vendredi 7 septembre 2018

La Russie ignore l'avertissement de Trump et pilonne des terroristes à Idlib


Trump a averti la Russie de ne pas soutenir l'offensive de l'armée syrienne contre Idlib, mais l’armée de l’air russe a lancé sa plus grande campagne de bombardement de l’année dans le gouvernorat d’Idlib, a indiqué une source militaire à Al-Masdar News cet après-midi 6 septembre.
Selon la source, au moins dix Sukhoi russes ont lancé des dizaines de frappes aériennes sur les parties sud et ouest du gouvernorat d'Idlib.


La guerre en Syrie semble toucher à sa fin, la bataille d'Idlib, malgré les exhortations américaines de ne pas blesser leurs gentils terroristes, se met en place et sous l'égide de la Russie une conférence internationale sur les réfugiés est prévue. Si tout cela arrive à son terme, ce sera la plus grande défaite, politique et militaire, du clan atlantiste, pouvant sérieusement remettre en cause la croyance en un monde unipolaire, ce qui explique la réaction de Trump.
Alors que des groupes terroristes importants se reconstituent dans la région d'Idlib, qui risquent de déséquilibrer la situation en Syrie, le Président américain, soutenu par les dirigeants européens, appelle Assad, la Russie et l'Iran à ne pas intervenir.
 

https://4.bp.blogspot.com/-JaQbctqndWY/W5DQyRkx5wI/AAAAAAAAEyg/ZcdR2lJVEjcsL80mJ754FVef1agO0YKfACLcBGAs/s1600/%25D0%25A1%25D0%25BD%25D0%25B8%25D0%25BC%25D0%25BE%25D0%25BA%2B%25D1%258D%25D0%25BA%25D1%2580%25D0%25B0%25D0%25BD%25D0%25B0%2B%2528847%2529.png 
L’armée de l’air russe a spécifiquement ciblé le district de Jisr Al-Shughour, y compris les villes de Al-Shughour, Mahambel, Basnqoul, Zayzooun, Ziyarah, Jadariyah, Kafrdeen, Al-Sahn, Saraseef et une dizaine d’autres.
La source a ajouté que les frappes aériennes russes comptaient plus de 50 frappes jusqu’à maintenant.
Avec le grand bombardement russe, l’offensive tant attendue de l’armée arabe syrienne (AAS) devrait commencer dans les prochains jours.
________________________________________
MOSCOU, 5 septembre (Xinhua) - Quatre avions russes de la base aérienne d'Hmeymim en Syrie ont bombardé mardi les positions du Front Nosra dans la province d'Idlib, a annoncé mercredi le ministère russe de la Défense. Vidéo
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Igor Konashenkov, a déclaré dans un communiqué que deux chasseurs-bombardiers Su-34 ont porté un coup précis à un atelier où des combattants du Front Nosra assemblaient des drones d’attaque et un entrepôt d’explosifs pour les drones.
Un chasseur Su-35S a détruit avec des munitions de haute précision un entrepôt de systèmes de défense aérienne portables, a déclaré Konashenkov.
Toutes les attaques ont été menées "exclusivement sur les objectifs de groupes terroristes identifiés et confirmés par plusieurs canaux et loin des zones peuplées", a-t-il ajouté.
Mardi également, la Russie a détruit deux drones lancés par des terroristes islamistes pour attaquer la base aérienne de Hmeymim, portant à 47 le nombre de drones abattus en un mois, a indiqué M. Konashenkov.
Idlib, une ville du nord-ouest de la Syrie contrôlée par des "groupes ultra-radicaux" comme la Russie les appelle, a une population d’environ 2,5 millions d’habitants et revêt une importance stratégique du fait de ses frontières avec la Turquie.
Elle est située près de la province côtière de Lattaquié, d’où est originaire le président syrien Bachar al-Assad. Elle héberge également la base aérienne Hmeymim, dirigée par la Russie.
L'armée du gouvernement syrien a amassé des forces et des engins militaires autour d'Idlib ces dernières semaines.
Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, s’est entretenu mardi par téléphone avec le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, et lui déclaré que l’offensive de la Syrie sur Idlib était inacceptable.
La Russie mène des exercices militaires à grande échelle en Méditerranée du 1er au 8 septembre, impliquant plus de 25 cuirassés et 30 avions de combat.
VOIR AUSSI: 

 Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.