vendredi 26 juin 2020

Le Nouvel Ordre mondial démasqué


La Destruction libératrice est le titre d'un livre du romancier ésotérique et journaliste H. G. Wells (1866-1946) (.), qui traite de l'établissement d'un « gouvernement mondial unique ». Ceux qui préparent ce Nouvel Ordre mondial nous promettent « la paix dans le monde », la « liberté », la « justice », et la fin de toutes les guerres. Pour cela, ils n'hésitent pas à mettre le monde à feu et à sang au nom du « bien » en prétendant lutter contre « l'Axe du Mal ».

Annuit cœptis — WikipédiaThe New World Order (en) (« Le Nouvel Ordre Mondial » en anglais) de H. G. Wells  est en grande partie consacré à répondre au manifeste que Clarence Streit a publié en 1939 et intitulé Union Now (en) dans lequel Streit appelle à la fondation immédiate d'un gouvernement mondial unique (one world government) à la suite de l'échec de la Société des Nations.
Sur le dollar est inscrit « Novus Ordo Seclorum » (qui a pu être traduit en Nouvel Ordre du Seculaire).
Ceux qui préparent ce Nouvel Ordre mondial nous promettent « la paix dans le monde », la « liberté », la « justice », et la fin de toutes les guerres. Pour cela, ils n'hésitent pas à mettre le monde à feu et à sang au nom du « bien » en prétendant lutter contre « l'Axe du Mal ». On peut donc douter sérieusement de ce qu'ils promettent en dernier lieu. Ainsi, la guerre psychologique et l'ingénierie sociale sont des armes dirigées contre les peuples afin de faire accepter un projet mondialiste au nom d'une prétendue « paix dans le monde », pour « lutter contre le réchauffement climatique » [1], etc. (.)
Le Nouvel Ordre mondial démasquéL'auteur a « rassemblé ici des preuves depuis des années qui aideront le lecteur à se défaire des mensonges et de la propagande émanant de ceux qui mettent en place ce projet qui a pris plusieurs formes au cours des décennies et des siècles. Ce présent ouvrage a l'ambition de donner quelques pistes en vue de se libérer de l'esclavage mental, pour ne pas dire du « contrôle mental » [2] de masse auquel nous avons été soumis depuis bien trop longtemps (.) en dégageant plusieurs domaines dont l'art, l'éducation, les media, l'économie, l'argent, la loi, la politique, l'histoire, la psychologie, la « philanthropie », la médecine [3], la continuité (le fait de nommer les futurs artisans du Nouvel Ordre mondial) et la religion. »
(Extraits de l'avant-propos)
Il apparaît évident en effet que nous ayons affaire à un ennemi bien plus terrifiant et encore mieux armé que n'importe lequel des terroristes dont les media nous parlent constamment pour maintenir une stratégie de la tension (.) Soyons donc vigilants, arrêtons d'écouter ce que disent les mass-médias, et les politiciens aux ordres de ceux qui tirent les ficelles dans les loges des francs-maçons et les sociétés secrètes. (.)
Aujourd'hui, nous pouvons affirmer sans le moindre doute que le projet mondialiste vise à unifier toutes les religions et tous les pays autour d'un gouvernement mondial totalitaire [4], et que l'on verra apparaître dans l'avenir un élu choisi par les « grands initiés », qui nous sera présenté comme un nouveau « messie », (.) que les guerres et les révolutions sont organisées pour amener à la synthèse finale qui est le gouvernement mondial de l'Antéchrist [5].
Par Cyril Leysin, titulaire d'un D.E.A. Lettres et Arts. Il enseigne les arts plastiques et l'histoire de l'art et est également artiste peintre.
NOTES de H. Genséric
 Hannibal GENSÉRIC

1 commentaire:

  1. Heureusement qu'il y a encore quelques personnes bien éduquées ! Car le savoir vrai n'est plus enseigné.

    RépondreSupprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.