jeudi 2 avril 2020

SYRAK. Les missiles russes bloquent la zone d’opération du porte-avions Charles de Gaulle

Mercredi soir, lors d'un contact téléphonique avec son homologue irakien, Emmanuel Macron, président d'une France "en guerre contre la Covid-19", a cru bon de lancer des avertissements en affirmant que si Barham Saleh ne jouait pas le jeu US, "les Hachd al-Chaabi iraient être prises pour cible". Cet avertissement , Jupiter, le lançait alors même que la marine française est engagée jusqu'au cou en Méditerranée orientale, pour appuyer tour à tour la Turquie et Israël dans la guerre US/OTAN contre la Syrie.
Le porte-avions Charles de Gaulle qui selon certaines sources auraient assisté à la frappe "ratée" du 31 mars des F-16 israéliens contre l'aéroport d'al-Shayrat à Homs, continuent ses agissements non loin des cotes syriennes et des bases russes qui s'y trouvent, quitte de plus en plus à pousser la Russie à réagir. 
Ainsi la partie centrale de la Méditerranée orientale vient d’être bloquée de facto par des navires de guerre russes, nous apprend le site « Military observer »Selon plusieurs sources, les forces russes auraient bloqué cette zone maritime entre le 31 mars et le 1er avril, et ont l’intention de le faire du 9 au 11 avril pour une deuxième fois. 'Selon les observateurs, Moscou a visiblement l’intention d’être en mesure d’effectuer, de manière autonome et indépendante, des lancements de missiles contre des cibles ennemis si nécessaire', ce qui veut dire que l'action de la marine française dans la zone pourrait être largement contrée voire refoulée. 
« La marine russe ferme la partie centrale de la Méditerranée orientale du 31 mars au 1er avril et du 9 avril au 11 avril pour mener des exercices maritimes avec des tirs réels », a rapporté le site « Military observer » qui note aussi que "la flotte russe ne ferme pas officiellement ce passage maritime aux navires étrangers ; cependant, en annonçant le lancement de missiles réels à l’avance, Moscou bloque de facto cette zone pour supprimer "tous les risques possibles", alors que l'apparition des navires de guerre étrangers (Charles de Gaulle en priorité) est plus que probable. « Il y a quelques années il était très difficile d’imaginer que les Russes puissent opérer en toute liberté dans les eaux de la mer Méditerranée, mais aujourd’hui la Russie agit comme une puissance régionale dans cette zone et elle est prête à le démontrer à tout le monde, y compris aux États-Unis », note l’analyste de « Military observer » qui fait en même temps allusion aux récents exercices navals et aériens menés par le porte-avions français avec Israël et les Etats-Unis. 
Le russe Ivan Antonov en Méditerranée?
Signe qu'un face-à-face majeur est imminent, la Russie a commencé à transférer des bombardiers de première ligne vers la Syrie. Ces dernières 24 heures, la Russie a envoyé au moins 2 bombardiers Su-24 dans sa base aérienne de Hmeimim, laquelle a fait à des dizaines de reprises ces dernières semaines l'objet des attaques au drone et au missile du camp atlantiste qui agit par terroristes interposés. Le point important, les deux chasseurs auraient emprunté le ciel iranien pour se rendre en Syrie, à en croire le site Avia.pro. 
« Aujourd'hui, un couple de bombardiers Su-24 (aéroportés 96 RED et 94 RED) sont arrivés à la base aérienne de Hmeimim en traversant le ciel de l'Iran avec un ravitaillement prévu à partir de deux pétroliers Il-78 sur les eaux de la mer Caspienne », note le site, signe que la Russie n'aime pas trop attirer la curiosité des systèmes radars ennemis largement actifs en Méditerranée surtout que l'Iran a un ciel particulièrement bien protégé.. Avia.pro affirme qu'aucun départ des bombardiers depuis la base aérienne de Hmeimim vers la Russie n'a été enregistré, ce qui, très probablement, "pourrait indiquer non pas une rotation des forces, mais une accumulation des forces aéroportées russes en Syrie, bien qu'aucun commentaire officiel n'ait encore été reçu à ce sujet. Mais une chose est sûre : la grande bataille d'Idlib n'est pas loin, d'où sans doute l'entretien téléphonique Poutine-Erdogan, mercredi soir. Reste à savoir jusqu'où comptent aller cette fois l'OTAN, la France et la Grande-Bretagne en premier, dans leur guerre contre l'armée syrienne et ses alliés.
Source : Presstv
Des véhicules militaires américains quittent une base près de Mossoul dans la province nordique irakienne de Ninive, le 30 mars 2020. ©AFP
Des véhicules militaires américains quittent une base près de Mossoul dans la province nordique irakienne de Ninive, le 30 mars 2020. ©AFP
La poursuite des attaques israéliennes contre la Syrie et le déploiement par les États-Unis des systèmes de défense aériens Patriot en Irak signifient que ces deux pays arabes sont considérés comme la plus grande menace pour les plans et projets israélo-américains au Moyen-Orient, a affirmé Abdel Bari Atwan.
Dans un article consacré aux menaces américaines contre les forces de Résistance en Irak et aux attaques israéliennes contre la Syrie, l’éditorialiste du journal Raï al-Yaum a estimé que les récents agissements des États-Unis en Irak ne montraient  pas leur force, mais reflètent plutôt leur peur grandissante de l'avenir.
« Lorsque des avions de combat israéliens bombardent des cibles militaires dans la banlieue de Homs et que les États-Unis renforcent la sécurité des bases Ain al-Assad, al-Tajji et Al-Tanf en Irak et en Syrie avec des systèmes de missiles Patriot, alors que Washington est en proie à la propagation massive du Coronavirus, cela signifie, avant tout, que ces deux pays arabes sont la source de la plus grande menace pour les plans et projets israélo-américains au Moyen-Orient », a-t-il indiqué.
Atwan a noté que des avions israéliens ont attaqué la Syrie plus de 230 fois au cours de ces dernières années, mais aucun de leurs objectifs n'a été atteint. La Syrie reste forte et unie, elle a repris plus de 80% de son territoire national tout en maintenant ses structures étatiques, en particulier ses institutions militaires et sécuritaires.

