lundi 9 avril 2018

Affaire Skripal : Pourquoi l'OIAC baisse son froc devant les Anglo-Américains ?


La réunion de l’OIAC hier n’a produit aucune surprise. L’organisation a soutenu majoritairement la Grande-Bretagne et évidemment refusé à la Russie de participer à l’enquête. La position défensive légaliste de la Russie sur la scène internationale nie une réalité fondamentale: les organisations internationales sont un lieu de combat. Elle ne pourra y trouver ni la vérité, ni la reconnaissance. Il est temps de tirer les leçons de l’affaire Skripal et de cesser de se battre contre le moulin à vent de l’absurde pour aborder le véritable combat.
Mais peut-être que la vraie raison de la soumission de l’OIAC au diktat anglo-américain tient au chantage de type maffieux exercé par ces deux pays voyous. En effet, dans l’affaire irakienne, l'Amérique avait  menacé l’ex directeur général de l'OIAC qui disait la vérité sur l'Irak, au grand dam des voyous américains qui le menacèrent : "Nous savons où sont vos enfants". Il a du démissionner illico presto.
Rien ne nous dit que l’actuel directeur de l’OIAC, Ahmed Uzumcu, ne subit pas les mêmes menaces de type maffieux.
Voici le témoignage récent de l’ex directeur de l’OIAC,  soumis au chantage et à la menace US. Le maître chanteur de l'époque est l'actuel conseiller de Trump, et pour diriger la CIA Trump a choisi une tortionnaire.
C'est ainsi qu'il fait la "Grande Amérique".
José Maurício Bustani est un diplomate brésilien qui fut le premier directeur général de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) jusqu'à sa démission sous la menace de type maffieux du gouvernement américain en avril 2002. Il était ambassadeur du Brésil au Royaume-Uni, entre 2003 et 2008 et est actuellement ambassadeur du Brésil en France.
C'était la première fois dans l'histoire que le chef d'une grande organisation internationale était destitué pendant son mandat
Image result for José Maurício BustaniIl y a beaucoup de controverses entourant les raisons du retrait de Bustani. Bustani avait négocié avec le gouvernement irakien et espérait le persuader de signer avec  l'OIAC, accordant ainsi aux inspecteurs de l'OIAC un accès complet au prétendu "arsenal d'armes chimiques" irakien. Si Bustani avait réussi, cela aurait placé un formidable obstacle sur le chemin des plans de guerre de l'administration Bush, en supprimant leur motif ostensible. Les partisans de Bustani insistent sur le fait que les États-Unis l'ont forcé à quitter. Mais on ne savait pas comment.
Dans une interview extraordinaire avec RT aujourd'hui (7 avril 2018), Bustani (image de droite) raconte que sa famille a été menacée par le nouveau conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, lorsque Bolton était sous-secrétaire d’État au contrôle des armements, juste avant le début de la guerre contre l’Irak qui a conduit à plus d’un million de victimes innocentes et à la déstabilisation de toute la région Afrique du Nord Moyen-Orient.
Bustani dit à RT qu'il avait fait une proposition pour que l'Irak rejoigne l'OIAC et que ce n'était qu'un choc pour les Américains "parce qu'ils avaient déjà planifié leur action militaire contre l'Irak".
Bustani poursuit:
"Il était évident que toutes les armes chimiques irakiennes  avaient été détruites (par le gouvernement irakien de Saddam Hussein) et qu'il ne restait plus rien à l'Irak pour être accusé d'avoir toujours des armes chimiques."
José Bustani a ensuite été sommé par le sous-secrétaire d'État au contrôle des armes de l'époque, John Bolton, de démissionner. Bustani a refusé.
"Bolton est alors venu à la Haye à mon bureau et il a dit : je vous donne 24 heures pour démissionner. C'est ce que nous voulons "
Bustani s'est opposé au motif qu'il a été élu par tous les états membres de l'OIAC, pas seulement les États-Unis.
Bustani dit que Bolton l’aurait menacé de s’attaquer physiquement aux membres de sa famille s'il ne démissionnait immédiatement.
"Si vous ne le faites pas, vous en subirez les conséquences, il y aura des représailles - nous savons où sont vos enfants." Vidéo
Bustani a confirmé que ses deux fils étaient à New York à ce moment-là et il devenait  clairement dangereux de raconter, à l’époque, l'histoire de cette interview.
Bustani termine l'interview avec les mots suivants :
"Bolton n'est pas un homme avec qui on peut dialoguer."

Source : Mafia State: John Bolton Threatened the Children of OPCW Head Who Opposed Iraq War

Qui est ce sinistre John Bolton
L'administration Trump serait-elle en train de changer de stratégie sur des dossiers internationaux brûlants ? La question est posée depuis la nomination du « faucon » John Bolton comme conseiller à la sécurité nationale. C'est ce lundi 9 avril que le nouveau membre de l'administration Trump doit prendre ses fonctions. Il est le troisième sur ce poste clé, occupé avant lui par l'ancien général Michael Flynn puis par le général d'active McMaster.

Résultat de recherche d'images pour "caricature john bolton"

Un ancien responsable de Bush a déclaré que John Bolton était «de loin l'homme le plus dangereux que nous ayons eu au cours des huit dernières années»
• Un ancien membre de l'administration de George W. Bush a appelé John Bolton, l'ancien ambassadeur des États-Unis à l'ONU et le nouveau remplaçant du conseiller à la sécurité nationale, H. R. McMaster, un «homme dangereux».
• Richard Painter a déclaré la semaine dernière que la nomination potentielle de Bolton au poste de conseiller en sécurité était «une invitation à la guerre, peut-être à la guerre nucléaire» et «doit être stoppée à tout prix».
• Bolton est connu pour ses opinions bellicistes sur la guerre en Irak et sur l'Iran.

