vendredi 13 avril 2018

Il ne reste qu’une solution : se battre


Maintenant que l’inévitable se confirme et que les psychopathes bellicistes et satanistes mis à nu devant le monde entier veulent une autre guerre mondiale, il ne reste qu’une seule option possible : se battre !
Pour mémoire, l’Armée Arabe de Syrie, une modeste armée d’un pays du tiers-monde, n’aura nullement démérité durant ces sept années de conflit durant lesquelles elle a eu à faire face aux hordes terroristes de l’OTAN.
Et pour mémoire, c’est toujours l’Angleterre et la Mafia Juive qui la contrôle qui poussent à la guerre comme ils l’avaient fait en 1938-1939 ou encore en déclenchant la grande et insoutenable boucherie -le seul et véritable holocauste- de 1914-1918.
Pour mémoire, ce sont des valets sans aucun honneur, ni la moindre envergure et encore moins un semblant d’étoffe à l’instar de l’épouvantable Theresa May,   Mohamed Ben Salman, Angela Merkel, Emmanuel Macron, Donald Trump, Jared Kushner, Nikki Haley, l’immonde Bolton, Netanyahou, Liebermann, Soros, BHL et bien d’autres figurants insipides du simulacre ostentatoire du totalitarisme de marché qui sont responsables et complices de cette dangereuse dérive.
Le jugement de l’histoire à l’égard de ces marionnettes psychopathes sera sans concessions.
Pour l’honneur, d’autres hommes se battront jusqu’à la mort face à de nouvelles armes inconnues jusqu’ici.
Nous sommes la génération de l’Armageddon !
La Russie et l’Iran riposteront immédiatement à toute agression militaire étrangère en Syrie
Le commandement des forces armées de la fédération de Russie dont l’ensemble des unités est en état d’alerte maximale a pris des dispositions spéciales pour assurer une riposte immédiate et foudroyante face à toute agression militaire US/OTAN/Supplétifs terroristes visant les forces russes déployées légalement en Syrie.
L’Iran pour sa part a décidé d’intervenir militairement et de riposter à toute nouvelle attaque US ou israélienne en Syrie avec l’appui du Hezbollah libanais et d’autres forces alliés.
Enfin, le haut commandement de l’Armée Arabe Syrienne (AAS) a notifié aux unités de la défense aérienne du territoire, les troisième et quatrième divisions blindées ainsi que la force balistique de l’imminence d’une attaque combinée menée par les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, Israël, la Turquie et leurs forces terroristes supplétives au sol contre la Syrie. Il est à noter que l’Allemagne et l’Italie ont refusé de particper aux bombardements injustifiés contre la Syrie.
Les bâtiments de surface des marines de guerre US dont l’USS Donald Cook sont déjà à la portée des missiles iraniens et syriens.
Des avions de combat US, britanniques et français ont été déployés ou sont en phase de déploiement en Jordanie et en Irak.
Les officiers généraux américains sont totalement convaincus et certains de pourvoir l’emporter contre les Russes en Syrie et certains d’entre eux réclament depuis des mois une frappe punitive contre les Russes, susceptible de leur faire abandonner le combat très vite.
Pour sa part, Moscou estime que toute attaque étrangère visant l’un de ses aéronefs ou unité militaire en Syrie serait un casus belli de premier ordre entraînant de facto une riposte militaire visant la suppression de la menace ennemie.

La voix de son maître (ou comment un chien obéissant s’en va-t-en guerre)


C’est vraiment pathétique, mais non moins dangereux. D’abord, il y a eu l’ordre venu d’En-haut :
Officiels israéliens : les « États-Unis doivent frapper la Syrie » parce que « Assad est l’ange de la mort et le monde se porterait mieux sans lui ».
Puis il y a eu la réponse immédiate du serviteur appelé :
Trump : « Beaucoup de morts, y compris des femmes et des enfants, dans une attaque CHIMIQUE insensée en Syrie. La zone des atrocités est verrouillée et encerclée par l’Armée syrienne, ce qui la rend complètement inaccessible au monde extérieur. Le président Poutine, la Russie et l’Iran sont responsables pour leur soutien à l’animal Assad. Prix élevé. 
Le plus étonnant n’est pas que l’esclave servile ait réagi comme l’esclave servile qu’il est. Le plus étonnant est que le prétexte utilisé dans cette fausse bannière annoncée avait été annoncée par Nikki Haley au Conseil de sécurité de l’ONU le 12 mars, il y a presque un mois ! Cela et le fait que Trump n’a probablement pas réalisé qu’on lui avait dit de ne menacer que la Syrie et pas la Russie et l’Iran. Mais, qui sait, peut-être que les néocons et les Juifs psychopathes enragés qui dominent aujourd’hui la Maison Blanche et les USA lui ont effectivement dit d’aboyer aussi contre la Russie et l’Iran, je ne pense pas que ça les dérangerait.
Ce qui semble certain est que toute agression militaire contre la Syrie est motivée par Israël avec lequel il est techniquement en guerre depuis 1973.

