mardi 3 avril 2018

OTAN contre OTAN : 2 commandos anglo-américains tués à Manbij, 5 blessés


Début d'une nouvelle guerre entre l'OTAN et l'OTAN? Des soldats américains et britanniques ont été tués par un groupe soutenu par la Turquie

Jeudi, un soldat des forces spéciales américaines et un commando SAS britannique ont été tués et cinq autres blessés lors de l'explosion d'une bombe artisanale dans la ville syrienne de Manbij, à côté d'une camionnette avec les soldats.




3/ The blast that targeted coalition forces took place close to "Sheikh Akil graveyard" in town around midnight Thursday/ Friday (See map). Coalition troops were driving a white Hyundai van known locally as H1, eyewitnesses tell me. (See pic for reference).






Two personnel were killed and five wounded by an improvised explosive device March 29 in Syria. Our prayers are with their families, friends and fellow service members. Names of the deceased will be released at discretion of national authorities.


L'explosion était en fait plutôt petite mais mortelle car la camionnette civile Hyundai n'est pas blindée. Les habitants spéculent qu'il pourrait même avoir été une attaque à la grenade à main et pas une bombe au bord de la route du tout. Deux femmes kurdes, « mercenaires du sexe » des Occidentaux, ont également été blessées lors de l'attaque. L'attaque a eu lieu tard dans la nuit (couvre-feu passé) dans ce qui a été décrit comme un quartier «isolé» avec des rues étroites.
Image associée
Cette explosion semble  avoir interrompu un rendez-vous (galant ou tarifé ?) entre les militaires Anglo-Américains et les femmes kurdes. Cela signifie également que la motivation de l'attaque aurait pu être personnelle. Mais si ce n'était pas le cas - si l'attaque était politique, cela soulève la question de savoir qui a frappé et pourquoi?
Résultat de recherche d'images pour "zizi-panpan"Qu'ont fait un Américain et un Britannique avec deux femmes  membres de YPJ tard dans la nuit dans un véhicule non blindé dans un quartier isolé de Manbij? On dirait que la partie prévue de zizi-panpan a tourné au vinaigre. Parions que la version officielle ne parlera  jamais de cela.
La région de Manbij a toujours été de population arabe syrienne
Elle est sous le contrôle des mercenaires des anglosionistes, les Kurdes, sous commandement des États-Unis. La population a semblé accueillir favorablement l'expulsion d'ISIS/Daech en 2016 (sinon, c’était  la destruction à grande échelle de leur ville) mais il y a eu aussi un certain nombre de protestations contre la présence des Kurdes et en faveur du gouvernement national à Damas.
En août 2017, un nouveau groupe armé, Harakat al-Qiyam, a annoncé son existence à Manbij et ailleurs dans le nord de la Syrie et a annoncé son intention de combattre et d'expulser les milices kurdes des régions syriennes du nord à majorité arabe. 
Le groupe présente des sympathies pro-terroristes et est soupçonné de recevoir un soutien turc, ou peut même avoir été initié par les Turcs. Depuis lors, ils ont mené quelques attaques contre les Kurdes à Manbij, y compris l'utilisation de bombes en bordure de route.
Alors, qui a fait exploser les soldats anglo-américains? Est-ce le début d'une nouvelle guerre de guérilla pour expulser les États-Unis de la Syrie?
Cela aurait pu être des restes de l'EI, mais l'EI n'a pas revendiqué la responsabilité de l'attaque, ce qu'ils font presque toujours quand c'est eux (et souvent quand ce n'est pas le cas).
Cela aurait pu être un groupe pro-gouvernemental jusque-là inconnu. Comme on le voit, il existe un soutien populaire à l'ordre dirigé par Assad à Manbij et un tel groupe, voué à l'expulsion des milices kurdes, a annoncé son existence dans la Raqqa tenue par les Kurdes. Là encore, aucune organisation de ce type n'existe à Manbij et cela aurait été leur première attaque.
Peut-être l'option la plus probable, et certainement la plus intéressante, est-elle que c'était le travail de Harakat al-Qiyam ou d'une organisation similaire. Ce qui signifierait qu'un groupe soutenu par la Turquie a tué des soldats américains et britanniques. Sur les lignes de front à l'extérieur de Manbij, des rebelles soutenus par la Turquie prennent régulièrement pour cibles des troupes américaines qui ripostent régulièrement. Mais jusqu'à présent, ces escarmouches n'ont causé aucune victime américaine. Maintenant, il semble que les guérillas soutenues par la Turquie opérant à l'intérieur de Manbij aient fait couler du sang. Le tabloïd Daily Mail dit que les militaires britanniques soupçonnent juste cela:
Des sources de SAS ont également révélé hier soir comment les terroristes qui ont planté la bombe pourraient appartenir à l'Armée syrienne libre (ASL), une affiliation de milices, y compris des éléments djihadistes, qui est soutenue par la Turquie. Si l'enquête sur l'incident concluait que c'était le cas, cela pourrait entraîner une dispute diplomatique avec la Turquie, membre de l'OTAN.
Encore plus intrigant, le tabloïd prétend que les Anglo-Américains se sont affrontés et subissent des pertes à Manbij depuis des semaines:
Le Mail on Sunday raconte comment d'autres troupes des forces spéciales britanniques ont été blessées dans des affrontements séparés avec des djihadistes à Manbij ces dernières semaines - et que le Sgt Tonroe et ses collègues devaient se retirer de la zone quelques jours avant d'être tué. Cela n'a pas été confirmé par le MoD - il ne divulgue aucun détail sur les opérations SAS.
Cela signifierait qu'il existe maintenant une guerre par procuration entre les membres de l'OTAN, les États-Unis et le Royaume-Uni d’un côté, et la Turquie de l’autre, qui tue des soldats américains et britanniques. Ce serait vraiment un développement fascinant car cela signifierait une guerre sanglante de l'OTAN contre l'OTAN. Ou peut-être n'était-ce pas Harakat al-Qiyam, mais un petit ami jaloux? L'avenir nous le dira.
Source : Russia Insider
Hannibal GENSERIC


6 commentaires:

  1. S'ils ne sortent pas très vite désormais de Syrie, ça va leur coûter très très cher... les carottes US-Sionistes sont cuites... US go home !

    RépondreSupprimer
  2. TRUMP'S TROOPS TO BORDER SIGNALS U.S. EXPECTING
    CHINESE INVASION FROM THE SOUTH!!!
    http://prophecyinthemaking.blogspot.it/

    RépondreSupprimer
  3. Une armée régulière n'a jamais vaincu une guérilla qui s'oppose à elle pour défendre son pays,, Envahisseurs US, British, sionistes, israéliens et autres assassins Go home,, ça ce n'est que le début de la fin.

    RépondreSupprimer
  4. Allahoumma adhrob edhalimine bi adhalimine

    RépondreSupprimer

Les commentaires provenant d'"inconnus" (Unknown) ne seront pas pris en compte.