mardi 18 septembre 2018

Syrie. Attaque franco-israélienne, un avion russe abattu



Le ministère russe de la Défense a annoncé qu’un avion avec 14 membres d’équipage à son bord avait disparu lundi soir au-dessus de la Méditerranée. La perte de tout contact avec l’appareil a coïncidé avec les frappes de l’aviation israélienne contre la Syrie et le tir de missiles depuis un navire français, précise le département militaire.

Des cibles russes à Lattaquié ont été attaquées, lundi soir, par Israël secondé par la France. 
Des dernières informations, en provenance de la Syrie, font état d'une attaque balistique conjuguée France/Israël contre des cibles russes à Lattaquié. Selon le ministère russe de la Défense, peu après des frappes aux missiles, depuis quatre F-16 israéliens, contre la banlieue de Lattaquié, une frégate française a visé un avion russe au dessus de la Méditerranée avec 14 militaires à bord.

L'appareil, un II-20 a perdu tout contact avec la base aérienne russe Hmeimim vers 00h23 (Heure locale) après que la frégate française Auvergne a tiré des missiles. Il survolait la Méditerranée à 35 km de la côte syrienne. Pour la première fois depuis le début de la guerre contre la Syrie, Israël se fait accompagner de l'un des membres de l'Otan, la France pour frapper non seulement des sites militaires syriens mais aussi des cibles russes.
Le ministère russe de la Défense a affirmé dans un communiqué, émis le 17 septembre, que l’attaque de missiles sur la ville syrienne de Lattaquié a été réalisée depuis la mer parallèlement au tir de missiles israéliens contre des cibles russes à Lattaquié.[1].
Il-20
Le commandement central de l’armée syrienne a annoncé, dans un communiqué, que les chasseurs du régime israélien ont attaqué lundi soir un établissement des industries techniques à Lattaquié. L’attaque a causé des dégâts matériels et tué deux personnes qui étaient sur place. 
« L’ennemi veut ainsi rehausser le moral chez les groupes terroristes échoués à Idlib face aux victoires fulgurantes de l’armée. Cela affirme encore une fois de plus qu’Israël soutenait directement les terroristes en Syrie », indique le communiqué.
L’agence d’informations syrienne SANA a annoncé plutôt que les systèmes de défense antiaérienne de l'armée syrienne avaient repoussé lundi une attaque de missiles menée depuis " air et mer "  contre la banlieue de la ville de Lattaquié.
Selon les premières informations, sept personnes ont été blessées dans cette frappe de missiles. La DCA syrienne a violemment repoussé cette attaque qui a visé la base aérienne de Hmeimim et le village de Boulad à Homs soit des cibles militaires et civiles, a annoncé l’agence SANA, ce lundi. 
Samedi 15 septembre, la défense antiaérienne syrienne avait intercepté plusieurs missiles aux abords de l'aéroport international de Damas. Le raid a été effectué par deux avions israéliens depuis l'espace aérien libanais.
Source : PressTV

Une attaque franco-israélienne mise en échec à Lattaquié ou quand Paris et Tel-Aviv tentent de déclencher la troisième guerre mondiale (Strategika51)


L’attaque franco-israélienne sur Lattaquié a été mise en échec par les défenses anti-aériennes syriennes, lesquelles ont intercepté la plupart des missiles hostiles, mais cela a entraîné la destruction d’un Ilyouchine Il-20 russe avec 17 personnes à bord.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, Paris s’est encore embourbé avec Tel-Aviv dans une opération militaire fort incertaine et illégale pour sauver leurs terroristes en Syrie.  

62 ans après la débâcle de Suez, ou la France et la Grande-Bretagne tentaient de défendre les intérêts des grands capitalistes transnationaux, le gouvernement français se lance à nouveau dans des aventures sans queue ni tête pour sauver des djihadistes islamistes qu’il a fait semblant de combattre, quitte à déclencher de faux attentats en plein Paris pour attiser la peur. Le mensonge aura vécu. Désormais Paris et Tel-Aviv s’activent ensemble pour faire perdurer au maximum la guerre en Syrie et y semer le chaos par tous les moyens possibles de Deir Ezzor jusqu’à Idleb. Pour les seuls intérêts stratégiques de trois capitales de la région.  
La dernière attaque sur des dépôts d’armes à la sortie Est de Lattaquié frise l’amateurisme. A Damas, on en est arrivé à se demander si les français et les israéliens,  qui ont bénéficié de la logistique britannique à Chypre, n’ont pas perdu la boule.
Un tandem franco-israélien pour déclencher une guerre mondiale ne pouvait qu’échouer.
Au suivant.   
--------------------------------------------------------------------------------
MISE à jour à 19H

