mardi 10 juillet 2018

Frontières Irak/Syrie. Les USA contournés?

Bagdad et Damas sont pour la réouverture de passages frontaliers entre les deux pays, a fait savoir le nouvel ambassadeur irakien en Syrie.
Ainsi le points de passage  Abou Kamal/al-Qaïm pourra s'ouvrir pour le grand bonheur des forces de la Résistance qui pourront imposer sous supervision des deux États, syrien et irakien, leur contrôle à tout transit de part et d'autres des frontières communes. Dans ce cas, ce sera bien difficile pour les Américains de faire face aux combattants de la Résistance sans avoir à rendre compte à l’État irakien. 

Abou Kamal/Qaïm: les USA contournés? 
Lors d’une rencontre, hier 9 juillet, à Damas avec le président de l’Assemblée du peuple, Hammouda Youssef Sabbagh, l'ambassadeur d'Irak en Syrie, Saad Mohammad Ridha a précisé que l’Irak avait mis fin à la présence du groupe terroriste Daech dans ce pays.
Saad Mohammad Ridha a réitéré que Bagdad prévoyait de réanimer l'Association d’amitié Irak/Syrie, une fois que le nouveau Parlement commencera ses travaux.
« L'Irak et la Syrie ont fait l’objet d’une conspiration sale et sournoise qu'ils ont réussi à neutraliser. En Irak, les membres du groupe terroriste Daech étaient originaires de plus de 120 pays différents, ce qui montre qu'un grand complot avait été ourdi à l’encontre des deux pays », a précisé l’ambassadeur irakien en poste à Damas.
En allusion à l'accord sur un partenariat stratégique qui sera bientôt signé entre les deux pays, l’ambassadeur irakien en poste à Damas a déclaré :
« L'accord aidera à consolider et élargir les relations bilatérales sur les plans politiques, économiques, commerciaux et sécuritaires ».
Répondant à une question sur la réouverture des postes frontaliers entre les deux pays, l’ambassadeur irakien a souligné l’importance de rouvrir ces postes frontaliers pour renforcer les échanges commerciaux, disant :
« Nous sommes en train de rouvrir ces postes frontaliers, notamment celui d' Abou Kamal/al-Qaïm ».
Le président de l’Assemblée du peuple syrien a rappelé pour sa part les relations enracinées et renouvelables des deux nations syrienne et irakienne.
« La fermeté des Syriens et des Irakiens a mis à l’échec les complots de l’Occident et d’Israël dans la région », s’est-il félicité et de poursuivre : « Les succès enregistrés par l'armée syrienne face aux groupes terroristes ont poussé les protecteurs des terroristes à mener des attaques directes contre le gouvernement syrien, mais ils ne sont pas parvenus à réaliser leurs objectifs néfastes en raison du soutien du peuple syrien à l'armée et au gouvernement », a-t-il déclaré.
Source : ParsToday

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire