mardi 10 avril 2018

Les ministères russes évacuent Moscou vers des bunkers


Un nouveau rapport du Conseil de sécurité (CS), rédigé en termes graves et redoutables, annonce que le Président Poutine a invoqué ses pouvoirs en vertu de l'article 87 de la Constitution en tant que commandant en chef des forces armées de la Fédération de Russie, et en vertu de son Article 88, déclare, qu'un «état d'urgence» existe maintenant. Le premier ordre exige l'évacuation immédiate de tous les ministères et organismes gouvernementaux russes de Moscou - et dont la destination peu secrète peut être devinée par les déploiements massifs de troupes militaires actuellement en cours dans toute la Russie - surtout dans les régions allant de la Sibérie à l'Oural et à la Volga - avec tous ces événements alors que le monde est confronté à la confrontation la plus dangereuse depuis la crise des missiles cubains.
.
Selon ce rapport, dans les mois qui ont précédé les élections présidentielles américaines de 2016, le président Poutine a ordonné la tenue d'un exercice d'urgence dans lequel plus de 40 millions de citoyens russes se rendraient dans les bunkers souterrains. Il ordonna en outre une accélération de la construction de centaines de bunkers souterrains pouvant résister aux bombes nucléaires pour servir de quartier général et de centre de commandement à la direction militaire et politique de la Russie.
La nécessité de préparer la Russie à la guerre nucléaire, explique le rapport, était l'élection en cours de Donald Trump, l'un des présidents les plus anti-guerre que les États-Unis aient jamais vu. Durant sa campagne électorale de 2015-2016, il a ridiculisé les guerres inutiles et coûteuses menées par l’Amérique à l’étranger. Il a ouvertement parlé de retirer les troupes américaines de la Corée du Sud et du Japon, et de retirer les États-Unis de l'alliance de l'OTAN. Tout cela a mis en rogne le "Deep State" qui a mis la Russie comme cible principale.
Montrant que ces craintes étaient, en effet, justifiées, ce rapport continue, immédiatement après que Trump soit élu président en novembre 2016, le «Deep State» a inséré dans un projet de loi d'autorisation de défense américaine une disposition ordonnant aux agences de renseignement US et au Strategic Command du Pentagone (qui contrôle toutes les armes nucléaires américaines) d’évaluer si les dirigeants russes et chinois pourraient survivre à une frappe nucléaire et pourraient continuer à fonctionner ;et dont les conclusions secrètes devaient être achevées le 15 janvier 2017, cinq jours avant l'arrivée de Trump - et à propos desquelles l’ancien Major Todd Pierce a mis en garde en déclarant:
Aucun autre État-nation n'a l'intention de nous attaquer ... sauf s'ils doivent survivre à notre «attaque préventive» initiale, on peut s'attendre à ce qu'ils ripostent du mieux qu'ils peuvent. La raison de cette étude est que nous nous assurons d'effacer tout leur commandement et contrôle par une première frappe.
En avril de l'année dernière (2017), ce rapport détaille, les chefs militaires russes ont rapporté que le "Deep State"  Américain était en train de préparer une première frappe nucléaire sur la Russie , et que, pour cela, il avait l'intention d'utiliser comme cause une attaque chimique sous faux drapeau en Syrie, il forcera ainsi le président Trump à y répondre. Ce qu’a fait Trump, mais il a commencé par avertir la Russie, ce qui a empêché la 3ème guerre mondiale d’éclater, car les défenses aériennes syriennes ont abattu 34 des 59 missiles de croisière tirés  sur la Syrie. [1]
Comme le "Deep State" l'avait fait l'an dernier, note le rapport, il utilise aujourd'hui une attaque chimique sous faux drapeau en Syrie pour forcer le président Trump à déclencher la Troisième Guerre mondiale. Le Deep State croit qu’une première frappe nucléaire contre la Russie sera justifiée si les forces militaires russes détruisent le destroyer USS Donald Cook lanceur de missiles guidés qui a maintenant pris une position de tir pour ses missiles au large des côtes syriennes alors que les avions russes l’entourent .
Il est important de savoir que l'USS Donald Cook est sur le chemin de sa propre destruction à la demande de ses maîtres "Deep State". C’est en effet  le même vaisseau de guerre américain, qui en 2014, avait été immobilisé par  les forces aériennes russes qui l’avaient électroniquement détruit dans la mer Noire [2] quand il a commencé une manœuvre hostile menaçant la frontière de la Russie et qui, après avoir été remorqué dans son port de l'OTAN en Roumanie, a vu 27 de ses membres d'équipage démissionner de la marine américaine.
Ce rapport conclut en déclarant que la Russie a averti le gouvernement de l'ombre américain "Deep State" de grave repercussions si la Syrie est attaquée - et que le président Poutine a déjà déclaré que ces fauteurs de guerre américains démoniaques "violent" l’ordre et la loi mondiale. L'ambassadeur de Russie aux Nations Unies, Vassily Nebenzia, a déclaré que les États-Unis étaient un "poisson mutant dans les eaux troubles" qui ne fait rien de plus que de créer le chaos dans le monde et qui n'a pas de vrais amis.
Mais la déclaration la plus accablante pour tout le monde occidental vient du plus haut conseiller du président Poutine, Vladislav Surkov, qui, en préparant le peuple russe à la guerre totale, a écrit:
Le voyage épique de la Russie vers l'Occident impie est désormais terminé, marquant la fin de nos tentatives vaines et répétées de faire partie de la civilisation occidentale pendant quatre siècles. Nous devons nous préparer à une nouvelle ère de solitude géopolitique car ils nous préfèrent comme ennemis et ils n’ont jamais voulu de notre amitié. .