La Russie révèle ce que détruiront avant tout les «missiles intelligents» US en Syrie

L’attaque imminente de «missiles intelligents» américains contre la Syrie, dont parle Donald Trump, aurait une autre mission que celle de frapper les terroristes. Selon le ministère russe des Affaires étrangères, ces missiles brouilleront les pistes dans l’enquête sur l’emploi présumé d’armes chimiques dans la Ghouta orientale.
Les «missiles intelligents» américains dont parle le Président Trump peuvent détruire les preuves d’emploi d’armes chimiques en Syrie, a déclaré mercredi la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.
«Les inspecteurs de l’Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), ont-ils été avertis que les missiles intelligents étaient sur le point de détruire toutes les preuves d’utilisation d’armes chimiques au sol? Ou bien la mission est de vite brouiller les pistes par les frappes de missiles intelligents pour que les inspecteurs internationaux n’aient rien à chercher?», a indiqué Mme Zakharova sur Facebook.
Le Suzerain semble hésiter, les Vassaux le bec dans l'eau (par Observatus geopoliticus)
Pendant que les vassaux français et britanniques de l'empire bavent d'envie de lancer leurs trois missiles et demi sur la Syrie, Washington semble soudain prendre du recul.
Dans la grande lignée de Flamby Ier, Micron nous assure sans rire qu'il a les preuves de l'implication du gouvernement syrien dans l'attaque chimique. On ne lui demandera pas d'où elles viennent, il ne doit pas le savoir lui-même... A Londres, la Thérèse du mois de May ne prend pas ces pincettes, pressée qu'elle est d'éviter un débat au Parlement après son formidable retournement de veste -
mardi : "nous avons besoin de plus de preuves sur ce qui s'est vraiment passé" ; mercredi : c'est Assad, il faut le bombarder !

L'empressement juvénile (visite saoudienne, lobby israélien ?) des deux bouffons de l'Empire contraste avec les informations qui nous parviennent d'outre-Atlantique. Après son pet du cerveau twitterique d'hier, le Donald semble s'être quelque peu calmé, sans que l'intervention confuse de l'occupant de la Maison Blanche ne présage d'ailleurs de la réalité d'une possible intervention US : "Je n'ai jamais dit quand aurait lieu une attaque en Syrie, ça peut être bientôt ou pas".
Plus intéressant encore est l'aveu de Mattis, un pragmatique peu va-t-en guerre celui-là, devant le Congrès américain :
"Nous n'avons pas de troupes engagées sur place, je ne peux pas vous dire que nous avons des preuves sur l'attaque chimique, même si nous avons des pistes via les médias et les réseaux sociaux [!] que de la chlorine ou du sarin a été utilisé".
A en tomber par terre... Ne vous attendez évidemment pas à en lire une ligne dans la presstituée officielle.
Tout ceci explique sans doute pourquoi, alors que Londres et Paris se fourvoient dans le ridicule, l'Allemagne et l'Italie ont refusé de participer à la mauvaise farce. Quant au sultan, dont l'économie en crise a bien besoin du nombre record de touristes russes prévu cette année, il opte pour faire marche arrière la queue entre les jambes, appelant à la retenue (ce qui ne manque pas de sel venant de sa part) et refusant de prendre parti entre les deux grands :
"Nous sommes mal à l'aise à l'idée que certains pays confiants dans leur puissance militaire ont transformé la Syrie en arène de bras de fer [l'hôpital qui se fout de la charité, soit dit en passant]. Nous n'avons pas l'intention de renoncer à notre alliance avec les États-Unis ou à notre relation stratégique avec la Russie, que nous avons formée dans un large éventail de domaines comme l'énergie, la sécurité ou le travail commun sur les problèmes régionaux, avec l'Iran également. Nos relations avec des pays comme la Russie, l'Iran ou la Chine ne sont pas une alternative à nos relations avec l'Occident, elles sont complémentaires."
Encore un peu et on aurait la larme à l’œil devant le coup de mou d'Erdogollum...
Les Iraniens, eux, ne connaissent pas ce genre de baisse de tension et Téhéran a averti Israël dans des termes sans ambiguïté - "Tel Aviv et Haïfa seront détruites" - en cas de "stupide intervention" israélienne. Ces menaces valent ce qu'elles valent - implication du Hezbollah ? - mais elles ajoutent à l'ambiance...
Quant aux Russes, leurs radars sont prêts et, comme rapporté hier, leurs navires voguent au plus près de la zone d'où partirait l'éventuelle attaque impériale.

 
Hannibal GENSERIC

16 commentaires:

  1. Onhhh on dirait tu a vraiment une dent contre les turk vous avez pas marre de faire le trolls.


    Vous êtes dépourvu de toute connaissance sur les turk et l histoire des turk.

