jeudi 27 février 2020

Génération zombie, génération illuminati


Au moins les baby-boomers ont un souvenir de la vérité. Cet article de L.C. Vincent déplore aujourd'hui le sort des jeunes. Il répond et complète l’article d’Israel Shamir intitulé : Israel Shamir. OK Boomer !

La génération "Z", (née dans les années 1990) est sous la programmation mentale des médias et des réseaux sociaux depuis leur naissance jusqu'à nos jours.
 bez1.png
Le transfuge soviétique, Yuri Bezmenov, a averti l'Occident que la corruption et la démoralisation de la culture occidentale avaient été planifiées et mises en œuvre des décennies auparavant avec l'entrée de l'école de Francfort et leur infiltration par l’intermédiaire d'enseignants des collèges américains.
woke2.jpg
unnamed-1.jpgAujourd'hui, nous voyons les résultats de leur subversion implacable: une population sans but, sans gouvernail, sans valeurs permanentes, accro à la pornographie [1] et à la gratification immédiate, avec une toxicomanie massive, une dépression chronique et des taux de suicide très élevés.[2]
La génération "Z" est passée d'une crise à l'autre. En 2001, lorsque les plus âgés d'entre eux avaient 6 ans, les atrocités du 11 septembre se sont produites à New York, envoyant des ondes de choc psychiques dans toute notre société. [3]
Les bébés de la génération "Z" nés après le 11 septembre continuent d'être secoués par son sillage. On dit à plusieurs reprises à la génération "Z" qu'il ne nous reste que moins d'une décennie pour sauver la planète du changement climatique. Ils ont été accablés de culpabilité pour avoir conduit une voiture, voyagé en avion, mangé de la viande, utilisé des pailles, des sacs en plastique ou créé une "empreinte carbone" trop lourde.
The Looming Financial Nightmare: So Much For Living The American Dream
Inondés par la négativité tenace, ils sont aux prises avec une dette massive de prêts scolaires, une dette que Saint Obama a garantie ne pourrait jamais être non remboursée, même en cas de faillite.
On dit à la "génération Z" que le pire des crimes est d'être "raciste". Être étiqueté raciste est pire que d'être un voleur ou un escroc, un violeur ou un meurtrier. En même temps, on dit à la génération Z que s'ils sont une minorité ou une «personne de couleur», non seulement il leur est impossible d'être racistes, mais ils sont «victimisés» par «l'homme». (au cas où vous ne l'auriez pas deviné) il s’agit est toujours de l’homme blanc et droit.
La valeur de la vie humaine est dénigrée et dévalorisée par l'avortement; les prêtres et rabbins pédophiles [4] continuent de s'attaquer aux jeunes garçons et filles, tandis que les politiciens, les stars des médias et les membres de la royauté avec et abusent sexuellement des jeunes enfants. Des pédophiles connus comme Jeffrey Epstein sont acclamés pour leur sens financier et se mélangent avec les membres les plus élitistes de la société tandis que leurs prédations sexuelles sont ignorées et balayées sous le tapis pendant des années. [5]
 Les «éveillés» sont en fait les zombies Illuminati au cerveau mort de la génération Z - la génération des zombies Illuminati - qui sont obsédés par le «signal de vertu» plutôt que de faire le dur travail de comprendre qui tire vraiment ses ficelles pour semer la division, la haine et la discorde.
Le résultat final de toute cette folie se trouve dans certaines statistiques très troublantes. En 1999, aux États-Unis, les surdoses de drogue ont coûté la vie à 8.048 jeunes adultes; en 2017, les surdoses de drogue ont fait 47.600 morts, soit près de six fois plus!
Nos militaires actifs et retraités se tuent eux-mêmes maintenant au rythme de 22 par jour, bien au-delà des statistiques en raison de nos guerres sans fin au Moyen-Orient.
Nos policiers se suicident 4 fois plus vite qu'ils ne sont tués au travail.
Les décès par suicide ont doublé depuis 1999 et les taux de suicides sont maintenant 30% plus élevés qu'ils ne l'étaient il y a à peine 20 ans dans tous les groupes d'âge.
Quelque chose a changé qui est terriblement nouveau et terriblement mauvais en Amérique au cours des 20 dernières années. Ce qui a émergé est une forme subtile de programmation et de contrôle mental qui semble destinée à déprimer qui que ce soit qu'elle touche.
Les cris de suicide et de désespoir de la génération Z remplissent les ruelles et les avenues de cette nation alors que les Illuminati injectent leur venin dans notre population.
La seule chose qui puisse arrêter cette folie est la prise de conscience que toutes nos vies comptent vraiment, qu'il existe des principes spirituels éternels basés sur une Vérité inébranlable.
Le Dieu d'Amour est la seule réponse à cette catastrophe spirituelle et satanique que les Illuminati ont visitée sur l'humanité alors qu'ils s'efforcent de bouleverser le monde en vue de l'arrivée du représentant de Lucifer ici sur Terre.
Par LCVincent  
NOTES
Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Revenons à la messe traditionnelle en latin, le prêtre tourné vers l'autel et validement ordonné, la société sera préservée des méfaits de Satan et des forces mauvaises qui rôdent dans le monde pour la perte des âmes.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.