dimanche 1 mars 2020

L’arnaque Coronavirus: Vacciner, dépeupler et asservir l'humanité


Les fabricants de vaccins, les agences gouvernementales et les institutions financières sont intégrés dans une vaste industrie qui pousse constamment le bouton «pandémie» dans l'espoir d'un programme mondial de vaccination.
Voici comment se déroule  cette abominable arnaque qui se répète sous différents noms, année après année (Corona, VIH, SIDA, SRAS, Ebola, Zika, vache folle, etc.)

coronavirus-5G.jpgLa plupart du public non informé réagit comme programmé, simplement parce que il est PROUVÉ que la peur peut déclencher un rétrécissement de l'esprit, une baisse du QI, une stimulation de l'ego enfantin (qui cherche un adulte pour le sauver) et une obéissance réflexive envers l'autorité perçue . [1]
Le travail de cette arnaque se déroule comme suit.

Étape 1) Empoisonner la population à dessein pour créer une maladie qui ne se produit pas et ne se produira jamais naturellement.
Étape 2) Représentez la maladie créée intentionnellement comme causée par quelque chose d'invisible, en dehors du domaine du contrôle ou des connaissances du quidam  moyen.
Étape 3) Créez un vaccin ou un médicament toxique qui a toujours été destiné à envoyer la population dans une tombe de manière précoce.
Étape 4) Répétez autant de fois que possible sur une population non informée parce que tuer une population de cette façon (l'art de faire en sorte que les gens s'alignent pour se tuer avec du poison ...... connu comme une méthode de "soft kill" (tuer doucement) est la seule manière légale de garantir que ces opérations eugéniques puissent être exécutées en masse et à la vue de tous.
GAVI (l'Alliance mondiale pour les vaccins et l'immunisation), financé en partie par le gouvernement britannique, compte de nombreux représentants de l'industrie pharmaceutique au sein de son conseil d'administration. C’est ce  groupe qui fixe le prix des vaccins et stimule la demande. De fait, depuis sa création, Gavi a vacciné 760 millions d'enfants
L'AMC est un mécanisme de financement spécial mis en place en 2007 par Gavi et six donateurs (Italie, Royaume-Uni, Canada, Fédération de Russie, Norvège et Fondation Bill & Melinda Gates [2]) pour stimuler le développement de vaccins.
Il est clair que les fabricants de vaccins, les agences gouvernementales et les institutions financières sont intégrés dans un   vaste réseau qui pousse constamment le bouton «pandémie» dans l'espoir d'un programme mondial de vaccination.
En attendant, nous avons l'Alliance ID2020, qui a été lancée avec une subvention initiale de la Fondation Rockefeller. Bill Gates est un partenaire fondateur de cette société ID2020 Alliance, dont l’objectif est de donner à chaque être humain sur terre une identification numérique.
Comment envisagent-ils d'accomplir cet exploit? En combinant les vaccinations obligatoires avec des micropuces implantables. Donc, l'Alliance ID2020 est un programme d'identité numérique qui vise à «tirer parti de la vaccination» comme moyen d'insérer de minuscules puces électroniques dans le corps des gens, et ceci est fait en collaboration avec GAVI.
D’autre part, et comme par hasard, Bill GATES est copropriétaire du vaccin contre le coronavirus via Pilbright Institute. Il a aidé à créer un exercice de simulation pandémie avec le CDC chinois quelques mois seulement avant l'«épidémie» signalée, utilisant le même virus.
Il est impliqué avec le CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations, Coalition pour l'innovation en matière de préparation aux épidémies [3]), qui finance la fabrication du vaccin, GAVI qui fixe le prix du vaccin et ID2020 qui utilisera les vaccins pour implanter les micropuces dans le public conformément à l'agenda 20/30 de l'ONU.
Le Pilbright Institute, qui détient un brevet pour le coronavirus, a des liens avec Bill Gates et le Dr Adrian Hill du Jenner Institute.
Ce Hill est l'homme qui a participé aux études sur le vaccin contre Ebola!
LA CONNEXION CHINOISE CORONAVIRUS/5G
Divers chercheurs indépendants sur le Web, depuis environ 2-3 semaines maintenant, ont mis en évidence le lien coronavirus/5G [3] malgré le fait que Google (comme le censeur en chef autoproclamé pour le Nouvel Ordre Mondial, NWO) fait de son mieux pour masquer et nettoyer tous les résultats de recherche montrant la lien.
