dimanche 29 mars 2020

Algérie/Covid-19. On nous rassure: “La situation est sous contrôle… judiciaire”

Nous manquons de masques, de gel hydroalcoolique, de gants chirurgicaux, de lits de réa, de respirateurs artificiels, d’hôpitaux, de semoule, et d’argent…Mais selon le président de la République la situation est sous contrôle. Idem pour la justice, le 3ème principe fondamental du pays après le lait et le foot. Le secteur des sots se porte très bien, et c’est leur propre garde qui vient de l’annoncer. Belkacem Zeghmati (2) salue le retour de l’âge d’or.

« La situation est sous contrôle judiciaire »
En ces temps de confinement, Zaalane (3) est rentré chez lui, les journalistes et les militants sont entrés en prison, et les figures de l’ancien régime se plaignent de l’absence de Netflix dans leurs cellules. Haddad (4) se voit sa peine réduite après l’apprentissage de 10 lettres d’alphabet, un exploit. Aujourd’hui, six étudiants ont été convoqué par la police, et Farida Sellal (5) fait de l’humour noir en appelant des avocats à libérer son mari et son fils….c’est l’Algérie nouvelle pendant le confinement. Néanmoins, le premier responsable du réseau téléphonique judiciaire, se veut rassurant en tenant à faire taire toutes les mauvaises langues. “Cher peuple détenu, je vous rassure à la manière de Dimitri Dyaltov pendant la catastrophe de Tchernobyl : La situation est sous contrôle…judiciaire bien sûr. Il n’y a pas que Karim Tabou et Khaled Drareni (6) qui en pâtissent, alors autant cesser d’être solidaire et occupez-vous de votre situation. Nous avons engagé une procédure pénale contre chaque citoyen, et ce pour vous assurer un bon confinement” explique le ministre.
Cette décision va permettre aux juges de délivrer des mandats de dépôt, sans passer par une longue procédure (enquête, formation etc…) Selon des estimations 40% des citoyens seront touchés, non pas par le Covid, mais par la répression judiciaire.
*Source : El Manchar
Notes (NDLR -France-Irak:
(1) El Manchar (La Scie)
(2) Ministre de la Justice et Garde des Sceaux algérien
(3) Abdelghani Zaalane, ancien ministre des Transports et des Travaux publics, acquitté dans l’affaire du financement occulte de la campagne électorale du 5e mandat de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika
(4) Ali Haddad, ancien président du Forum des chefs d'entreprises (FCE), classé par Forbes dans le top 5 des personnalités les plus riches d’Algérie (2018)
(5) Épouse d’Abdelmalek Sellal, ancien Premier ministre
(6) Journaliste indépendant, intervient notamment sur Radio M

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.