A 22h59, heure de Moscou (20h00 GMT), le 17 septembre, les Israéliens ont indiqué aux forces militaires russes en Syrie qu’ils lancaient des avions pour attaquer un dépôt d’armes d’Iran et du Hezbollah, près de l’aéroport de Damas. L’un de ses avions de combat, à 23h00, a tiré des missiles sur la ville portuaire syrienne de Lattaquié, tuant au moins deux personnes.

La ville portuaire de Lattaquié étant protégée par un système de missiles sol-air antiaérien S-200 opéré par l'armée syrienne, ce que l'on pense être un avion de guerre israélien qui les a attaqués. De plus, les S-200 syriens traquaient les missiles de croisière entrants tirés par une frégate de la marine française. Donc, la cible immédiate était l’avion de combat israélien sur lequel ils ont tiré en premier,  sans savoir que cet avion de guerre israélien était plutôt un militaire russe non armé ('avion de surveillance) en approche finale vers sa base syrienne. L'avion de combat israélien volait directement à l’ombre de l’avion russe afin de cacher sa signature radar.

En réponse à cet avion de guerre israélien provoquant la mort inutile de 15 militaires russes en utilisant leur avion de surveillance non armé comme «bouclier humain», le ministère de la Défense s'est engagé à réagir à cette action hostile. Le ministère des Affaires étrangères a convoqué l'ambassadeur israélien au Kremlin, et ce qui a amené  le Premier ministre israélien Netanyahu à exprimer ses regrets sur la mort de ces militaires russes, après que le président Poutine a déclaré que le décollage de cet avion russe était «une chaîne de circonstances accidentelles tragiques» Il a ajouté: «Les mesures de rétorsion prises par la Russie à l’égard de la destruction des Il-20 viseront principalement à renforcer la sécurité des militaires russes en Syrie, nos installations militaires en République arabe syrienne.
« Menant des frappes en Syrie, des pilotes israéliens se sont abrités derrière l’avion russe Il-20 qui s’est retrouvé sous le feu des systèmes de défense aérienne syriens S-200 », a déclaré mardi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.
--------------------------------------------------------------
Commentaire (fait à 8h18)
Les deux États voyous (France et Israël)  ont apparemment décidé de fausser les calculs de Poutine et d'Assad, qui avaient décidé de repousser à plus tard  la libération d'Idleb [2].
Compte tenu du fait que Poutine, comme Trump, est tenu en laisse par son gendre juif sioniste [3], il est peu probable que la Russie réagisse militairement contre Israël. 

[1]  Syrie. Le manque de réaction de la Russie aux frappes israéliennes est répugnant
[2]   Syrie - Pourquoi la libération d'Idlib a été repoussée à plus tard



Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. Vous allez trop vite dans la sortie de vos infos. Du coup, elles ne sont plus d'actualité. C'est la Syrie qui a tiré par accident sur l'avion à cause des provocations Israéliennes... Çà change tout, non?

    RépondreSupprimer
  2. Cela ne change pas grand le précurseur.il n'en demeure pas moins que deux pays font preuve de leur veulerie, dont le roquet france

    RépondreSupprimer
  3. Israël et la France jouent avec le feu, qui risque de les bruler...Il y a longtemps, déjà, depuis Hitler et ses nazis, que les attaques préventives agressives et criminelles , sont éculées et appelées à être sévèrement sanctionnées, dans toutes les circonstances, Jared ou pas Jared russe! Sinon , que font des 2 pays voyous, en dehors de leurs frontières, chez les autres, à part chercher les ennuis qui risquent de leur tomber sur la tête, et dont ils peuvent très bien s'imaginer les conséquences...Mauvais perdants ils se foutent dans de beaux draps, en cherchant ainsi bêtement la bagarre...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés.