samedi 14 avril 2018

Comment Israël a -par inadvertance- repoussé à plus tard, la troisième guerre mondiale


En 2014, le propriétaire de Sky et le magnat des médias Rupert Murdoch a remporté le prix ADL (Anti-Defamation League, le lobby juif le plus puissant des USA). L'honneur a été clairement attribué pour une raison : Sky s’est transformée en un service de propagande de l'état sioniste.  Sky « a coupé » brutalement l'ancien commandant des forces armées britanniques, Jonathan Shaw, dès qu'il est sorti du script prévu en suggérant que le régime syrien ne pouvait pas être derrière l'attaque au gaz de Douma. Le général Shaw a tenté de faire remarquer que la guerre chimique est un acte désespéré, et que ce n'est certainement le cas du régime d'Assad qui accumule les victoires.
Avant hier, je n'avais pas cru que l'Amérique serait assez stupide pour mener une attaque contre la Syrie. La raison en était simple. Les Russes ont récemment déployé leur système de défense aérienne S-400 le plus sophistiqué, mais non testé, en Syrie. Le S-400 russe est conçu pour intercepter les missiles de croisière Tomahawk de technologie américaine des années 1970. Je pensais que cela pourrait être un coup fatal pour l'Amérique et pour l'OTAN d'être dans une situation où beaucoup de ses missiles Tomahawk visant la Syrie ont été abattus par un ancien système anti-aérien soviétique. J'étais à peu près sûr que les chefs militaires américains ne prendraient pas un tel risque et certainement pas pour Israël. J'avais tort. L'Amérique, la Grande-Bretagne et la France ont pris ce risque. Selon les Russes et les Syriens, la plupart des missiles de croisière ont été abattus par une ancienne DCA russe. Si la Syrie et la Russie disent la vérité, l'OTAN est dans la merde, l’OTAN n’est rien d’autre qu’une blague militaire obsolète. Nous devrions peut-être remercier Israël d'avoir mis tout cela à nu.
La presse israélienne a rapporté la semaine dernière que la conversation téléphonique entre le Premier sinistre Netanyahou et le président Trump était « tendue » à cause de l'intention annoncée par Trump de retirer les forces américaines de la Syrie. Nous savons qu'Israël est bouleversé par la victoire d'Assad. Israël ne peut pas supporter l'alliance entre le Hezbollah, l'Iran, Assad, la Turquie et la Russie qui se noue à sa frontière nord. Israël a ouvertement annoncé son refus de permettre à l'Iran de prendre de l'élan en Syrie.
Israël voulait voir quelqu'un, comme les États-Unis et l'OTAN, s'impliquer dans une escalade meurtrière totale en soutenant les terroristes islamistes contre à Assad. Abattre la Syrie ouvre la voie à l’élimination de l’Iran. Il n'est donc pas surprenant que les trois pays qui sont toujours disposés à fournir ce qu'Israël voulait étaient les trois pays connus pour être dominés par les lobbies juifs énergiques et bellicistes. Aux États-Unis, la domination de l'AIPAC sur les affaires étrangères a fait l'objet de recherches académiques approfondies. En Grande-Bretagne, 80% des députés conservateurs sont membres des conservateurs belligérants Amis d'Israël et en France, le CRIF (Conseil représentatif des institutions juives en France) est connu pour être l’organisme le plus puissant du pays.
Plus tôt cette semaine, les Juifs étaient super heureux car il semblait que la troisième guerre mondiale était là, toute proche. On allait massacrer 80 à 90% de la population goy (non juive) du Monde, ce qui allait faire grimper d’autant la proportion des Juifs chez les survivants. 
Aucun observateur attentif du Moyen-Orient ne pourrait manquer de voir qu'Israël et ses groupes de pression en Occident sont ultra favorables à la guerre mondiale, comme ils l'ont été pour les précédentes. Ils ont été,  d'une manière ou d'une autre, les principaux instigateurs des false flag justifiant l’intervention des États Voyous. Comme toujours, Israël et ses groupes de pression ont poussé l'Amérique, la Grande-Bretagne et la France à agir contre leurs propres intérêts nationaux. Mais les peuples de ces trois pays voyous restent sourds et aveugles aux manipulations des lobby juifs. 
Comme dit le Coran XXX, 52 « On ne saurait tirer l'aveugle de ses ténèbres. ». 
Le jour où ces peuples prendront conscience de leur aliénation et de leur soumission à quelques pourcents de leur population –qui se trouvent être, comme par hasard, parmi les plus riches- il sera  trop tard, car ils seront morts.
Ce matin, suite à la récente attaque criminelle, mais futile, contre la Syrie, il est clair que l'OTAN n'est plus une puissance militaire. C'est un outil  en décomposition. L’Otan n'est pas prête pour une guerre, même contre un petit pays du tiers monde, la Syrie.  
Pour le moment, la troisième guerre mondiale a été reportée à une date ultérieure que les lobbies juifs vont s’empresser de planifier. 
VOIR AUSSI :
N.B. Soyons reconnaissants au sens des responsabilité des Russes : en n'intervenant pas, ils ont évité de donner le prétexte recherché par l'Empire anglo-sioniste pour lancer la Guerre Mondiale, et nous anéantir, tout en s'anéantissant, au bénéfice des 1%.
Hannibal GENSERIC

