samedi 22 février 2020

Chuck Baldwin – Voici le ZOG (Zionist Occupational Gov't. / Gouvernement de Sionistes Professionnels)


Alors que les troupes américaines mènent les guerres d'Israël à l'étranger, notre  patrie (les États-Unis) a été conquise non pas par les armes, mais par l'argent. Comment les Américains devraient-ils réagir lorsqu'ils sont soumis?

"Le gorille de 800 livres que vous voyez dans chaque arrière-salle à Washington, D.C., c’est le lobby israélien. À toutes fins utiles, Israël et la classe dirigeante sont une seule et même entité."
par Chuck Baldwin
(Abrégé par henrymakow.com)

Les membres de «droite» et «alt-droite» aiment utiliser des termes tels que «l'establishment», «État profond», «mondialistes» [1], etc., pour décrire les ennemis politiques de la liberté. Et, oui, j'utilise aussi souvent ces termes. Par souci de concision, je ferai référence à ce qui précède comme étant simplement "la classe dirigeante".
Cependant, les conservateurs identifient rarement que comprend réellement la classe dirigeante. Généralement, lorsqu'ils utilisent ces termes, les conservateurs attaquent Barack Obama, Hillary Clinton et les démocrates libéraux en général.
S'il est sans aucun doute vrai que de nombreux démocrates libéraux sont des pions de la classe dirigeante, il en va de même pour de nombreux républicains conservateurs. La classe dirigeante monopolise les philosophies, les priorités et les politiques des deux principaux partis à Washington, D.C.
CONNECTED.jpg
La classe dirigeante a parfaitement maîtrisé le faux paradigme gauche-droite. Tout le débat politique en Amérique est centré sur le paradigme gauche-droite. Si vous êtes républicain, les démocrates sont l'ennemi; si vous êtes démocrate, les républicains sont l'ennemi. Le monde politique tout entier tourne autour de cette notion.
C'est tout un jeu, une façade, un canular.
Voici comment cela fonctionne: lorsque la classe dirigeante veut se concentrer sur la construction d'un État-providence socialiste, le démantèlement des normes culturelles et religieuses traditionnelles et l'adoption d'un contrôle des armes à feu, cela met les démocrates libéraux au pouvoir. Et quand elle veut se concentrer sur la construction d’un État Guerrier et la création d'ennemis étrangers dans le but d'étendre la «guerre contre le terrorisme» et un État de surveillance mondiale, il met les républicains conservateurs aux commandes.
Résultat de recherche d'images pour "caricature trump jewish"
Et quand il s'agit d'accueillir les banquiers internationaux (traduction: créer et augmenter une économie basée sur la dette), les républicains et les démocrates jouent ensemble avec plaisir. La seule différence dans les politiques économiques des conservateurs et des libéraux à D.C. est que les libéraux veulent taxer et dépenser, tandis que les conservateurs veulent emprunter et dépenser. Mais les deux groupes veulent DÉPENSER. Aucune des parties ne se soucie des principes de la saine monnaie ou la responsabilité fiscale. C'est pourquoi, peu importe qui est le président (y compris Donald Trump) ou quel parti contrôle le Congrès (y compris les républicains), la dette nationale américaine et les dépenses déficitaires continuent de monter en flèche.
Résultat de recherche d'images pour "caricature trump israel lobby"
Cela explique également pourquoi, quel que soit le président (y compris Donald Trump), les mêmes mécréants se retrouvent dans le cabinet et l'administration du président. L'administration de Donald Trump ressemble à celle de Barack Obama. L'administration d'Obama ressemblait à celle de G.W. Bush. Celle de Bush ressemblait à celle de Bill Clinton, et ainsi de suite à l'infini, à la nausée.
https://d1h03tes7rwf8s.cloudfront.net/file/pic/comment/1135_b772b8340890646c6ad23877a0f0b0f689aeb413.jpg
Le président ne choisit pas son cabinet et les fonctionnaires de l'administration; la classe dirigeante les choisit.
Les membres, les anciens membres et les compagnons de route du Local 12 de l'Union des Méchants, des Voleurs et des Scélérats - autrement connu sous le nom de Council on Foreign Relations (CFR), de la Commission trilatérale (TC) et du groupe Bilderberg - jonchent chaque administration présidentielle, quelle que soit la situation politique.
Donald Trump est sur le point de dépasser les deux G.W. Bush et Barack Obama dans le nombre de nominations au CFR, une marque qu'il dépassera sans aucun doute lors de son deuxième mandat.
Mais le gorille de 800 livres dans chaque arrière-salle à Washington, D.C., est le lobby israélien. À toutes fins utiles, Israël et la classe dirigeante sont une seule et même entité.
Philip Giraldi écrit astucieusement:
Et puis il y a le problème du Congrès lui-même, qui est précisément l'institution la plus corrompue par Israël et l'argent juif. Il y a près de trente ans, le politicien américain Pat Buchanan a qualifié le Congrès de "territoire occupé par Israël". En conséquence, il a été violemment attaqué par les médias traditionnels et la direction politique des deux partis, démontrant sans aucun doute qu'il avait raison dans son observation. Aujourd'hui, le lobby israélien aux États-Unis est beaucoup plus puissant qu'il ne l'était en 1990, à tel point que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou se vante en fait auprès de ses électeurs qu'il dirige la politique américaine.