Ça va être dur, et nous allons faire face à un long voyage à travers les épines vers les étoiles.

Mais, ce sera amusant, et nous verrons les étoiles comme Dieu a toujours promis.


Hannibal GENSERIC

5 commentaires:

  1. Fatima 3 : la Russie sera la SANCTION pour l'inconduite morale de l'oxydent (oxydation = processus d'auto-destruction !)... le Soleil se couche à l'ouest et se lève à l'Est... la TSVM, à travers Poutine, préserve et protège la PAIX sur le monde...
    ceci se passe de commentaires, il suffit d'observer les seuls faits et événements sur le terrain : la messe est dite !

    RépondreSupprimer
  2. les événements à venir seront très durs pour toute l'humanité. Mais si c'est le prix à payer pour être débarrassé de la souillure occidentale alors gloire a DIEU!!!vive la Russie amie des croyants!

    RépondreSupprimer
  3. l'enjeu est décrit dans les prophéties depuis longtemps.
    voir Alois Irlmaier et Nicolaas van Rensburg.
    la décadence occidentale est montrée par soljenitsine et poutine De nouveau les peuples dominants suivent l'adage = quand on ne veut pas compdre ,il reste qu'à souffrir et cette. fois encore plus fort vu l'ampleur de la dégringolade
    Néanmoins on est gardien de son destin :Je pries tous les jours pour que le monde change et la suite à vivre est justifiée. Heureux celui qui aura préparé sa force pour être stable dans la tourmente inévitable

    RépondreSupprimer
  4. Comment Aice que le Président Trump à t il put autant changer en un an? C la que l ont voit la puissance secrète du complexe militaro industriel qui guidés les États-Unis vers la guerre et le chaos depuis plus d un siècle!Les USA sont les champions du monde du FalsFlag avec son ami Israël bien sûr car n oublions pas ce trublion!Poutine pourtant est antiguerre et sa me désole que l Occident ne se range pas à ses côtés plutôt!Bref géopolitique mortifère Américaine.....

    RépondreSupprimer
  5. à ma connaissance ! l'amérique n'a jamais gagnée une guerre !les anglos américains feraient bien cette fois de rester tranquille car la russie ,la chine et l'iran ne se laisseront pas menacer !toute l'europe risque d'étre rasée !

    RépondreSupprimer