lundi 27 avril 2020

Le porte-parole de Trump pour la santé épingle Soros et Rothschild


Le mois dernier, Michael Caputo a qualifié Soros de "véritable virus derrière tout", et la famille de banquiers Rothschild de "vouloir tout contrôler"
L’homme que le président américain Donald Trump a nommé la semaine dernière pour parler au nom du ministère de la Santé a accusé George Soros et la famille Rothschild de chercher à exploiter la pandémie de coronavirus pour la contrôler et pour faire avancer leurs intérêts.

Trump health spokesman tweets about Soros and Rothschild family ...Michael Caputo, qui a conseillé la campagne de Trump pour 2016, est devenu le porte-parole du ministère de la Santé et des services sociaux, en partie à cause du mécontentement de Trump quant à la façon dont le secrétaire du ministère, Alex Azar [1], a géré la communication pendant la crise.
Connu pour sa rhétorique pugiliste, le nouveau membre de l’administration a supprimé des dizaines de milliers de tweets juste avant la nomination. CNN a découvert jeudi des dizaines de tweets incendiaires, dont des attaques contre les Chinois teintées d’images à connotation raciale, des accusations selon lesquelles les démocrates voulaient que les gens meurent pour que Trump ne soit pas réélu et des dénigrements des médias.
"Des millions de Chinois sucent le sang des chauves-souris enragées comme apéritif et consomment ensuite les postérieurs des fourmiliers", a-t-il dit dans un tweet profane du 12 mars. Caputo a alors demandé à une personne: "N'avez-vous pas une chauve-souris à manger? " Il a dit à un autre: "Tu es très convaincant, Wang."
Ces tweets font référence à une théorie non prouvée selon laquelle le coronavirus s'est propagé des chauves-souris aux humains, éventuellement avec un autre animal comme les fourmiliers comme intermédiaire.
Le 17 mars, en réponse à David Rothschild [2], un économiste qui critique souvent Trump et l’accuse de « vouloir assassiner » des gens pour rester au pouvoir, Michael Caputo a déclaré que Rothschild « est un sphincter élitiste inné dont la famille a soif de contrôle. C’est une des raisons pour lesquelles il ment constamment au sujet du président Trump ».
Le 15 mars, Michael Caputo a répondu à une figure d’extrême droite, Jack Prosobiec, qui se demandait sur Twitter pourquoi le "philanthrope" juif libéral George Soros [3] était prêt à donner à ses causes politiques favorites, mais pas aux efforts pour combattre le coronavirus.
« Vous plaisantez ? L’agenda politique de Soros EXIGE une pandémie », avait alors réagi Michael Caputo.
Le 27 mars, il a tweeté une photo de ce dernier avec pour légende « Le vrai virus derrière tout », accompagnée de têtes de mort.
CNN a indiqué qu’elle n’avait pas pu obtenir de commentaires de l’administration Trump ou de Caputo.
Plusieurs membres démocrates du Congrès appellent à l'éviction de Michael R. Caputo
Cet avis a été, naturellement, qualifié d’antisémite par les suspects habituels.
Caputo "devrait être licencié immédiatement", a tweeté la sénatrice Tammy Duckworth de l'Illinois.
"Le bigot anti-asiatique et le raciste Caputo doivent être licenciés aujourd'hui", a tweeté le représentant Jamie Raskin du Maryland.
"Ces tweets dégoûtants sont disqualifiants pour tout emploi au sein du gouvernement, sans parler de la secrétaire adjointe aux affaires publiques du HHS", a tweeté la représentante Jackie Speier de Californie. "CAPUTO DOIT ÊTRE VIRÉ IMMÉDIATEMENT."
La représentante Barbara Lee de Californie a appelé à la démission de Caputo et le représentant Brad Schneider de l'Illinois a déclaré que Caputo devrait être licencié.
Quant à Jonathan Greenblatt, PDG de la Ligue anti-diffamation(ADL [4]), à demander des excuses, et le rabbin Jonah Pesner, directeur du Centre d'action religieuse du judaïsme réformé, à tweeter: "Il ne devrait y avoir aucune place pour les individus qui propagent une telle haine dans notre gouvernement."
Et lorsqu'on a demandé à Caputo s'il voulait commenter, il a répondu: "Non".
NOTES
[1] Alex Azar, d'origine libanaise, a été nommé Secrétaire de la santé par le  président Donald Trump.  Âgé de 50 ans, il a été président de Lilly USA, la plus grande filiale du groupe américain pharmaceutique Eli Lilly, de 2012 à janvier 2017.
Donald Trump, en campagne et depuis son élection, a souvent pris pour cible le secteur pharmaceutique en raison du prix des médicaments, se plaignant que les médicaments étaient plus chers aux États-Unis que dans d'autres pays du monde. En janvier dernier, il avait déclaré que le secteur agissait en toute impunité et avait "beaucoup de lobbyistes, beaucoup de pouvoir".
Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Soros Juif d'origine Hongroise a changé son de Noir en Soros. Il volait pour le compte des nazis pendant la 2ème guerre ses compatriotes, le début de sa fortune. Rothschild le bouclier rouge cette famille gère la moitié de la fortune mondiale.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.