 La connexion au coronavirus 5G ne signifie pas que la connexion aux armes biologiques est fausse (ce n'est pas le cas de l'un ou de l'autre), mais élargit plutôt la portée de l'ensemble de l'événement. En effet, Wuhan, le point initial de la pandémie coronavirus est l'une des premières villes de test choisies pour le déploiement de la Chine 5G; La 5G y a été installée le 31 octobre 2019, presque exactement 2 mois avant le début de l'épidémie de coronavirus de Wuhan.
Pendant ce temps, de nombreux documents scientifiques sur les effets sur la santé de la 5G ont vérifié qu'elle provoque des symptômes pseudo-grippaux. La 5G peut exacerber ou provoquer le type de maladie que vous attribuez au nouveau virus. Le terrier du lapin est profond alors faisons-y une plongée.
LA 5-G EST UNE ARME À ÉNERGIE DIRECTE
Pour plus d'informations sur la 5G, lisez l'article de 2017 de Makia Freeman: 5G et IoT: la grille de contrôle technologique totale se déploie rapidement. De nombreux citoyens, scientifiques et même responsables gouvernementaux concernés prennent conscience du danger de la 5G. Elle a déjà été interdite dans de nombreux endroits du monde, comme Bruxelles, les Pays-Bas et certaines parties de la Suisse, de l'Irlande, de l'Italie, de l'Allemagne, du Royaume-Uni, des États-Unis et de l'Australie.
Après tout, la 5G n'est pas seulement la prochaine génération de connectivité mobile après la 4G; c'est une technologie radicale et entièrement nouvelle - une technologie militaire utilisée sur le champ de bataille qui est maintenant «déployée» (terme militaire) dans le domaine civil. [4]
Il s'agit d'armements multiéléments vendus et déguisés principalement en système de communication lorsque les bandes de fréquences qu'il utilise (24 GHz - 100 + GHz, y compris MMW [ondes millimétriques]) sont les mêmes que celles utilisées dans Active Denial Systems (Système de déni actif) , c'est-à-dire le contrôle des foules. Même le média de masse Wikipédia (la Voisx de son Maître) décrit les systèmes de déni actifs comme des armes à énergie dirigée; il disperse les foules en leur tirant de l'énergie, provoquant une douleur immédiate et intense, y compris une sensation de brûlure cutanée.
N'oubliez pas que les armes à énergie dirigée (DEW) sont à l'origine de la chute des tours jumelles le 11 septembre et des faux «feux de forêt» californiens.[5]
Les DEW (armes à énergie dirigée) ne sont plus du ressort de la théorie du complot. Au cours des derniers mois aux États-Unis, il y a eu un certain nombre d'incidents où DEW, des armes laser et peut-être d'autres armes énergétiques de haute technologie ont été ouvertement déployées contre le peuple américain.
CONCLUSION
Cette pandémie est utilisée pour faire avancer l'Agenda 20/30, i.e. la politique de l'ONU pour le contrôle total de la population mondiale. Bien sûr, on essaie de nous faire avaler la pilule.  (Transforming Our World)
Ce programme est un plan d'action pour les personnes, la planète et la prospérité. Il vise également à renforcer la paix universelle dans une liberté plus grande. Nous reconnaissons que l'éradication de la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions, y compris l'extrême pauvreté, est le plus grand défi mondial et une condition indispensable au développement durable. Tous les pays et toutes les parties prenantes, agissant en partenariat collaboratif, mettront en œuvre ce plan. Nous sommes résolus à libérer la race humaine de la tyrannie de la pauvreté et du besoin, et à guérir et sécuriser notre planète.
L'Agenda 2030 est le plan directeur pour l'élevage des "moutons" dans cette dernière étape du voyage vers le "Nouvel Ordre Mondial".
Encore une fois, la «dialectique hégélienne» est utilisée. Si nos contrôleurs psychopathes nous disaient que nous serions des esclaves sans possessions ni libertés et que même notre reproduction sera contrôlée, accepterions-nous cela? Bien sûr que non! Ils utilisent donc le «double langage» enduit de sucreries pour nous faire croire que l'Agenda 2030 vise à mettre fin à la pauvreté et à la faim. [Maintenant, la maladie est le prétexte.]
Mais quelques milliers de psychopathes ne peuvent pas contrôler sept milliards de personnes, donc le dépeuplement est un élément important de l'agenda. Selon leurs  propres Georgia Guidestones, la population idéale (contrôlable) est d'environ 500 millions d'habitants, donc beaucoup d'entre nous doivent «quitter» la planète pour qu’ils puissent faire les choses à leur façon!
Mettre fin à la pauvreté et à la faim? Les brutes puissantes et avides qui ont créé l'Agenda 2030 amassent des  quantités inimaginables de richesse et pourraient facilement résoudre la pauvreté mondiale (si elles le voulaient) et ils leur en resteraient encore beaucoup!