7 commentaires:

  1. Très bon commentaire. Il faut juste ajouter que « PEROUN » (Перун)veillait...

    RépondreSupprimer
  2. La Russie ne dit rien à cause de la coupe du monde. VOUS VERREZ APRÈS. souvenez-vous de sochi

    RépondreSupprimer
  3. La Russie ne dit rien à cause de la coupe du monde. VOUS VERREZ APRÈS. souvenez-vous de sochi

    RépondreSupprimer
  4. j'ai été déçu samedi matin en apprenant le bombardement
    aujourd'hui je comprend mieux monsieur le président poutine merci pour le monde et délivré nous de notre paltoquet ainsi soit il

    RépondreSupprimer
  5. non la Russie ne répond pas parce qu'elle se souci du sort de l'humanité;car les conséquences d'une telle guerre seront désastreuse. je parie que les américains en profiteront pour attaquer la Corée du Nord et l'Iran et les États voyous donc soyons vigilants.

    RépondreSupprimer
  6. sans compter que, comme je l'ai dit dans des commentaires sur plusieurs sites, une défaite militaire d'une telle ampleur mais sans victimes, même pas chez les agresseurs,n'autorise pas de pouvoir capitaliser sur les cérémonies avec drapeaux sur les cercueils au cimetière d’Arlington ou aux invalides. Il ne pourra pas non-plus y avoir de distribution de décorations et de médailles posthumes, pas plus que de veuves éplorées ni d'orphelins de guerre. Pas de pupilles de la Nations.
    Absolument rien sur quoi capitaliser pour rassembler le pays dans un désir absolu de vengeance.
    Rien!
    Rien que la défaite!
    Elle aurait pu détruire tous les vecteurs (bombardiers B-1B), Croiseurs aegis, lances missiles français et autres navires anti-sous-marins et anti-aériens, avions rafales et mirages, bases militaires au qatar, en jordanie, ou au diable...
    Et après?...
    Le monde aurait vite eu fait d'oublier que ces pays étaient les agresseurs et que ces jeunes gens étaient des soldats professionnels, faisant la guerre pour qui les paie.
    Maintenant, les choses sont différentes et le monde entier sait que l'attaque chimique était une fumisterie.
    Le monde entier sait que les 3 voyous voulaient transformer un nouveau pays en un autre Irak ou une autre Libye, et les amères-loques savent que la prochaine fois, ils ne s'en sortiront pas à si bon compte, car la prochaine fois, la planète applaudira des 2 mains une leçon plus sévère qui mettra ces crapules définitivement hors d'état de nuire.
    Il ne faut pas oublier qu'au delà d'un excellent système de radars avancés et d'une défense AA incomparable, la Russie dispose aussi de missiles de croisière qui, à ce qu'on en sait, ont EUX connu des taux de réussite de 100%, qu'ils aient été lancés d'avions, de navires de surface ou de sous-marins et qui, pour certains, sont susceptibles d'être lancés de n'importe quel type de navires, y compris des bateaux de navigation fluviale ou des porte-containers, voire même de simples yacht ou de trains de marchandises, sans même parler des missiles à portée illimitée et/ou hypersoniques ni des drones sous-marins mentionnés par M. Poutine dans son discours du 1er mars.
    Ce sont des arguments qui devront les porter à réfléchir, car la prochaine fois...
    ..."- cette fois, vous allez devoir nous écouter!" avait-il dit, et je crois qu'il a enfin réussi à capter leur attention.
    aussi, je doute qu'il y ait une prochaine fois.

    RépondreSupprimer