dimanche 7 juin 2020

Science Keshe: une solution pour éradiquer COVID-19


Je n'ai pas vu la technologie, mais des sources nous disent que l'Iran et la Chine l'ont utilisée et que, dans une certaine mesure, peut-être dans une large mesure, cela pourrait expliquer leur succès en évitant la catastrophe qui a frappé les États-Unis.

J'agirai personnellement en tant qu'intermédiaire pour Keshe sur cette question. Je n'offre aucune garantie personnelle quant à l'efficacité mais nous pouvons garder les enquêtes classées, rien ne sera publié par VT ou Keshe.

Comme toujours, aucun argent n'est demandé. Ceci, en soi, est un énorme obstacle car COVID 19 est devenu une grande «business de la mort». Ce que Keshe a, est ici, il est disponible, vous savez comment l'obtenir, il n'y a aucun coût, nous ne demandons rien en retour ... bienvenue à la vie de l'autre côté du miroir. Gordon Duff, Senior Editor

 
Aux gouvernements du monde entier: des solutions pour éradiquer le COVID-19 sont désormais disponibles
Vos Excellences et Honorables Présidents / Premiers Ministres / Ministres de la Santé:
Nous, le Conseil universel, portons à l'attention de tous les peuples et gouvernements du monde entier l'offre de solution ci-dessous pour COVID -19:
Le fondateur et directeur de la Fondation Keshe, Mehran Tavakoli Keshe, a offert publiquement aux gouvernements du monde entier les solutions nécessaires pour l'éradication de COVID-19. Il a fait l'offre à l'international le jeudi 4 juin 2020.
Les solutions proposées pour l'éradication du COVID-19 sont basées sur la technologie de la science des plasmas nouvellement découverte connue sous le nom de technologie Keshe GANS (GAses in Nano Solid state), qui a été développée par l'ingénieur nucléaire iranien, M.T. Keshe. La technologie est offerte gratuitement à toutes les nations en échange de la paix.
La nouvelle technologie plasma utilise des produits naturels et peut être utilisée pour la détection, la prévention, l'inversion du COVID-19 et le nettoyage de l'environnement. Avec cette technologie, le coût de sauver une vie est inférieur à 10 dollars.
Après acceptation de cette offre par les gouvernements, la technologie peut être confirmée par les universités les plus prestigieuses de votre nation et, après accord de la preuve des données, les négociations avec les responsables nationaux peuvent être achevées.
L'efficacité de la technologie Keshe GANS contre le COVID-19 et d'autres virus a récemment été démontrée en Iran et attend d'être publiée dans une revue scientifique médicale de renommée internationale. Les détails de cette publication sont disponibles auprès de la Fondation Keshe.
En utilisant la nouvelle technologie Keshe GANS, les Iraniens ont nettoyé complètement l'aile d'urgence d'un hôpital rempli de patients infectés par COVID-19, et l'hôpital utilisant la technologie a guéri plus de 100 personnes infectées et mises en quarantaine à domicile en 14 jours. Cette ville a une population de 50.000 habitants et a été désinfectée avec la technologie GANS et est maintenant exempte de COVID-19 depuis plus de 50 jours. Avant l'intervention avec la nouvelle technologie GANS, l'hôpital avait un à deux décès par jour dus au COVID-19. De plus, il n'y a pas eu de nouvelles infections et aucun décès dans cette ville depuis l'application de la technologie GANS.
Pour plus d'informations, contactez: info@keshe.foundation
Au nom du Conseil universel,
Gatua wa Mbugwa, Ph.D.
Le Conseil universel https://keshe.foundation/about/uc
By
NOTES de H. Genséric
Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. I’m much pleased with your good work. you have good knowledge for article writing and this article is amazing. I am waiting for your next article…. Thank you so much
    ioGround| Friv Gaming | Friv 200 Games | Friv io Ground

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.