Richard Painter, ancien avocat en chef de l'administration Bush, a fustigé la perspective de l'ancien ambassadeur américain à l'ONU, John Bolton, qui remplace le général H. R. McMaster au poste de conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump.
"John Bolton était de loin l'homme le plus dangereux que nous ayons eu au cours des huit années de l'administration Bush", a écrit Painter vendredi dernier. "L'engager comme le meilleur conseiller de sécurité nationale du président est une invitation à la guerre, peut-être à la guerre nucléaire."
Painter a terminé son poste avec une phrase brutale et dure: «Cette nomination doit être stoppée à tout prix. "Embaucher John Bolton est une trahison de la base de Donald Trump."
Les Skripals seront relocalisés avec de "nouvelles identités" et une nouvelle vie en Amérique
Selon the London Times :
"Sergei et Yulia Skripal se verront offrir de nouvelles identités et une nouvelle vie en Amérique dans le but de les protéger contre d'autres tentatives de meurtre", ajoutant:
"Les responsables du renseignement au MI6 ont eu des discussions avec leurs homologues de la CIA au sujet de leur réinstallation et de l'offre de nouvelles identités", selon un haut responsable anonyme de Whitehall.
Ils sont tous les deux conscients, s'améliorent nettement, retrouvent de la force, peut-être même assez pour être libérés dans les jours ou les semaines à venir.
Image associéeSi le scénario ci-dessus est exact, c'est un plan pour mettre les Skripals dans l'équivalent du programme américain de protection des témoins - pas pour les protéger contre les menaces russes inexistantes, mais uniquement pour les réduire au silence et entraver la vérité sur l'incident inventé par Mère Theresa.
Le Sunday Telegraph a déclaré qu'ils pourraient bénéficier de la protection des témoins en Grande-Bretagne, peut-être une protection policière 24 heures sur 24 sous de nouvelles identités.

Le Daily Mail a déclaré que la maison de Salisbury de Sergey Skripal pourrait être démolie afin d’éliminer toute preuve disculpant la Russie pour l'affaire.

La nièce de Sergueï Viktoria s'est vu refuser l'autorisation de visa pour rendre visite à ses parents en Grande-Bretagne, pour des raisons factices : ne pas avoir «respecté les règles d'immigration» ?!.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a fustigé la décision, l'appelant "une disgrâce complète et totale (en deçà) de ces circonstances extraordinaires".
Sergey et Yulia sont des citoyens russes. Pourtant, son personnel consulaire s'est vu refuser l'accès à ceux-ci.
Il est clair que les autorités américaines et britanniques veulent contrôler toute information sur les Skripals.
Maintenant qu’ils sont conscients et capables de parler, il serait intéressant pour la Russie (et le reste du monde) d’entendre leurs témoignages.
Ils ne savent que ce que leur dit la CIA et le MI6. Jusqu'à présent, ils ignorent tout de leur utilisation comme pions géopolitiques, un stratagème de dénigrement de la Russie.

 
Le pire, ce n’est pas le crime, c’est d’essayer de le dissimuler :

« Lorsqu’un scandale éclate, la tentative de couvrir le délit est souvent considérée comme encore plus répréhensible que le délit lui-même. »
Le gouvernement britannique tente de couvrir le fait qu’il a menti avec ses fausses allégations contre la Russie. Cela entraînera de nouveaux mensonges à n’en plus finir.
 

Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. Rudy Verbuyst
    32 minuten ·
    Le déclin des écoles militaires occidentales peut être vu dans la façon dont l'OTAN (et certains de ses membres) utilisent des terroristes par procuration que ils ont personnellement recruté, entraîné, armé et commandé! La sale guerre qu'ils mènent se déroule en Afghanistan, en Irak, en Syrie, à Lybie et en Tunisie, avec en plus un certain nombre d'autres pays africains: les 3 principaux chefs de l'OTAN sont les USA, la Grande-Bretagne et la France !

    RépondreSupprimer
  2. c"est le prélude à une confrontation planétaire:
    les usa croient avec leurs vassaux vaincre la russie et puis la chine et puis s'offrir un deuxième leadership du monde.
    Malheureusement, ce n'est plus la guerre à coups de canons et obus d'avions comme dans le temps passé
    aujourd'hui la devise est:je rase ...la planète et moi avec.
    il n'y aura que des cadavres; les "survivants envieront les morts dans un hiver quasi éternel...
    le nucléaire n'est pas un simple gadjet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous faites attention. Oui, les survivants envieront les morts pour une bonne raison car c'est le véritable enfer comme dans le film mad max 3. Vous imaginez que l'eau devient sacré et la nourriture est difficile d'attraper. Un peu d'arbres. Il faut 10 ans ou plus, les arbres poussent bien. C'est un problème. La nourriture est l'insecte ?! Vous vous imaginez à manger les insectes ?! La pluie est le poison ?! Merci à la nucléaire ! Merci aux chimiques. La planète est presque stérile. Je dis à bravo aux idiots se disent être écologiques mais ils ne comprennent pas car les arbres sont les poumons d'oxygène. La nature mère vous soumette et c'est là, vous comprendrez que c'est la colère de déesse, gaia est connue comme la cinquième cavalière. Vous avez compris que Dieu existe toujours à la contraire d'eux qui disent ; dieu n'existe pas. C'est moche. Oui, c'est très moche. Le célèbre aventurier dit que la nature est belle et impitoyable mais douce comme la mère et gentille envers ceux qui
      Le respectent, généreuse qui donne la nourriture à eux. Le sage peut connaître la nature mère sauf les personnes d'intelligence d'aujourd'hui ne peut pas connaître la nature mère.

      Supprimer

Les commentaires provenant d'"inconnus" (Unknown) ne seront pas pris en compte.