vendredi 21 septembre 2018

Les États-Unis admettent que la Russie possède des armes hypersoniques imparables


Washington a reconnu son incapacité à s’opposer aux armes hypersoniques russes, a déclaré l’expert.

Une vidéo  russe montre que le missile hypersonique Kinzhal se détache d’un avion MiG-31.
 Résultat de recherche d'images pour "système kinzhal"
L'Agence américaine de défense antimissile fait face au fait que les intercepteurs américains actuels ne sont pas en mesure de contrer les missiles hypersoniques manœuvrables de leurs ennemis.
"J'admets que nous avons des intercepteurs hypersoniques mais qu'ils ont besoin de plus de maniabilité pour atteindre des cibles manœuvrables", a déclaré James Acton, expert en politique de technologie nucléaire, à The National Interest.
C'est pourquoi Washington a décidé de se concentrer sur l'optimisation de ses propres intercepteurs. Les États-Unis travaillent sur des intercepteurs hypersoniques destinés à lutter contre les missiles balistiques intercontinentaux. La protection du territoire du pays à l’aide de ces intercepteurs permettra d’empêcher les représailles russes et chinoises.
Aux États-Unis, on a répété à plusieurs reprises que le Pentagone devait «repenser la sécurité du pays». Plus tôt, le général américain John E. Hyten a admis que Washington ne peut rien faire contre les armes hypersoniques russes.
Cela est arrivé alors que le ministère russe de la Défense a révélé les détails des caractéristiques tactiques et techniques du nouveau système de missiles antiaériens Sosna, lancé fin août dans le cadre du Forum technique et militaire international ARMY 2018.
 Résultat de recherche d'images pour "système sosna"Résultat de recherche d'images pour "système sosna"
Le caractère unique du nouveau système, dont la fonction principale est de protéger les installations militaires des frappes aériennes ennemies, se trouve dans les diverses innovations développées par les ingénieurs russes, a déclaré Vladimir Ukleev, chef du système de missiles antiaériens, cité par le ministère russe de la Défense. dans le journal Zvezda.
Sosna peut être utilisé dans tous les types d'opérations de combat, même en cours d’évolution. Pendant les exercices, le système a tiré avec succès sur des cibles «ennemies», alors qu’il roulait  à 30 kilomètres à l'heure.
Cet incroyable véhicule de combat est capable de fonctionner efficacement dans toutes les conditions météorologiques, ainsi que dans des conditions de visibilité réduite, même en présence d'interférences naturelles ou artificielles créées par l'ennemi.
Source Fort Russ
H. GENSERIC


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.