dimanche 25 août 2019

La piste de l'argent du “meurtre” d’Epstein mène au milliardaire David Koch - qui vient de mourir subitement


Comme nous l’avions annoncé par avance dans les articles suivants :
-    du 27 juillet 2019 Epstein "sera suicidé" sous faux drapeau ,
Les deux premiers articles ci-dessus nous ont valu  d'être taxés de "conspirationniste", mais la suite quasi immédiate des évènements a montré que nous avions raison à 100%. 
L'article ci-dessous conforte nos prévisions.
Voici que l’on retrouve la trace des 100 millions $ promis à ceux qui élimineraient Epstein, et dont certains des gardiens de sa prison ont été identifiés.

En effet, à peine  24 heures après que le procureur en chef à Paris, Rémy Heitz, ait ouvert une enquête sur le viol d'une enfant, lié à l'affaire Epstein, ce procureur a déposé une mise en demeure auprès d’INTERPOL afin de mener «une enquête urgente et immédiate» sur les raisons pour lesquelles le géant français des tissus chimiques INVISTA a transféré 100 millions de dollars des fonds de leur usine de Chalampé-France vers trois banques de la ville de New York le 12 août, soit  48 heures après la confirmation de la mort d'Epstein. 

 
Ce paiement apparent du" contrat d’élimination d’Epstein " effectué par INVISTA lie désormais le meurtre d'Epstein au conglomérat mondial Koch Industries basé en Amérique, qui possède ce géant français du textile et de produits chimiques. Cela donne ainsi une explication quant à pourquoi, au cours des quinze derniers jours, certains de ses hauts dirigeants de sa division Georgia-Pacific en Californie ont failli perdre la vie lorsque leur avion privé a pris feu et a explosé, et pourquoi plusieurs installations d’industrie alimentaire de Koch Industries dans le Mississippi employaient des migrants en situation irrégulière ont été « visitées » par des responsables fédéraux pour effectuer des vérifications de traite des êtres humains et d'esclavage, car cette société utilise dans ses usines des travailleurs clandestins qu’elle sous paye à vil prix. Tout cela a abouti, il y a quelques heures, à ce que le milliardaire  co-propriétaire Koch Industries David Koch, décède subitement - une mort inattendue, d’autant plus que David Koch figurait en bonne place dans le «Carnet Noir» de Jeffrey Epstein, parmi la liste des prédateurs sexuels  . [1]
Or David Koch et son frère Charles Koch sont deux des personnes les plus riches du monde qui, depuis des décennies, considèrent et utilisent le système politique américain comme un terrain de jeu personnel.[2]
David Koch était connu pour être un «playboy milliardaire» qui a construit une armée politique avec son frère pour défendre leur empire des énergies fossiles, ce qui lui a valu le titre de «négationniste du changement climatique» - et dont la mort a laissé un «héritage terrifiant» à cause de «l'empire toxique» qu'il a bâti sans se soucier de ses conséquences humaines 



NOTES
[2] Voici ce qu’écrit Le Centre Communautaire Juif Laïc :
Il n’est pas nécessaire de partager les opinions du militants pacifiste Ouri Avneri pour approuver ce qu’il a écrit sur les désastreuses conséquences de cette arrogance (des frères KOCH) sur les Américains (et le reste de la planète) :
« Dans le monde mental fou des antisémites, les Juifs dominent le cosmos. Et nous avons ici un Juif, sorti tout droit des pages des Protocoles des Sages de Sion, qui essaie de nommer le dirigeant du pays le plus puissant de la planète ».
Voyez ces barons de la pétrochimie, les frères David et Charles Koch, par exemple. Eux, ils ont vraiment de l’argent : eux, ils pèsent 80 milliards $ ! Leur père a fait fortune dans le pétrole en Union soviétique du temps de Staline [*].
Heureusement pour le petit Sheldon, ils partagent les mêmes idées que lui : à l’extrême droite ultra sioniste ! Dès l’élection de B. Obama en 2008, ils avaient décelé en lui des « tendances marxisantes » et, pour le combattre, ils avaient élaboré une stratégie toute simple : Prendre le contrôle du « Grand Old Party », le parti républicain. Les frères Koch ont attendu 2016 avec confiance : ils ont financé les Super Pac  à hauteur de 900 millions $.  Un nouveau  record pour une élection.
[*] Voir « Les juifs de Staline » dans William Guy Carr: Globalistes, satanistes et pervers
Hannibal GENSÉRIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes et les commentaires comportant des insultes ou des attaques personnelles seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de ce Blog.