En ce qui concerne les bases américaines en Irak, il précise que les missiles Patriot ne pourraient jamais les protéger , comme on l'a vu lors des défaillances de ces même missiles en Arabie saoudite.
Atwan a souligné que la coalition de la Résistance a réussi à révéler les failles des systèmes Patriot et à briser leur mythe ajoutant que l'évacuation des bases américaines en Irak, suivant la demande du Parlement du pays  n'était qu'une question de temps.
Dans une autre partie de son article, il a fait allusion à la propagation du nouveau coronavirus au sein des troupes et des porte-avions de la marine américaines. « Les États-Unis ont échoué dans la lutte contre cette pandémie et leurs faiblesses politiques et militaires ont été révélées », a-t-il dit.
Abdel Bari Atwan a enfin conclu que l'Irak surmonterait tous les obstacles créés par les États-Unis et ses mandataires et que la Syrie reprendrait sa force pour répondre fermement aux provocations israéliennes.
Source : Presstv
 

8 commentaires:

  1. Vu les graves problèmes du Corona il faudrait cesser la guerre en Syrie mais selon un Dr Italien la France a comme Président en la personne de Macron un fou mais en plus dangereux le peuple souverain devra chasser cet usurpateur de l'Elysée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'après le test d'obéissance du psychologue Stanley Milgram, toute population mondiale est constituée de 65 à 67% d’obéissants à n’importe quelles autorités : religions, gouvernements, partis politiques, groupes de personnes..., entre 23 à 25% de moins obéissants, et de seulement environ 10 % de réfractaires à toute autorité. Ces 65 à 67% de lobotomisés consentants ont élu depuis cinq décennies que des vendus à divers groupes de pression et pays. Et au bout d’une cinquantaine d’années de destruction de la France et d’autres pays, nous sommes maintenant arrivés juste au bord du précipice. Nous sommes arrivés à l’ultime stade du pourrissement généralisé qui précède la guerre civile, la famine, la souffrance, la mort…

      Supprimer
  2. Comme étant un ancien de la Colo.. 21 RIMa, je me demande ? Que fout la Marine & Le porte-avions Charles de Gaulle qui selon certaines sources auraient assisté à la frappe "ratée" du 31 mars des F-16 israéliens contre l'aéroport d'al-Shayrat à Homs, !! On défend la Patrie maintenant au Moyen-Orient ??
    Macrotte a donné l'ordre d'obier les ordres du petit pays de merde ?? Crotte ? Merde la même chose ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La réponse est présente dans les prophéties de Marie-Julie Jahenny. Je cite : "Avant la guerre civile, les troupes françaises, qui ont la garde du pays, seront déployées en dehors de la France".
      Je remets mon résumé des prophéties de Marie-Julie Jahenny. Ses prophéties concernent notre époque actuelle.

      Marie-Julie Jahenny (1850-1941).
      Il y aura trois crises :
      1) Effondrement économique mondial, guerre civile et famine gigantesque.
      2) Envahissement de la France par des destructeurs et meurtriers venant de l’Est, auxquels vont s’allier les étrangers mahométans vivant en France.
      3) Passage d’un astre qui décimera la population mondiale. Puis un Roi pour la France.
      - Période actuelle, avant le début de la 1er crise.
      En France, n’attendez rien de celui qui règne comme roi et qui, aujourd’hui, est assis dans le même fauteuil que les autres, fauteuil qui ne porte aucune marque d’un pouvoir spécial et plus grand. Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. N’attendez rien de ce côté, il ne mérite pas plus de respect que tout le reste. Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce qui est établi. Il n’y a pas de fermeté en lui, ils l’ont mené, ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue. Le grand Monarque, futur Roi descend de la branche de Saint-Louis, cette sodome coupable ne le possède pas.
      Avant la 1er crise, l’Angleterre, la Perse (devenue Iran en 1935), Jérusalem auront subi de grands maux. Pour la terre de Jérusalem : une lutte sanglante y sera déclarée.
      La grande révolution universelle sortira d’abord en France : c’est elle qui la première marchera dans l’abîme et qui en sortira la première.
      Loi autorisant le travail le dimanche. La France presque entière sera devenue « Mahomète » et sans religion. Il ne sera plus possible de renvoyer ces étrangers qui mélangeront la poussière de leurs royaumes à la terre de France. Pouvoir totalitaire avec son régime de justice expéditives des opposants, de surveillances, de dénonciations…Les tribunaux de justice seront changés en tribunaux d’injustice. Le parti fort sera celui de la victoire du mal. Les juges chrétiens seront remplacés. En plusieurs endroits Satan sera publiquement invoqué. Des pluies torrentielles entraînant de grands retards dans les cultures seront un des signes précurseurs de cette révolution. Avant la guerre civile, les troupes françaises, qui ont la garde du pays, seront déployées en dehors de la France.

      Supprimer
    2. Suite.
      - Première crise : Krach économique, guerre civile.
      La France sera en ce temps-là envahi par des peuples étrangers sans cœur et sans pitié, ce sont eux qui pilleront et brûleront Paris.
      Tous les ouvriers dont l’emploi fournissait chaque jour une occupation les empêchant de se livrer au mal. Les desseins de ceux qui dirigent la France ont résolu d’enlever à l’ouvrier tout travail, tout emploi. Au mois de juin et de juillet sera le signal de la guerre civile. Les groupes d’ouvriers qui n’ont ni asile, ni refuge, envahiront les petites villes comme les grandes villes. Pendant la guerre civile la France sera divisée en deux parties. Les enfants de France vont devenir les enfants d’un autre royaume, malgré leur prétention de rester français. Ceux qui sont nouvellement entrés en France vont résider au Centre (Paris et alentours). L’autre partie (Bretagne, Normandie) sera l’endroit où, celui qui plus tard sera proclamé Roi des français, commencera la conquête. Ce sera lors de cette division que la France entrera dans la violence complète. Les gardiens de la paix traditionnels ne pourront plus circuler dans les villes. Ce sera le signal du pillage, d’une guerre civile terrible. De nombreuses personnes ne travaillant pas n’attendent que le signal.
      Quand le gouvernement verra ces bouleversements, il fera comme l’oiseau, il s’envolera et passera dans un autre pays. Et la France sera en pleine révolution. C’est à ce moment-là qu’il faudra fuir Paris.
      La mortelle crise révolutionnaire durera juste 4 semaines, mais l’étendue sera immense. Le nombre de ceux appelés meurtriers du peuple sera d’une immensité inconcevable. Lors de ces 4 semaines terribles, les étrangers, dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, seront maîtres de la France. Dès la nouvelle du fatal événement, leurs oreilles ne seront pas sourdes. Pendant cette lutte première, dans toute la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs emprisonnés pour crimes.

