lundi 3 septembre 2018

TUNISTAN. L'arnaque colossale par les "Frères Musulmans" ruine le pays


Ayya sidi ! La nahdha a selon la banque mondiale puisé dans les caisses de sécurité sociale la somme faramineuse de 1500 Milliards en reconstitutions de carrières fictives et en pensions conséquentes pour tous ses amnistiés fidèles militants. Vous savez comment on procède pour vous piquer vos sous, puiser dans vos économies, vos cotisations et vos impôts ? Non ? Je vais essayer de vulgariser pour vous le processus de l'arnaque à travers un cas spécifique connu de tous : celui de l’ex ministre de l’enseignement supérieur :Moncef Ben Salem. Vous verrez l’ampleur des dégâts et constaterez de vous-même la razzia opérée sur le pays. Ayya sidi ! khoudh andek ! 

Un traître, c'est un frère qui vous semble paraître.
1   Moncef Ben Salem s'auto proclame Professeur d'enseignement supérieur depuis 1987, signe un décret en conséquence, calcule son salaire conformément au titre qu’il s’est attribué, présente ça au trésor public et au Ministère des finances et se fait indemniser : 385. 000 Dinars si ce n'est plus selon certaines sources qui disent que ça avoisine les 600.000 D en monnaies sonnantes et trébuchantes, frank yhokk fi frank comme on dit chez nous
Figurez vous que l'Etat tunisien c'est à dire vous, moi et tout contribuable de ce pays lui a versé ce pactole tout en continuant à lui verser son salaire de ministre de 4000 D environ pendant 3 ans soit = 144.000 D.
Behi , vous croyez que le processus s’arrête là ? Oh que non ! 3 ans de ministre donne une retraite de 45 % de salaire de ministre, cumulable avec sa pension de carrière FICTIVE sans aucun service effectif de professeur d’université depuis 1987 (70 % du salaire actuel de professeur, soit une retraite arrondie à un maximum de 90 % du salaire de ministre. Notre ministre ayant fait une année de retraite, il a donc perçu une pension = à 3600 D * 12 mois = 38400 D. Ca c’est les lois de Ben Ali. Si décrié. Bon mais personne n’en dit mot du coté de Monplaisir (siège du parti des Frères Musulmans).
Une fois mort, vous croyez en avoir fini? Pas encore, vous continuerez à casquer toujours selon les lois de Ben Ali que ces nahdhaouis récusent sauf quand ils leur sont favorables, beaucoup d'argent à sa veuve : Sa veuve recevra un capital décès égal à 30 mensualités de ministre soit la coquette somme de 120000D /2 = 60000D puisque mort à 62 ans après la retraite. De plus elle perçoit maintenant une rente mensuelle à vie = 2700 D. /mois environ (75% de la pension du mari). En 5 ans de révolution, un seul nahdhawi vous a déplumé de la coquette somme qui avoisine un milliard de millimes. . Il estime que c’est son dû parce qu’il a combattu Ben Ali, celui là même qui lui a fait toutes ses lois pour se faire dédommager.
Il n’est pas seul figurez vous. Ce sont des milliers comme lui. Vous n’avez qu’a regarder les 4X4 qui circulent au pays toutes conduites par des nanas voilées (appelées communément les Chiffonnières ou Femmes Serpillères) avec des lunettes Christian Dior fixées ostentatoirement sur leur voile pour s’apercevoir de l’ampleur de votre désastre.



Samy Daghfous

1 commentaire:

  1. Que fabriquent: la cour des comptes, le tribunal administratif, la cour constitutionnelle prochaine et même la CPI

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet seront supprimés.