NOTES de H. G.
[2] Bill Melinda Gates Foundation
Financée à sa création par près de 30 milliards de dollars, ce seront à terme, 95% de la fortune de son fondateur qui doivent revenir dans les caisses de cet organisme, les 5% restants étant réservés à ses héritiers. Et, en juin 2006, Warren Buffet devient le plus important donateur à une organisation caritative en apportant 37 milliards de dollars, soit plus de 80% de sa fortune, à l’œuvre de son ami Bill Gates. Suivant son exemple, il déclare vouloir léguer le reste de sa fortune à la Fondation Gates.
Grâce à cet apport, la déjà puissante fondation de Bill et Melinda Gates cumule désormais une force financière de plus de 60 milliards de dollars. En comparaison, le budget de l’Unesco approche à peine le milliard de dollars. Les contributions qui entrent chaque année dans les coffres de la Fondation équivalent au budget annuel de l’Organisation Mondiale de la Santé. Depuis sa création, elle a lancé pour plus de 12 milliards de dollars de projets, autant en valeur que l’OMS. Et sa puissance budgétaire la consacre maintenant à l’égal d’une institution telle que le Fond Monétaire International [FMI]. En effet, elle dispose de ressources représentant deux fois le montant des prêts du FMI.
Par conséquent, l’influence d’un tel bailleur de fonds sur les ONG avec qui il coopère est énorme. Il est en position de décider des programmes à vocation humanitaire à mettre en œuvre, de dicter leurs orientations et de choisir les cibles. De plus, les milliards de dollars brassés ont un impact majeur sur les industries qui vont être amenées à travailler en partenariat avec lui. On assiste là à l’apparition d’un nouveau schéma de l’aide humanitaire, au mécanisme très différent de celui traditionnellement élaboré pour venir en aide aux pays sous développés.
Ainsi donc, on assiste aux États-Unis à l’avènement d’une nouvelle charité alliant financements caritatifs et investissements lucratifs.
Sous prétexte de charité, Gates impose la loi de la finance jusque dans le domaine des solidarités internationales. A travers sa fondation, le philanthrope américain domine progressivement la scène mondiale de l’action humanitaire et impose sa suprématie donc ses dictats. Sa fondation est en cela un instrument essentiel de l’influence américaine dans le monde. Une poignée d’individus confisque ainsi l’aide humanitaire avec la passivité complice des États qui renoncent à leur rôle de garant du bien collectif et de la justice sociale.
La fondation Bill Melinda Gates, c’est à la fois la privatisation de l’action humanitaire au profit des multinationales et le cheval de Troie de l’impérialisme américain.
[3] Née en réaction à la gestion catastrophique de l'épidémie d'Ebola de 2014, CEPI est basée en Norvège et vise   à mettre des vaccins à disposition en cas d'épidémies liées à des virus émergents. CEPI est un partenariat novateur entre organisations publiques, privées, philanthropiques et civiles, lancé à Davos en 2017 pour mettre au point des vaccins contre les épidémies qui pourraient survenir à l’avenir. La Coalition a reçu un financement pluriannuel de la Norvège, de l'Allemagne, du Japon, du Canada, de l'Australie, de la Fondation Bill & Melinda Gates et de Wellcome. Elle a également reçu des investissements sur un an de la part des gouvernements belge et britannique, et de la Commission européenne.
CORONAVIRUS, CHEMTRAILS, VACCINS, & 5G : les  schémas de dépopulation dans l'histoire du monde les plus prémédités et les mieux organisés. La Pandémie de coronavirus de Wuhan est une MISE EN SCÈNE destinée à couvrir la crise de santé publique causée par le déploiement intensif de la 5G à Wuhan en 2019.
Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés.