mercredi 14 août 2019

L'île aux orgies de Jeffrey Epstein: quelles horreurs cache-t-elle?


Du haut des airs, cela ressemble à l’île des Caraïbes idéale - un terrain de jeu de villégiature pour milliardaires avec ses 70 hectares de plages, palmiers, piscines, un court de tennis, un manoir, des dépendances et, bien sûr, un héliport.
LE PARADIS DU SEXE DU PÉDOPHILE JEFFREY EPSTEIN
Très peu de gens refuseraient une invitation à passer quelques jours à Little St James, dans les îles Vierges américaines, ce qui explique pourquoi la liste de ceux qui ont visité le repaire paradisiaque  de Jeffrey Epstein était véritablement une liste de première catégorie, y compris Bill Clinton, le prince Andrew, Naomi Campbell, Peter Mandelson et, parmi tout ce « beau » monde, feu Stephen Hawking.
 
Mais si l'île semble être sans aucun doute un paradis sur terre, pour nombre de ses visiteurs les plus réticents, c'était l’enfer.
Car c’est là que le financier « disparu » faisait pression sur des filles mineures pour qu’elles aient des relations sexuelles avec lui, ce qui explique pourquoi son île a été surnommée «île des pédophiles» ou «île orgiaque» par les voisins des îles voisines.
Ces épithètes lugubres et méprisables ne suffisent pas à décrire les horreurs infligées par Epstein (et ses invités acolytes) aux filles souvent mineures, ni les dommages émotionnels durables qu'il leur a causés.
Leurs griefs ont été rendus publics la semaine dernière après que des documents ont été dévoilés dans une action en diffamation intentée par Virginia Roberts Giuffre contre Ghislaine Maxwell, amie de Epstein et sa présumée recruteuse en chef.
 
Ghislaine Maxwell (photo), fille du magnat du magnat juif de la presse  déshonoré et de l'agent du Mossad Robert Maxwell, aurait été le principal recruteur des filles mineures d'Epstein. Epstein «offrirait» alors ces filles aux plus hauts responsables politiques et aux célébrités internationales qui se rendaient à son paradis de la débauche.
    Curieusement, tous ces hédonistes d’élite nient toute implication sexuelle avec les filles mineures d’Epstein et prétendent être d’une vertu sans tache. Ils venaient juste passer des vacances innocentes au soleil - avec des Lolitas mineures aux seins nus se prélassant au bord des piscines ou se promenant dans les jardins luxuriants comme des nymphettes craquantes.
    Donald Trump, Bill Clinton, le Prince Andrew, Alan Dershowitz, l'acteur Kevin Spacey et le réalisateur Woody Allen, qui avait déjà été accusé d'agression sexuelle sur sa fille Dylan, âgée de 7 ans.
Prenons le cas d'une Suédoise âgée de 15 ans qui, en 2005, s'est souvenue que tandis qu'elle était «bouleversée et tremblante… littéralement tremblante», la maquerelle d'Epstein, Ghislaine Maxwell et son assistante, Sarah Kellen, l'ont forcée à avoir des relations sexuelles et lui ont même confisquée. passeport et téléphone.
Sarah Ransome aurait également été victime de la confiscation de son passeport, affirmant également qu’elle était une des victimes d’Epstein et qui avait déjà tenté de s’échapper de l’île en nageant loin. Elle a finalement été retrouvée par une équipe partie à sa de recherche comprenant apparemment Epstein lui-même.
Il y a ensuite la déclaration de Virginia Roberts Giuffre elle-même, qui a affirmé dans son procès en 2015 qu'elle était l'une des esclaves sexuelles d'Epstein et que, lorsqu'elle se trouvait sur l'île, elle a été forcée "dans une orgie avec de nombreuses autres filles mineures" .
Et n’oublions pas l’allégation très médiatisée de Mme Giuffre selon laquelle c’est aussi sur l’île que «Epstein l’a forcée à avoir des relations sexuelles» avec le prince Andrew alors qu'elle était mineure. (Photo du prince Andrew avec l’adolescente Virginia Roberts Giuffre). Buckingham Palace réfute fermement cette allégation, affirmant que «toute suggestion d’irrégularité envers des mineurs est catégoriquement inexacte». (Photo du prince Andrew avec Epstein).
En avril 2015, un juge a rejeté les accusations portées contre le prince Andrew et a ordonné de les rayer du procès comme étant «immatérielles et impertinentes».
De manière choquante, selon Cathy et Miles Alexander, le couple qui a dirigé Little St James pour Epstein pendant huit ans jusqu'en 2007, la quasi-totalité des nombreuses filles qui étaient amenées sur  l'île sont vraiment très jeunes.
 «J'ai vu des filles que je pense très jeunes - vers 16 ou 17 ans, facilement - et ça m'a dérangé parce que j'ai une fille et, bien qu'elle soit dans la vingtaine, je n'aimais pas l'idée qu'une enfant d'une autre femme était dans cette situation », a révélé Cathy Alexander dans une interview.
    «Je ne me suis pas senti à l’aise. Elles semblaient être sortis d'un catalogue de sous-vêtements.
    «Elles se promenaient avec très peu de vêtements ou s’allongeaient au bord de la piscine toutes nues. C'était comme cela la plupart du temps. Je m'inquiétais de leur âge. Quelques-unes d’entre elles avaient l’air très jeunes et je ne pouvais pas m'empêcher de me demander si leurs mères savaient où elles étaient. Une fille très jeune s'appelait Tila. Je pensais que « tu ne devrais vraiment pas être ici », mais je me suis débranché, je n’avais aucune preuve. »
Epstein insista à plusieurs reprises pour que Miles Alexander introduise clandestinement les filles dans l’île en contournant le contrôle de l’immigration basé sur l’île voisine de Saint-Thomas.
M. Alexander a refusé cela mais, comme il l'a reconnu, d'autres personnes étaient plus que disposés à le faire.
"Ce que Jeffrey veut, Jeffrey l'obtient", a déclaré M. Alexander.
Une telle complicité - et le fait de fermer les yeux aveugles - est bien entendu ce qui permet aux hommes riches et puissants comme Epstein de se livrer à leurs goûts criminels et abusifs.
Steve Scully, qui a également évoqué l’approche troublante d’Epstein pour la décoration de ses bâtiments sur l’île, a également travaillé ici.
    «Il y avait des photos de femmes aux seins nus partout», a déclaré Scully à ABC News. "Sur sa table, dans son bureau, dans sa chambre."
    Scully n’a pas vu que des photographies aux seins nus lorsqu’il était sur l’île, mais aussi des filles aux seins nus qui faisaient du VTT ou qui prenaient un bain de soleil. Ces filles  «n’auraient pas pu avoir plus de 15 ou 16 ans».
En dépit de toutes les déclarations et de tous les entretiens donnés par les victimes d’Epstein et ceux qui travaillaient pour lui, il reste une partie de l’île orgiaque qui reste un mystère complet. C’est un bâtiment curieux situé sur la pointe sud-ouest de l’île, qui pourrait être au cœur d’activités sordides/sataniques d’Epstein en matière de trafic sexuel.
Mesurant 30 pieds carrés (3 m2) et environ 30 pieds (9 m) de haut, le bâtiment en forme de boîte avait un dôme en or jusqu'à ce qu'il soit emporté par une tempête. Les murs sont peints en épaisses bandes bleues et blanches et une barre de verrouillage est placée sur l'une des portes.
Une terrasse entoure le bâtiment avec une sorte de motif labyrinthique.
Selon les dessins de la demande de planification initiale, le bâtiment était censé être de forme octogonale et contenir une salle de bains et un salon dans lesquels devait être placé un piano à queue.
Alors à quoi sert exactement le curieux bâtiment?
Voici une photo du mystérieux temple de la luxure d’Epstein. Certains prétendent que des mineures ont été enfermées ici derrière une porte à barreaux. Elles auraient été violées à plusieurs reprises, puis massacrées rituellement, leurs corps ayant ensuite été jetés à la mer. Il est bien connu qu’un grand nombre d’enfants disparaissent chaque année aux États-Unis, la plupart d’entre eux devenant des esclaves sexuels dépendants de l’héroïne dans des maisons closes, tandis que d’autres sont enterrés dans les bois ou dans les vastes espaces verts de l’Amérique.
    Il est peu probable que ces "théories du complot" sordides autour d'Epstein fassent l'objet d'une enquête, étant donné que la plupart des journaux et des grands médias acceptent consciencieusement le scénario officiel boiteux selon lequel Epstein s'est suicidé en se pendant dans sa cellule. Le fait qu'il ait peut-être été tué sur l'ordre de «quelqu'un de très important» - qui restera sans nom ici - est passé sous silence, comme si l'idée ne viendrait jamais à personne sauf au théoricien le plus fou du complot.
    Le Daily Mail, pour lui donner du crédit, mentionne une fois que «certains théoriciens du complot» croient qu'Epstein ne s'est pas pendu mais a été assassiné, mais la théorie du complot, beaucoup plus répandue, selon laquelle Epstein est bel et bien vivant et qu'il est caché en toute sécurité en Israël est passé dans un silence assourdissant.
    Le mot Jxxx n’est jamais présenté une seule fois, même si le nombre de Juifs impliqués dans ce petit scandale sexuel louche est nettement supérieur à ce à quoi toute personne raisonnable s’attendrait normalement: Ghislaine Maxwell, Alan Dershowitz, Peter Mandelson, Woody Allen et, bien sûr, Epstein. lui-même. En parlant du scandale sexuel parallèle Harvey Weinstein, Haaretz dit ceci: «Bien que les transgresseurs non juifs ne manquent pas, le nombre et la notoriété des Juifs [sont] impossibles à ignorer».
    Il semblerait que Donald Trump, un pantin sioniste souvent accusé par les théoriciens du complot antisémite d'être un «crypto-juif», ait effacé son cahier en chantant les louanges de son ex ami Jeffrey Epstein dans le passé. L’association avec ce pervers sexuel notoire n’a fait aucun bien à la réputation de Trump.
Certains disent que le "temple" d’Epstein est tout simplement une salle de musique où Epstein - réputé pour être un pianiste brillant - pourrait jouer au piano. D'autres disent que c'est une salle de sport mais cela semble peu probable, étant donné que le manoir possède sûrement une telle installation.
    Parce que la structure ressemble à un temple, vous n’êtes pas obligé d’être le plus grand théoricien du complot de la planète pour supposer que c’est un endroit où Epstein a commis ses violences sexuelles À LA MODE TRÈS RITUALISÉE.
    Comme un constructeur basé à Chicago a déclaré au site Web Business Insider, CES BARRES DE VERROUILLAGE SEMBLENT POSITIVEMENT SINISTRES.
    "Ce qui le rend étrange, c'est que si vous vouliez empêcher les gens d'entrer, la barre serait placée à l'intérieur du bâtiment", a déclaré James Both. «Mais la barre de verrouillage semble être placée à l'extérieur. . . COMME SI CELA AVAIT POUR OBJET DE BLOQUER DES PERSONNES À L’INTÉRIEUR. ”
    Ajoutez à cela le fait que la chambre est censée être insonorisée et qu'il est difficile de ne pas ressentir un frisson vous parcourir l’échine.
Même si le bâtiment a été utilisé à des fins tout à fait innocentes, il n’y a sûrement pas de parent sensé sur terre qui permettrait à sa fille adolescente de passer du temps avec un homme comme Epstein.
Dans les mois à venir, d'autres secrets sur l’île orgiaque, Little St James, vont sans doute émerger. Et, ce qui est encore plus troublant, ce n’était même pas la seule île d’Epstein. En effet, il avait également acheté l’île  Great St James en 2016 et tentait de développer ses 165 acres.
L'idée qu'Epstein planifiait une île orgiaque d'horreurs encore plus grandes est peut-être trop difficile à supporter.
Source
---------------------------------------------------------- 

Qui a protégé Epstein pendant des décennies et pourquoi?

Commençons par préciser que l’histoire de Jeffrey Epstein est tellement sordide et bizarre qu’elle ressemble à un film conçu pour la télévision sur le propriétaire pervers d’une enclave cauchemardesque de perversion privée et d’exploitation sexuelle, l’île orgiaque.
Pour les victimes d'Epstein, le cauchemar était bien réel.
Ensuite, stipulons que dans un pays doté d’un système de justice opérationnel, tout individu connaissant l’empire dégénéré d’Epstein et ne faisant rien pour l’arrêter devrait être introduit dans une cellule de prison fédérale pour réfléchir à ces crimes contre les filles exploitées et contre son pays.
La corruption et la débauche minent la légitimité de l'État et ceux qui ne font rien alors qu'Epstein et consorts satisfont les désirs des riches et des puissants par la débauche dégénérée commettent une trahison. Comme pour l'Empire romain (qui est mort de ses maux internes; les invasions barbares ont simplement révélé sa décrépitude; tout au plus lui ont-elles donné le coup de grâce) et comme pour d'autres Empires, l'État américain ne s'effondrera pas à cause d'un conflit militaire, mais à cause d'un déclin moral, et tout individu qui aurait permis (ou utilisé) ce déclin moral serait coupable de trahison.
Ce qui nous amène aux questions fondamentales du cas: qui a protégé Epstein pendant des décennies et pourquoi? 
Plusieurs raisons expliquent ce pourquoi.
Premièrement,  les personnes au pouvoir ont apprécié leurs visites diaboliques sur l'île des orgies et voulaient continuer leurs satisfactions sexuelles criminelles.
La deuxième explication est qu'Epstein était un espion pour une agence de renseignement étrangère "amicale" et inaccessible car super protégée, le Mossad israélien. ("Amical" est entre guillemets parce qu'en matière de Renseignement, les "amis" peuvent faire plus de dégâts que ses pires ennemis, comme pour le 11/9.)
Supposons que cela s'avère vrai. La NSA, la CIA et le FBI ne seraient-ils pas au courant des activités et des liens d'Epstein avec ce service de renseignement étranger? Bien sûr qu'ils l’étaient. Donc, au minimum, nous pouvons en déduire que la NSA, la CIA et le FBI ont permis à Epstein de continuer à fonctionner pour leur bénéfice, lié peut-être au chantage "pot de miel" du DEEP STATE et au contrôle des "actifs" hauts placés, réticents ou consentants.
Ceci est "l'explication" de la condamnation bidon d'Epstein il y a dix ans, car il était censé être un "atout" des services de renseignement américains.
Donc, exploiter les filles vulnérables a servi les "intérêts nationaux", alors tout va bien. Si nous sommes supposés croire que c'est le cœur du problème, en quoi l'Amérique est-elle différente d'une kleptocratie corrompue comme l’Arabie Saoudite ou les émirats, qui ne sont organisées que pour satisfaire une poignée  d'oligarques et leurs amis?
Ou peut-être que, dire qu’Epstein  "était un élément du renseignement" n'est qu'une mince pellicule pour une réalité bien plus destructrice: ceux qui se trouvent au sommet de l'État américain n'ont aucune boussole morale, à l’image de leurs amis et protégés, les potentats arabes du Golfe. Les "pots de miel" et le chantage sont des outils classiques de l'espionnage, mais la CIA ne recrute probablement pas de filles de 14 ans comme appâts (même si rien ne devrait nous surprendre à ce stade).
Mais l'île des orgies n'était pas une base d’espionnage; il s'agissait d'une "exploitation en masse" privée de filles mineures pour satisfaire les élites masculines du monde occidental. Le fait que Jeffrey Epstein, juif, ait été recruté (ou soumis à un chantage) par le Mossad était prévisible, car le trésor de vidéos compromettantes pouvait générer toutes sortes de moyens de pression utiles sur des individus très bien placés.
Beaucoup d’entre nous sentons qu’une crise existentielle est proche et les États-Unis sont mal préparés à une telle crise. Les conséquences possibles évoquées par d’autres incluent une guerre mondiale (on a même vu des journalistes accuser la Russie d’avoir suicidé Epstein !), une scission des États-Unis en plusieurs États, ou une guerre civile quelconque.
Mon pari est sur une crise morale et financière dans laquelle les élites dirigeantes et l’État fédéral perdront leur légitimité, c’est-à-dire le consentement des gouvernés. Alors que "l'argent" de leur réserve fédérale perd de la valeur et que la corruption des élites dirigeantes et du gouvernement qu'ils contrôlent atteint des extrêmes, les citoyens ne feront plus attention à leurs "dirigeants" corrompus et intéressés.
Si les élites dirigeantes américaines ne veulent pas que justice soit faite, alors elles garantiront une révolte contre les élites qui pourraient suivre une voie très sombre si c'était la seule option laissée ouverte aux citoyens.

Et en France ?   Vidéo

source
L’ASE en France a fournit des enfants mineurs à Epstein !!!
AH OUI, À PROPOS, QUI A SIGNÉ LES AUTORISATIONS DE SORTIE DU TERRITOIRE POUR LES GAMINES DE 14 ANS EMMENÉES EN AVION PAR EPSTEIN DE FRANCE AUX US POUR UN WEEK-END DE VIOLS ? LES PARENTS OU L’ASE ?
Donc je résume…
Un réseau pédophile avec un temple sacrificiel dédié à Moloch, des ramifications chez les politiciens et familles royales, les services secrets Israéliens, l’ONU avec des gens étant censé protéger les enfants mais en réalité qui les violent, des ONG qui sont censé protéger les enfants mais qui les violent aussi… L’ASE en France qui doit protéger les enfants mais en réalité qui les volent aux parents avec la complicité des Juges, pour les exploiter sexuellement aussi…
--------------------------------------------------------------- 

ANNEXE : L'île orgiaque
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Vue aérienne de Little Saint James - l’île aux orgies de Jeffrey Epstein.
Des plongeurs du FBI sur l'île orgiaque ont découvert
des ossements  de cadavres de jeunes filles le 12/08/209 source
Un examen plus approfondi de l'île révèle d'étranges détails qui demandent à être approfondis. Tout sur l’île semble être construit sur mesure pour répondre à la dépravation extrême de l’élite occulte.
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Une image du mystérieux «temple» construit sur l’île privée de Jeffrey Epstein.
Le fait qu’un «temple» ait été construit sur une île connue pour son extrême dépravation est inquiétant. Cependant, quand on comprend pleinement l'état d'esprit de l'élite occulte, cela prend tout son sens. Tout est une question de symbolisme et de rituel.
Par exemple, le «temple» a une ressemblance frappante avec Hammam Yalbugha - un bain public de l’époque mamelouk situé en Syrie.
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Hammam Yalbugha à Alep, en Syrie. Il a été construit en 1491.
Pourquoi Epstein a-t-il modelé son "temple" sur ce bâtiment spécifique? A cause du symbolisme qui y est attaché. En effet, le hammam est un exemple classique de l'architecture de l'ère mamelouk. En arabe, le mot «mamluk» signifie littéralement «propriété» et est utilisé pour désigner des « esclave ».
Au cours de l'ère mamelouk, les enfants étaient capturés par la classe dirigeante pour devenir des esclaves. Les garçons étaient généralement formés pour devenir janissaires tandis que les filles étaient préparées pour devenir les concubines personnelles de leurs maîtres. Compte tenu du fait que l'île d'Epstein était utilisée pour importer des enfants esclaves sexuelles  pour l'élite, le symbolisme convient parfaitement.
Afin de donner au «temple» une dimension occulte indéniable, le bâtiment était orné de statues en or représentant des dieux (Neptune) et des oiseaux ressemblant à des hiboux. Le bâtiment est également entouré de motifs en labyrinthe, semblables à ceux de l'architecture islamique.
Pour avoir une meilleure idée de l'île d'Epstein, je vous suggère de visionner cette séquence faite par des drones qui fournit de superbes images d'éléments vraiment étranges.
Un détail à examiner est la présence éventuelle de tunnels souterrains.
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Des images de drones révèlent que le temple est situé à une altitude de 20 mètres. Juste en dessous, il y a ce qui cela semble être une entrée de tunnel.
D'autres images de drones révèlent l'existence de plusieurs entrées :

Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
C'est là que les théories deviennent extrêmement sombres. Certaines sources affirment qu’un système complexe de tunnels a été construit sous la surface de l’île - c’est là que se produisent les abus les plus horribles envers les enfants.
Au centre de l'île se trouve un cadran solaire effrayant qui regorge de détails étranges.
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Le cadran solaire est entouré de bancs. Qui y est mis assis et pourquoi? Font-ils partie d'une sorte de rituel? Un grand rocher plat a été placé sur le numéro XII.
La conception de la face solaire sur le cadran solaire est également extrêmement symbolique. C'est presque une réplique de la tête de «l'homme maçonnique», telle qu'elle est décrite dans les documents maçonniques classiques.
Jeffrey Epstein: The True Ugly Face of the Occult Elite
Lithographie classique maçonnique représentant «l'homme maçonnique». La face solaire est presque identique au cadran solaire de l'île orgiaque
Une étude approfondie de l'île d'Epstein mènerait probablement à des découvertes extrêmement troublantes. Cependant, comme le montre cette récente séquence d’images, le «temple» semble faire l'objet de «rénovations» (divers outils peuvent être vus à travers la fenêtre), tandis que le dôme doré et les autres statues dorées ont disparu. Selon Qanon, Epstein a dépensé plus de 29 millions de dollars pour enterrer les tunnels souterrains situés sous l’île.

 Hannibal GENSÉRIC

5 commentaires:

  1. Chers amis, il est plus que temps de SAUVER les enfants de cette planète.......

    RépondreSupprimer
  2. Le lien sur et article est censuré par Facebook. Merci au webestre de trouver une astuce.

    Bravo pour l'excellent travail sur ce blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Passer par un moteur de recherche. éviter de citer l'adresse ou le nom numidia.liberum

      Supprimer
  3. Ce n'est pas la première fois que je lis le nom des Stephen Hawking dans le cadre de cette affaire. Soyons clairs ; je n'ai rien contre les personnes handicapées, et elles ont les mêmes droits que quiconque. MAIS ...
    je fais le cauchemar suivant ; ma petite fille se retrouve sur l'île d'Epstein et est obligée de faire une fellation à Hawking.
    Où va s'arrêter cette horreur ? J'en viens à demander : qui est le pire ; MBS qui fait découper Kashoggi à la scie sauteuse ou Epstein qui oblige une mineure à satisfaire sexuellement feu Hawking ?? Seul le diable est capable de telles horreurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous faites un lien tout à fait pertinent : je viens de lire un article sur VT qui donne des infos sur la relation homo entre MBS et Epstein, et comment MBS a donné un passeport saoudien à son amant, il y a de cela quelques années ...Le monde des élites pourries est très restreint, et ils gravitent tous autour des "pots de miel" sexuels déviants.
      Gay Blackmail? Did the Mossad Kill Epstein to Protect MBS and Kushner

      Supprimer

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.