Tout le monde à Washington le sait très clairement mais n'admettra jamais qu'Israël a gravement corrompu le gouvernement américain et ses élus à tous les niveaux. Mais [le membre du Congrès Adam] Schiff (juif) [2] n'a pas mentionné Israël, ni exprimé sa crainte que l'implication manifestement peu recommandable d'Israël avec les membres de l'équipe de transition de Trump, le général Michael Flynn et (le gendre juif de Trumpstein)  Jared Kushner, n'ont jamais fait l'objet d'une enquête approfondie ni inclus dans le rapport Mueller final. On pourrait supposer qu'une décision délibérée a été prise par certaines parties au pouvoir pour éviter d'embarrasser Israël. Ces partis comprenaient presque certainemen.
Schiff, qui est juif, parle fréquemment au public de son amour pour Israël, se plaignant parfois qu'Israël est traité injustement. On pourrait suggérer que si quelqu'un au sein du gouvernement est partisan d'une puissance étrangère, c'est Schiff, et que la puissance étrangère est Israël, pas la Russie.
Malheureusement, Schiff est loin d'être unique. Peut-être que lui et plusieurs autres membres du Congrès devraient s'inscrire en vertu de la loi de 1938 sur l'enregistrement des agents étrangers, comme l'exige la loi. Les membres du Congrès ne sont pas exemptés lorsqu'ils travaillent au profit d'une nation étrangère, bien qu'ils croient fréquemment qu’ils ne sont pas  soumis aux lois qu'ils adoptent eux-mêmes. En mai, une lettre a été envoyée à la Maison Blanche avec les signatures de 400 membres du Congrès [sur 435], uniquement pour exprimer la solidarité du législateur américain avec Israël et lui donner le feu vert pour faire ce qu'il veut vis-à-vis de ses voisins. La lettre cite certains intérêts américains douteux concernant la Syrie, mais elle mentionne également Israël pas moins de 13 fois.
Et n'oublions pas qu'il y a plus de 100 membres de haut rang du gouvernement américain (que nous connaissons) qui sont des citoyens étrangers. Et devinez quel pays? Exact: Israël. Le gouvernement américain est inondé de citoyens à double citoyenneté américaine/israélienne [mais à une seule allégeance : Israël].
NETANYAHOU
Pendant des années, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (homme politique corrompu et meurtrier de masse) s'est vanté en privé et en public qu'Israël contrôle les États-Unis.
Voici une vidéo enregistrée en privé de Netanyahou se vantant de l'influence d'Israël sur les États-Unis. Remarquez comment il se moque du peuple américain pour sa naïveté.
Tout récemment, l'État du Dakota du Sud est devenu le 28e État à adopter une loi anti-BDS.
Au Texas, le gouverneur Greg Abbott a récemment été invité en Israël pour recevoir le prix Friends of Zion (Amis de Sion ; le même prix a également été décerné à Donald Trumpstein et G.W. Bush). Dans son discours d'acceptation, Abbott a déclaré: "Quiconque est un ennemi d'Israël est un ennemi du Texas".
Je pensais que le serment du gouverneur incluait la fidélité aux États-Unis, PAS à un pays étranger. Quand Greg Abbott a-t-il prêté serment de fidélité à Israël? Et qu'a-t-il en tête pour les citoyens du Texas ("ennemis") qui s'engagent dans leur droit constitutionnel de participer au mouvement BDS contre Israël? Des amendes? L’emprisonnement? La torture? La mort? [3]
jews Are Allowed to Genocide White People Because of ‘The Holocaust’
En parlant du Texas, en 2017, la ville de Dickinson, dans la banlieue de Houston, a refusé de fournir une aide d'urgence en raison de l'ouragan Harvey aux habitants qui ne signaient pas de déclaration anti-BDS:
Le formulaire comprend une clause intitulée "vérification de ne pas boycotter Israël". Il déclare: "En exécutant le présent accord ci-dessous, le demandeur vérifie que le demandeur: (1) ne boycotte pas Israël; et (2) ne boycottera pas Israël pendant la durée du présent accord."
Veuillez me dire quel engagement de loyauté envers un pays étranger a à voir avec un citoyen américain recevant une aide d'urgence d'une ville américaine?
N'est-ce pas une trahison? Comment et pourquoi est-ce que tous ces politiciens américains achetés et payés par Israël ne sont pas des traitres? ...
Résultat de recherche d'images pour "caricature trump israel lobby"L'ambassadeur actuel des États-Unis, l'ancien avocat de Trumpstein sur sa faillite, David Friedman, a financé les colonies illégales d'Israël, ce qui n'a en rien compliqué sa confirmation car presque tout le monde au Congrès et la Maison Blanche ne croient pas que les Palestiniens sont en réalité des êtres humains. Depuis qu'il a pris ses fonctions, Friedman a défendu Israël lorsque les tireurs d'élite de l'armée israélienne ont abattu des dizaines de Gazaouis non armés, y compris des enfants, et a à la fois, il a  loué et approuvé les vols perpétuels des biens palestiniens  par le gouvernement israélien à Jérusalem, en Cisjordanie et sur les hauteurs du Golan...
Voici un message pertinent que j'ai délivré il y a plus d'un an et qui contient des informations pertinentes sur le CFR et Israël sioniste.
Si Benjamin Netanyahou sait qu'il contrôle l'Amérique, pourquoi les chrétiens évangéliques ne le savent-ils pas? C'est parce qu'ils sont ensorcelés et trompés par les fausses doctrines du sionisme chrétien.
Il est temps de remettre les Américains aux commandes de l'Amérique.
NOTES de H.G.
 «Le culte des Gentils envers les Juifs, leurs courbettes obséquieuses, leur déférence servile envers eux et leur désir d'être menés par eux comme des moutons me déconcertent. La haine maniaque, frénétique, écumante à la bouche et la cruauté sanguinaire des Juifs, leurs Gros Mensonges sans fin, je n’arrive pas à m’y faire. »"~ Douglas Reed (1895-1976), correspondant en chef pour le London Times, et auteur du classique et politiquement incorrect  "La controverse de Sion". 
Lecture essentielle pour comprendre la genèse du sionisme et ses méfaits passés, présents et à venir.
Hannibal Genséric

