samedi 27 juin 2020

Le producteur hollywoodien (et ami de Jeffrey Epstein) Steve Bing suicidé ?


Le financier d'élite et ami de Bill Clinton et de Jeffrey Epstein se serait jeté du 27e étage de son immeuble à cause de la dépression. Qu’y a-t-il derrière cette histoire?
Steve Bing était surtout connu pour avoir créé Shangri-La Entertainment, la société de production de plusieurs films hollywoodiens, dont Kangourou Jack et The Polar Express avec Tom Hanks. Bing était également connu pour être un financier de haut niveau qui était proche de plusieurs personnalités d'élite, notamment Bill Clinton et Jeffrey Epstein [1].

Dans un article de Vanity Fair 2019 sur Jeffrey Epstein, Steve Bing a été mentionné comme faisant partie de son «cercle Lolita Express». [2]
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building "Elles ont toujours été les plus belles filles de la pièce, généralement des mannequins ou des anciens mannequins, avec une aura de Stepford Wives (esclaves de la Mafia Khazare) légèrement distantes qui masquait une vulnérabilité plus profonde. Plusieurs noms sont apparus quand ils étaient autour: Epstein, le magnat du supermarché Ron Burkle, le financier de cinéma Steve Bing et l'ancien président Bill Clinton, alors dans la force de sa carrière post-présidentielle et volant autour du jet d'Epstein, surnommé le Lolita Express, ou le jet de Burkle , surnommé Air Fuck One (Air Niquage N°1). "
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building
Steve Bing, Ron Burkle
et Bill Clinton
Le 22 juin, près d’un an après le «suicide» d’Epstein [3], Steve Bing est tombé à mort en tombant du 27e étage de son immeuble à Los Angeles.
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building
Complexe d'appartements de Bing
Bien qu'aucune note de suicide n'ait été trouvée, la mort de Bing a rapidement été jugée comme un suicide par les forces de l'ordre. La raison invoquée du suicide: Il était déprimé par le manque de contact humain pendant la quarantaine Covid-19.
En d'autres termes, cet homme extrêmement riche, qui a acheté le «contact humain» toute sa vie, s'est suicidé juste au moment où les mesures de verrouillage de COVID se desserrent. Les circonstances derrière cette mort sont aussi bizarres et illogiques que celles entourant le «suicide» d'Epstein. [4]
Est-il possible que Steve Bing ait été tué en étant poussé d'un bâtiment de style mafieux judéo-russe? En savait-il trop? Risquait-il de couiner sur ses copains d'élite? Voici un bref aperçu de cet environnement raréfié.
Hollywood Elite
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building
L'ex-petite amie de Bing, l’actrice Liz Hurley, a posté cette photo sur Instagram à la suite de sa mort. Il porte un t-shirt qui s’applique plutôt parfaitement à l’élite occulte [5].
À 18 ans, Steve Bing a hérité d'environ 600 millions de dollars de son grand-père Leo S. Bing, un juif promoteur immobilier qui a fait fortune à New York dans les années 1920. Après avoir hérité de sa fortune, Bing a abandonné l'Université de Stanford au cours de sa dernière année pour poursuivre une carrière à Hollywood.
Bien que son succès à Hollywood ait été plutôt limité, Bing a très bien réussi en tant coureur de jupons, avec des copines telles que Naomi Campbell, Uma Thurman, Sharon Stone, Farrah Fawcett et une collection de playmates de Playboy.
Sa richesse et ses compétences en réseautage lui ont permis de se faire des amis très importants tels que Hugh Hefner, Mick Jagger, Warren Beaty, James Caan, Prince Andrew, Jeffrey Epstein et Bill Clinton.
Le tweet de Bill Clinton après la mort de Bing.
En 2008, la Fondation Clinton a publié une liste complète des donateurs et Bing était presque au sommet de cette liste.
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building
Des dons à la Fondation Clinton entre 10 et 25 millions de dollars. Bing est troisième, derrière la Fondation Bill et Melinda Gates.
Dans un article de 2008 intitulé Bill Clinton and the Billionaire Boys’ Club, le site Web désormais disparu Gawker dépeint Bing sous un jour plutôt désagréable. L'introduction de l'article dit:
Comme nous l'avons appris hier à Vanity Fair, Bill Clinton a passé sa vie post-présidentielle à parcourir le monde avec un petit groupe de saligauds milliardaires. Tous des baby-boomers vieillissants, tous tristement réticents à mûrir, tous accros au sexe avec des femmes 3 fois plus jeunes qu’eux. Qui sont-ils? Que veulent-ils de nous? (Indice: si vous êtes une fille âgée de 14 à 22 ans, ils veulent avoir des relations sexuelles avec vous.) Rencontrons toute l'équipe! Ils sont comme dans la série télévisée  Entourage, sauf qu’ils sont de vieux milliardaires grossiers.
La section sur Bing dit:
Steve Bing
Relation avec Bill Clinton: Bing est un gros donateur du parti démocrate. De plus, il a un jet privé sur lequel Bill aime monter!
Mésaventures sexuelles: Eh bien. Il y a eu un combat de paternité avec Elizabeth Hurley. Et un autre avec l'ex-femme du milliardaire Kirk Kerkorian.
Richesse nette: environ 1 milliard de dollars.
Le plus jeune ami spécial connu: Inconnu!
Hollywood Producer (and Friend of Jeffrey Epstein) Steve Bing Dead After Falling Off a Building
Un tweet de l'avocat du divertissement "Enty" (il sait ce qui se passe) à propos de Bing empêchant la publication d'une histoire sur Jeffrey Epstein et Ghislaine Maxwell.
Le moins que l'on puisse dire, c'est que Bing était lié à des gens puissants qui se trouvent être connectés à des réseaux de pédophiles de l'élite. À côté d’Epstein lui-même, Bing était probablement l'un des pédophiles et maîtres chanteurs juifs les plus en vue restant en liberté malgré ses méfaits bien connus.
Peut-être que Steve Bing s'est jeté d'un immeuble parce qu'il était vraiment déprimé… ou peut-être qu'il a été jeté d'un immeuble parce qu'il en savait trop. Comme Epstein.
--------------------------------------------------------------- 
NOTES de H. Genséric
VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC

3 commentaires:

  1. SUR LES STEPFORD WIVES LIRE CETTE VISION INCROYABLE (le mari comme nazi de son épouse) :
    Résultats de recherche
    Résultats Web

    The Stepford Wives: a Jewish American Novel - Sfu

    RépondreSupprimer
  2. Le pompon sur les STEPFORD WIVES donc :
    Les épouses de Stepford: un roman juif américain
    Tricia Pummill

    Abstrait

    Les femmes de Stepford présente une vision troublante de l'Amérique comme un pays où les hommes détruisent les femmes et les remplacent par des robots afin de simuler un style de vie passé inexistant. Le roman rappelle étrangement l'annihilation par les nazis des Juifs afin de simuler la gloire passée imaginée de l'Allemagne. L'écrivain juif américain Ira Levin place les femmes dans le rôle d '«extraterrestres» dans la société américaine, ce qui correspond au rôle historique des juifs dans les sociétés païennes. La prise de conscience de Joanna Eberhart qu'elle est marquée pour l'extinction évoque une terreur similaire à celle des Juifs ciblés par les nazis. Les références aux nazis dans le roman renforcent cette connexion. Levin adhère à la tradition des écrivains juifs lorsqu'il prophétise le danger d'une réponse violente au mouvement de libération des femmes et dépeint l'humour noir de Joanna comme un moyen de résistance à l'oppression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ira Levin est l'auteur du roman..."Rosemary's baby" adapté par...Polansky peu avant le massacre de Cielo drive !

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.