      - Deuxième crise : invasion de la France.
      Les troupes ennemies arrivent sur la France par l’Est. Ils iront sur Orléans, Paris, la Vendée. Ces étrangers, mélangés à ceux qui habitent en France, ne pourront pas conquérir la Normandie, ni la Bretagne malgré plusieurs essais. Envahissement de la France par d’autres étrangers qui vont s’unir à ceux qui dévastent tout et répandent la ruine la plus complète. La France sera envahie jusqu’aux portes de la Bretagne. La guerre civile et les épidémies feront beaucoup de victimes, surtout dans les grandes villes. Il y aura de graves et horribles maladies qu’on ne saura guérir. Il y aura des épidémies sur le midi, Valence, Lyon, Bordeaux et tout ce qui suit cette terre en venant vers le Centre (Paris et alentours). Très peu de monde pourra en réchapper. C’est surtout au Centre (Paris et alentours) que cette mortalité sera un fléau. La deuxième crise mettra le comble à toute chose et au peuple, n’échappera que celui qui trouvera un refuge obscur. Le peuple français n’ignorera plus son malheur. Il a livré son pays à l’emprise barbare. Dans leur plus grande partie, les français ne seront plus.

      Supprimer
    3. Suite et fin.
      - Troisième crise : passage d’un astre dévastateur.
      Les juifs, ce groupe perfide qui, maintenant, conduit les choses de la terre avec une décision et une iniquité qui n’a pas de nom. Ils périront misérablement sous les coups de ma colère ou sous l’envoi de nouvelles maladies. Je leur réserve de voir, de leurs yeux, l’astre que je ferai sortir du fond de l’exil, sous un épouvantable orage de feu et sous les signes de ma colère.
      Le jour commencera à croître, ce ne sera pas au fort de l’été, ni dans les jours longs, courts non plus. Ce ne sera pas à la fin de l’année, mais dans les premiers mois. Le froment en herbe ne sera pas au 3ème nœud de croissance. Quand par une froide nuit d’hiver, le tonnerre grondera à faire trembler les montagnes, alors fermez très vite portes et fenêtres. Persévérez 3 jours et 2 nuits. La nuit suivante la terreur se calmera. Après l’horreur de cette longue obscurité, avec le jour naissant, le soleil paraîtra.
      D’une masse de nuages rouge-feu, des éclairs dévastateurs zigzagueront, enflammant et réduisant tout en cendre. L’air se remplira de gaz toxiques, de vapeurs mortelles et de cyclones. Il y aura une pluie rouge qui restera coagulée sur ma terre pendant sept semaines. Il tombera sur la terre une pluie de sang qui fera sécher vos récoltes et la terre cette année-là ne produira rien. Les foudres du ciel se succéderont avec une violence rapide. Le feu de ciel parcourra la terre sur une largeur effroyable. Pendant 3 jours le ciel sera en feu. Le Centre (Paris et alentours) et ses demeures seront broyés par la violence du tonnerre. Les frémissements et tremblements de terre se multiplieront jour et nuit, sans cesser, pendant 43 jours. Pendant 3 années la terre ne produira plus rien. Pendant 2 ou 3 ans la France se ressentira de ces ruines et de ces misères profondes. La misère sera grande et le peuple éclairci. La France périra pas toute, mais beaucoup périront. La France sera sauvée avec un nombre d’habitants bien petit, les morts représenteront la moitié et la moitié de la moitié (3/4 de décès). La mer s’agitera et jamais de tous les siècles, ses vagues et ses flots n’auront pris une forme semblable (Il faut s’éloigner de 50 km des côtes). Toute la France, excepté la Bretagne, ne sera qu’un tombeau sans vie. Sur Paris seulement 88 survivants.
      Ce sera dans cette 3ème crise que viendra le salut : la venue du Grand Monarque. Avec son couronnement tous les maux finiront. Il descend du Roi et de la Reine martyrs. C’est un Roi caché afin que certains prétendants ne puissent l’assassiner. Pour ramener le Roi choisi, il faut que tous ceux qui sont à présent soient balayés.
      Marie-Julie Jahenny est décédée le 4 mars 1941. Elle a donné trois dates : 80, 83, 84. En additionnant l’année de sa mort, cela nous donne les trois dates suivantes : 2021, 2024, 2025 (Peut-être 2021 comme date du début des événements, 2024 la date du couronnement de ce Roi, Henri V, et 2025 la fin de tous les malheurs).

      http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm#_Veillez_et_Prier_!_

      Supprimer
    4. aaaaaaaaaaaaaaaaaaaa O CIEL ,VIVE LA FRANCE DE DEMAIN..sauvez-vous les braves aaaaaaaaaaaaaaa

      Supprimer
  3. Press TV n est que propagande,, même si ils y a des part de vérité.

    Ça ne le cautionne pour l ensemble.
    Nous savons très bien le rêve perse sous des déguisement de mollah ou bien de guide suprême.

    Les iranien sont la cause directe du kao dans la région
    Leur rêve de grandes persapolis est c est divinité païenne existe jusqu'à nos jour.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.