    Croyez vous vraiment que nous avons peur d un pays quelconque,

    RépondreSupprimer
  2. T'inquiète pas on connaît très bien la turquie c'est le pays qui a foutu le plus la merde dans l'islam et chez les Arabes donc lâche-nous avec ton nationalisme turc.

    C'est normal que tu n'a peur de personne vous êtes comme les Juifs vous savez vous battre que contre des Kurdes désarmé ou des Arméniens en tuant des femmes et des enfants.

    Choses que tu ne dois pas savoir la Turquie est dirigée par les Juifs tout comme l'Arabie Saoudite et la majorité des pays musulmans donc continue de te soumettre au grand Israël.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que tu rappelles est aussi juste que vrai. Il y en a qui oublient ces vérités.
      Signé : un Chaoui

      Supprimer
    2. Je suis d'origine oranaise et je sais que la Turquie en Algérie a fait beaucoup plus de mal que la France.

      Supprimer
    3. Je suis ce site depuis la Turquie. L'organisation terroriste de PKK,PYD,YPG,ASALA....sont des organisations d'origine Kurdo-Armenienne. Maintenant ça suffira de faire un petit recherche sur ces terroristes pour bien apprendre et comprendre qui tue les enfants, femme et les innocents. Pour savoir plus lisez le massacre et génocide en Hocali- Azerbaycan. Algérie et l'unique pays qui bat l'Amérique à la Méditerranée et les oblige de lui payer une taxe 29 ans dans l'impire Ottoman. http://www.trt.net.tr/francais/programmes/2015/09/05/aujourd-hui-dans-l-histoire-05-09-2015-370492

      Supprimer
  3. alors arrete de trahir le monde musulman et de travailler a sa destruction quand le bon sens vous commande de vous rallier clairement a l'axe de la resistance et cesser d'envahir des etats arabes souverains

    RépondreSupprimer
  4. arretez donc de vous prendre pour les defenseurs des valeurs islamiques quand les armées arabes mal prepare et sous équipé a l'époque affrontais israel ... ou etes y vous ....on vous connait ...on sait ce que vous valez....quand il s'agit de defendre l'islam.....pays membre de l'otan.....alliance strategique avec israel en 1996.....pas etonnant vous avez toujours etait européen dans l'ame ...meme si eux ne veulent pas de vous.....

    RépondreSupprimer
  5. et ta capitale s’appelle constantinople ...et si tu avais un minimum d'érudition islamique et historique tu saurais ce que je sous-entends par la

    RépondreSupprimer
  6. POUR FAIRE ECLATER LA TROISIEME GUERRE MONDIALE IL FAUT UN GIGANTESQUE ET PRESQUE PARFATI FALSE FLAG ET EN ACCUSER DEVANT LE MONDE ENTIER (SURTOUT LES ALLIES OCCIDENTAUX) DE FACON SUFFISAMMENT CONVAINCANTE EN PREMIER LIEU LA RUSSIE, MAIS PEUT-ETRE AUSSI LA CHINE OU LA COREE DU NORD OU L'IRAN.

    6TH UPDATE...WORLD WAR 3!
    6TH UPDATE...MAJOR FALSE FLAG COMING!

    http://prophecyinthemaking.blogspot.it/

    RépondreSupprimer
  7. Afin de contrer les réseaux sociaux qui seront censurer et fliquer que tous les sites d'informations indépendantes puissent ajouter un bouton pour ce réseau ci-dessous afin que nous puissions partager vos articles
    https://vk.com/feed


    RépondreSupprimer
  8. IL SEMBLE KE VOUS ETES EN GUERRE AAAAAAAAAAAA

    RépondreSupprimer
  9. c'est la mafia Khazzar d'origine juive qui contrôle la Turquie c'est une réalité difficile a cacher

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme une majorité de pays,dont la France en tête de pont en ce moment.

      Supprimer
  10. Réfléchissons ! Pourquoi le pays des sumériens ?! C'est l'origine de l'humanité ! Je pense que la bible avait parlé l'arché de Noë, les frères coin et abel, etc...! La bible avait dit: le petit royaume contre le petit royaume (avant j.c). Le Royaume contre le royaume (après J.C). Le pays contre le pays (le moyen-âge jusqu'au mort du roi). La nation contre la nation (la révolution République jusq'au renaissance de Gaulle devient la France. Les nations contre les nations (la première et la deuxième guerre). Les nations contre le nations (?) ! Qui est le nation encerclé par les nations (les États-Unis et l'Europe, les pays arabes (l'Afrique du Nord), La Russie, l'Asie, tous les religions). C'est fou ! La bible des révélations avait bien dit ; les nations contre le nation, la fin de phrase.

    RépondreSupprimer

Les commentaires provenant d'"inconnus" (Unknown) ne seront pas pris en compte.