mardi 10 mars 2020

Le puissant rabbin de Moscou veut imposer une censure draconienne de toute critique des juifs


Le grand rabbin de Moscou, Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins européens, a accueilli un débat de haut niveau lors de la Conférence de Munich sur la sécurité intitulé "Combattre les crimes de haine" [1]. Au cours du débat, il a protesté contre le fait que les gens utilisent leur liberté d'expression non réglementée dans les médias sociaux pour dire des choses que lui et ses frères juifs n'aiment pas:
Le panel s'est concentré sur les dangers causés par les médias sociaux, y compris l'antisémitisme rampant (dénonçant les malversations juives), l'extrémisme d'extrême droite (nationalisme ethnique tel que pratiqué par les Juifs) et l'islamophobie (opposition à la migration alimentée par les juifs), qui ont tous trouvé de nouveaux la vie en ligne.

Un point clé de l'ordre du jour portait sur la manière dont les canaux de médias sociaux diffusaient les messages plus rapidement et plus efficacement que jamais et qu'il fallait faire davantage pour réglementer ces canaux. Les conférenciers ont conclu que les géants de la technologie ne sont pas en mesure de faire face aux formes de haine raciste (de préférence des Blancs pour leur propre genre) et à la diffusion de vues extrémistes (diffusion de la vérité) sur leurs plateformes.
Goldschmidt a appelé les gouvernements du monde entier à réglementer les médias sociaux pour éviter ce qu’il appelle «son utilisation abusive». Pour ce rabbin c’est un crime de dénoncer les fraudes et les mensonges liés à l'holocauste et les atrocités sionistes commises contre les Palestiniens et contre les Noirs (y compris juifs) et d'autres non-juifs.
Au cours du débat, beaucoup ont convenu que la technologie a, dans une certaine mesure, brisé la démocratie. Comme l’a déjà fait remarquer un grand écrivain, «la démocratie est actuellement définie en Europe (en Occident) comme un « pays contrôlé par les Juifs ».
Alex Samos, ancien directeur de la sécurité de Facebook, a fait valoir qu'«il n'y a pas de large alliance d'États contre l'extrémisme de droite (nation ethno-européenne)».
Pourquoi tant d'histoires? Indéniablement, les Juifs jouissent d'un quasi-monopole sur la presse et les médias depuis 100 ans, mais l'Internet gratuit a tout changé. La dernière chose que les Juifs veulent, c'est un terrain de jeu ouvert et équitable de l'opinion publique parce qu'ils savent qu'ils vont perdre.
Un observateur dit: «ce qu’ils disent est exactement le contraire de la vérité: si les soi-disant discours de haine sont autorisés dans les médias sociaux, c’est bien la preuve que la démocratie est toujours bien vivante. Si toute critique des  manigances juivesou israéliennes est levée, il n'y a pas de démocratie, il n'y a que le totalitarisme.
Mais il s'agit ici d'une définition juive de la démocratie. Et dans une forme de démocratie juive, toute critique des Juifs est strictement interdite, illégale et de préférence une infraction passible de sanctions.
Source: The Powerful Moscow Rabbi Who Wants Draconian Censorship of Any Criticism of Jews
------------------------------------
NOTES
[1] Un proverbe tunisien dit que “Si le chameau voyait sa bosse, il tomberait mort de honte”. Ce capo di capi rabbiniques ne voit rien de l’apartheid en Israël, il n’a jamais lu le Talmud qui est la principale source religieuse des juifs actuels :
Quelques citations :
2– « Jésus était un bâtard né dans l’adultère », Yebamoth 49b
4– « Jésus a été envoyé en enfer, où il est puni en étant bouilli dans des excréments”, Gittin 56b
5– « Marie était une prostituée », Sanhedrin 106a
6– « Les disciples de Jésus méritent d’être tués », Sanhedrin 43a
7– « Même le meilleur des Goyim (non juif) devrait être abattu », Abhodah Zarah 26b T
8– « Les femmes Juives sont contaminées par la simple rencontre de Non-juifs », Iore Dea 198, 48
9– « Il n’est pas bon de parler aux femmes, pas même votre propre femme », Aboth 1.5
10– « Un Non-juif est comme un chien », Ereget Rashi Erod.22 30
11– « Mangez en présence d’un non-juif c’est comme manger avec un chien », Jebamoth 94b.
12– « Vous pouvez tuer un incroyant avec vos propres mains », Abhodah Zarah 4b
13– « Si un goyim (non-juif) frappe un juif, il faut le tuer, car c’est comme frapper Dieu« , Sanhedrin 58b
14– « L’usure (le taux d’intérêt) peut être pratiquée sur les Non-juifs », Abhodah Zarah 54a
15– « Si un juif trouve un objet appartenant à un goyim, il n’est pas tenu de le lui rendre », Babha Mezia 24a.
16– « La propriété d’un Non-juif appartient au premier juif qui la réclame », Babha Bathra 54b
17– « Ce qu’un juif vole d’un non-juif, il peut le garder », Sanhedrin 57a
18– « Les goyims (non juifs) qui chercheraient à découvrir les secrets de la Loi d’Israël, commettent un crime qui réclame la peine de mort », Sanhedrin 59a
19– « Ordre est donné de modifier et de ridiculiser les textes religieux des goyims (non juifs) », Iore Dea 147.5
20– « Tous les juifs sont vertueux », Sanhedrin 11.1
VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. j'entends parler toujours d'anti juif que par les juifs eux-même ou les médias dépendant de cette communauté. Autour de moi ou ailleurs je n'entend pas ce genre de propos. Sont-ils parano ! ou ont ils peur de ne plus exister. C'est fatiguant à la longue cette redondance.

    RépondreSupprimer
  2. Oh, lala , dans quel monde vivons-nous ? je suis horrifier !

    RépondreSupprimer
  3. Ils parlent et s'opposent à ce qui est peut être DIT sur les réseaux sociaux et qui concerne peut de monde, mais ne parlent jamais de leurs aspect inhumains et pervers et de tout ce qu'ils FONT à courir derrière la domination du monde Ils manquent d'amour !

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.