2 commentaires:

  1. "Israël et la classe dirigeante sont une seule et même entité", on peut dire que c'est la classe dirigeante surtout dans tous les pays occidentaux, compris et surtout la France.
    Il y a une quarantaine d'années les patriotes français étaient l'obstacle principal au contrôle de la France par Israël via les sayanim présents sur place. Ces sayanim ont utilisé les médias, déjà entre leurs mains à l'époque, pour contrer le FN, seul parti politique pouvant empêcher leur hégémonie en France. Le manque total de discernement de la majorité des français a fait le reste. Actuellement, quarante années plus tard, tout président de l'association sioniste "CRIF" dirige la France! Ces moult organisations sionistes présentes en France donnent des ordres à notre gouvernement, servile et à genou devant eux. Et qui se permettent de terroriser le peuple français depuis des décennies en toute impunité et mépris que leur assure la prise de contrôle totale, par leur communauté, de toute la presse, de tous les politiciens, les juges, les magistrats. Le FN qui n'existe plus maintenant a été remplacé par le RN sioniste.
    Mais le contrôle de tous ces pays par Israël durera seulement jusqu'au passage de la fameuse comète dont même une des cartes prédictive des illuminati annonce le passage.

    RépondreSupprimer
  2. Mais Non! Trump n'est pas un agent sioniste...
    Trump est Souverainiste...
    Les sionistes ne sont plus au pouvoir en Amérique...
    C'est pour ça qu'ils s'emballent sur le net...
    Tentant de se convaincre eux-mêmes que Trump est des leurs...
    Ils sont le moins qu'on puisse dire dans le doute...
    Sans ça...ils ne se poseraient pas la question...
    Et qu'ils se vantent partout qu'ils sont effectivement encore au pouvoir aux USA...
    Alors qu'ils ne le sont plus...
    Le propre des egos gigantesques c'est l'entêtement...
    Ils croient qu'en répétant des mensonges...à force de répétition...ils deviendront réalité...
    Plus aujourd’hui...
    Il y a trop d'Intelligence parmi les Peuples...
    Alors que leurs influences n'a jamais été aussi bas...
    Et que les sionistes sont ridiculisés partout...par le Peuple américain et les médias sociaux...qui à chaque jour...les révèlent sur leur vrai jour...
    Ils gesticulent encore...par réflexes…
    Les sionistes en Amérique sont nus...
    Le combat à mort contre l'establishment...l'état profond...les mondialistes...qui se joue aux USA...est la ligne de front mondiale...
    Poutine le sait...
    Les gens avertis le savent...
    Les Souverainistes le savent...
    Les mondialistes ne veulent pas l'accepter...
    Ils sont dans un déni absolu...
    Et ils tentent de renverser la tendance...
    Par une propagande mondiale...anti-Trump...incessante...pathétique...
    Pour vous donner une mesure...
    Regardez ce que disent les médias à la solde du mondialisme aux USA et en France... de Trump...
    S'il était effectivement des leurs...jamais ils ne s'en prendraient à lui de la sorte...
    C'est de la logique...

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.