DOD (Department of Defense, Ministère de la Défense)  qui les a remis aux patrouilles frontalières et à la sécurité intérieure aujourd'hui même.
Le plan de Kusner est le contraire de celui de la Chine.


Veterans Today


Le Covid-19 frappe les ennemis eurasiens des États-Unis
Le coronavirus frappe les grands pays européens, l’Allemagne, l’Espagne, la France et l’Italie tout comme l'Iran et la Chine alors que l’Inde et le Pakistan, voire l’Afrique du Sud restent relativement à l’abri. Une bizarrerie? Pas tant que cela.
Selon Rai al-Youm citant Abdel Bari Atwan la Covid-19 s'en prend paradoxalement aux ennemis de Trump à savoir la Chine, l’Iran et les économies européennes qui s’opposent à leurs politiques.
« Un ami qui fait partie de l'Association internationale du barreau m’a appelé juste au moment où je commençais à rédiger un article à propos des attaques visant les bases américaines en Irak. Il a souligné quelques coïncidences : les pays touchés par l’épidémie étaient sous le coup des sanctions US visant à affaiblir leur économie et cela au profit de celle des États-Unis ».
« Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a accusé la CIA de propager le coronavirus via ses soldats dans la ville de Wuhan ce à quoi Trump a riposté en qualifiant le coronavirus de "virus chinois". Mais Les Chinois ont raison de demander des explications à la Maison-Blanche et au Congrès à propos de la fermeture soudaine des laboratoires de recherche biologique de l'armée américaine à Fort Detrick, fin 2019. Selon Global Times, le porte-parole des laboratoires de Fort Detrick a annoncé leur fermeture pour "des raisons de sécurité nationale" alors qu'ils étaient en pleine recherche sur les virus d’Ebola et de SARS. Le site se demande comment 38.000 personnes ont perdu la vie en raison d’un virus suspect alors que Washington tente de faire croire qu’elles sont décédées d’une grippe. »
« Les Chinois se nourrissent de viandes de chauves-souris, de chiens et de rats depuis des milliers d’années. Mais le coronavirus dont les chauves-souris seraient à l’origine, n’avait jusqu’ici tué personne ce qui prouve qu’il ne peut pas être transmis aux êtres humains pour de multiples raisons. Et on en arrive à la question fatidique:
Pourquoi l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, l’Iran et la Chine sont les pays les plus touchés par le coronavirus alors que l’Inde, le Pakistan et l’Afrique du Sud en sont à l’abri ? La réponse est simple: les pays touchés ne partagent pas les mêmes opinions que celles de l’administration Trump, d’autant plus qu’ils sont engagés dans une guerre commerciale ou politico-militaire qui leur a valu des sanctions américaines ».
« Alors Ce virus est-il chinois ou américain ? On tend à croire les affirmations des Chinois parce que l’administration Trump n’est pas la partie à qui on peut faire confiance. Vient à l’appui de cette affirmation le plan de Donald Trump pour acheter une compagnie allemande qui est sur le point de produire un vaccin pour le coronavirus ». Le gouvernement allemand a dit un grand « non » à cette demande fasciste US, signe que l'Europe sait parfois dire non aux Américains. J'ose même penser que les liens transatlantiques ne sortiraient pas intactes cette affaire.

Statistiques du coronavirus au 19/03/2020 au soir
Pays
Nombre de cas
Nouveaux cas
Nombre de morts
Nouveaux cas mortels
Chine
81.155
+227
3.245
+8
Italie
41.035
+5.322
3.405
+427
Iran
18.407
+1.046
1.284
+149
Espagne
17.963
+2.626
803
+165
Allemagne
15.320
+2.275
44
+16
États-Unis
13.060
+1.786
154
+21
France
10.995
+1.861
372
+108
Corée du Sud
8.565
+152
91
+7
Suisse
4.075
+131
41
+8
Royaume-Uni
3.269
+643
144
+40
Pays-Bas
2.465
+5
76
+18
Autriche
2.013
+367
6
+2
Belgique
1.795
+309
21
+7
Norvège
1.758
+167
7
+1
Suède
1.439
+138
11
+1
Danemark
1.225
+74
6
+2
Japon
924
+1
32
+3
Malaisie
900
+110
2

Canada
800
+73
10
+1
Portugal
785
+143
3
+1


VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC
 


2 commentaires:

  1. Cher Hannibal, j'aimerais que l'on m'explique, comment est-il possible d'avoir aujourdhui 4000 morts en Italie dans le cadre d'une épidémie déclarée depuis 3 semaines, dans un pays de 60 millions d'habitants, et moins de victimes dans un pays de 1.4 milliard d'habitants déclarée depuis 3 mois !!!????
    Je vis en Chine . Les fours tournaient 24/7, idem en Italie sauf que la région de Hubei dispose de 100 fois plus de fours crématoires qu'en Italie.... Tout ceci pour souligner un gros doute sur la publication des chiffres officiels, qui sont dans leur ensemble largement sous-estimés , simplement dans le but de relativiser et sauver l'économie, ce qui est bien évidemment la volonté de chaque gouvernement... Mathématiquement cela ne tient pas la route !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes d'accord, les chiffres officiels ne veulent rien dire. Comme le préconise Kushner ci-dessus en ce qui concerne le gouvernement US: il suffit de mentir à la population et le tour est joué.

      Supprimer

Les commentaires hors sujet, ou comportant des attaques personnelles ou des insultes seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Leur publication n'engage pas la responsabilité de ce blog ou de Hannibal Genséric.