samedi 21 juillet 2018

Netanyahou: j’ai convaincu Trump d'annuler l'accord nucléaire de l'Iran


Netanyahou déclare aussi que "le régime iranien disparaîtra avec l'aide de Dieu"
Mardi, une chaîne de télévision israélienne a diffusé des séquences vidéo divulguées qu'elle avait obtenues exclusivement montrant le Premier ministre Benjamin Netanyahou se vantant d'avoir personnellement « convaincu » le président Trump d'abandonner l'accord nucléaire iranien. Les déclarations ont été faites lors d'un petit dîner où il s'est adressé aux membres supérieurs de son parti du Likoud.
La vidéo, diffusée par Kan News , montre Netanyahou faisant, avec enthousiasme, l'éloge de ses efforts et de ceux des chefs du Likoud: "Nous avons convaincu le président américain [de sortir de l'accord] et je me suis dressé contre le monde entier", et il a ajouté, "Et nous n'avons pas cédé."
Selon une traduction des propos du Premier ministre faite par The Times of Israel, il a convenu en outre que "le régime iranien disparaîtra avec l'aide de Dieu" - selon les mots de l'un de ses partisans, auquel Netanyahu a ajouté: "Tu l’as dit De ta bouche à Dieu.
Le Times of Israel présente le reste du contenu du clip court comme suit:
Le Premier ministre commence alors à parler du régime iranien - "pas le peuple iranien, je n'ai rien contre eux" - avant qu'il ne soit interrompu par une personne non filmée qui dit: "L’Iran  disparaîtra avec l'aide de Dieu".
"Tu l'as dit. De ta bouche à Dieu », lui répond Netanyahou, à la fin du clip.
Netanyahou n'explique pas dans la vidéo diffusée par Kan comment il a convaincu Trump de sortir de l'accord. Trump avait promis, avant de devenir président, de mettre au rancart ce qu'il a qualifié comme "la pire affaire".
Le diffuseur israélien qui a obtenu les images a dit qu'il les filmées il y a deux semaines.
Au début de la semaine, le New York Times a publié le compte rendu israélien sur la façon dont une opération audacieuse du Mossad au sein de l'Iran a rapporté des dizaines de milliers de documents nucléaires iraniens secrets dans un cambriolage du style «Océan 11». Mais nous avions noté que cette histoire du Times semblait être une sorte de tour de la propagande visant à renforcer la réputation du renseignement israélien et ses capacités étendues à l'étranger.
Netanyahu a dévoilé la cache volée d'environ 55.000 pages de documents et de 183 CD dans une adresse télévisée qui prouvait l'existence d'un programme secret illégal et en cours pour "tester et fabriquer des armes nucléaires" appelé Projet Amad.
Quelques jours après la présentation de Netanyahou colorée et chargée de propagande, le président Trump a annoncé qu'il suivrait les menaces antérieures de se retirer de l'accord nucléaire iranien, ou JCPOA. Les observateurs ont noté à l'époque que l'adresse de Netanyahou avait une seule audience à l'esprit en la personne de Donald Trump au cours de la semaine même où la Maison Blanche réfléchissait intensément à une décision finale sur la décision de mettre fin au JCPOA.
Nothing really new in @netanyahu Iran speech. Confirms that Iran closed down nuclear weapons program in 2003. Continued technology efforts. In principle all of this well known. No allegation that Iran cheats on 2015 nuclear deal. https://www.haaretz.com/israel-news/pm-expected-to-reveal-how-iran-cheated-world-on-nuke-program-1.6045300 
Alors qu'il semble que Netanyahu ait eu en tête sa présentation télévisée d'avril quand il a dit dans le clip «Je devais me dresser contre le monde entier», il ne fait aucun doute que ses appels personnels à Trump étaient encore plus directs et persistants. D'autres signataires de l'accord négocié en 2015 sous l'administration Obama ont promis de s'en tenir à cela, notamment la Grande-Bretagne, la France, l'Allemagne, la Russie et la Chine - alors que la Maison Blanche menace de sanctions contre tout pays qui continue de faire des affaires avec l'Iran. .
Plus tôt cet été, il a été confirmé qu'un groupe de travail américano-israélien de haut niveau, sous la supervision du conseiller à la sécurité nationale John Bolton, se réunissait depuis des mois dans le but de faciliter le changement de régime à Téhéran.
Comme l'a rapporté Axios: "Israël et les États-Unis ont formé il y a quelques mois un groupe de travail conjoint qui se concentre sur les efforts internes pour encourager les manifestations en Iran et faire pression sur le gouvernement du pays." Il est donc très clair que Netanyahou a l'oreille de la Maison Blanche sur l'Iran (bien que ce ne soit pas une surprise).

Pendant ce temps, Netanyahu a posté sur son compte Twitter officiel un clip de Trump disant que le président russe Poutine est un "fan de Bibi". La déclaration est venue dans une interview de Fox News après le sommet du président américain et la conférence de presse avec Poutine.
Dans le clip envoyé, Trump a déclaré que lui et Poutine "sont venus à beaucoup de bonnes conclusions" au cours de la réunion, y compris "une très bonne conclusion pour Israël, quelque chose de très fort." Trump a déclaré Poutine " croit en Israël; il est un fan de Bibi et l'aide vraiment beaucoup - et aidera beaucoup, ce qui est bon pour nous tous. "
Netanyahou a publié le segment de l'interview avec le commentaire en hébreu: "Je vais continuer à renforcer Israël en tant que force mondiale en pleine ascension".
Probablement, Netanyahou continuera à se vanter de son intervention personnelle et de son impact auprès de la Maison Blanche, tant en public qu'en privé, donc plus d'images révélatrices de ce genre apparaîtront probablement dans les mois à venir.

Source: Zero Hedge
Traduction : Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Netanyahu n'a pas convaincu Trump , mais il lui a ordonné d'annuller le truc avec l'Iran. Donald est le President des Etats Unis D'ISRAEL.

    RépondreSupprimer