mardi 11 août 2020

New York. Les résidents riches fuient en masse alors que la ville dégénère en enfer


Des centaines de milliers de riches résidents ont déjà quitté New York, et d'autres la quittent chaque jour alors que la plus grande ville d'Amérique dégénère rapidement en un enfer.
C'est incroyablement triste à regarder, car à bien des égards, New York a été une incroyable réussite au cours des dernières décennies. Les années 1970 et 1980 ont été une période cauchemardesque pour la ville, mais au cours des dernières décennies, elle a été transformée en un paradis virtuel pour les riches et les célèbres. Les taux de criminalité ont complètement chuté, la ville a subi un lifting spectaculaire et une communauté financière en plein essor a apporté une richesse sans précédent à New York. Mais maintenant, bon nombre des vieux problèmes recommencent à revenir, et beaucoup de riches New-Yorkais ont décidé qu'il était temps de chercher des pâturages plus verts.
Bien sûr, la pandémie de COVID-19 a été la principale motivation de nombreux individus riches qui ont fui la ville. Selon  le New York Times , il y a eu un exode massif de 420 000 New-Yorkais entre le 1er mars et le 1er mai…
Environ 5% des habitants - soit environ 420000 personnes - ont quitté la ville entre le 1er mars et le 1er mai. Dans les quartiers les plus riches de la ville, dans des quartiers comme l'Upper East Side, le West Village, SoHo et Brooklyn Heights, la population résidentielle a diminué de 40 pour cent ou plus, tandis que le reste de la ville a connu des changements relativement modestes.
Pouvez-vous imaginer 40% de votre quartier partir en seulement deux mois?
Les personnes riches peuvent souvent prendre et déménager beaucoup plus facilement que nous, car beaucoup d'entre elles ne sont pas liées à des emplois traditionnels et beaucoup d'entre elles possèdent déjà une résidence secondaire. Et il est tout à fait compréhensible que beaucoup d'entre eux auraient voulu partir pendant le pic de la pandémie dans la région de New York, mais maintenant que les taux d'infection sont beaucoup plus bas, ils ne reviennent toujours pas et cela est devenu une politique brûlante. question pour les politiciens de New York.
Il y a quelques jours à peine, le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a déploré le fait que cet exode massif  affecte les recettes fiscales très durement …
Un seul pour cent de la population de New York paie la moitié des impôts de l'État, a-t-il déclaré, «et ce sont les personnes les plus mobiles du monde».
«Je parle littéralement aux gens toute la journée, qui sont maintenant dans leur maison des Hamptons, qui ont également vécu ici, ou dans leur maison de la vallée de l'Hudson ou dans leur maison de week-end dans le Connecticut», a poursuivi Cuomo. «Ils ne reviennent pas pour le moment. Et vous savez ce qu'ils pensent d'autre, si je reste là-bas, ils paient un impôt sur le revenu moins élevé parce qu'ils ne paient pas la surtaxe de New York. Donc, ce serait un mauvais endroit si nous devions y aller.
Mais le maire de New York, Bill de Blasio, adopte un ton complètement différent. À ce stade, il ne semble pas se soucier de  savoir si les riches reviennent ou non ...
Le maire de Blasio s'en fiche si les riches quittent la ville pour de bon à cause de la pandémie de coronavirus, déclarant vendredi aux journalistes qu'il ne se pliera pas en quatre pour que le 1% revienne à New York.
Dans un briefing de l'hôtel de ville, de Blasio pour une deuxième journée consécutive a ricané à la suggestion du gouverneur Cuomo selon laquelle le déficit gonflant de la grosse pomme ne peut être comblé que si les riches qui ont fui au début de la pandémie reviennent et recommencent à payer des impôts. .
Le maire de Blasio peut continuer à nier la réalité s'il le souhaite, mais sans aucun doute le manque de revenus commence à avoir un impact majeur.
Le budget de l'assainissement a été réduit de plus de 100 millions de dollars, et à ce stade, des montagnes géantes de déchets  commencent à s'entasser dans la ville ...
Les photos montrent des sacs remplis de restes de nourriture, de canettes et de bouteilles empilés sur les trottoirs ou débordant des paniers à litière du coin.
Des rats morts ont été trouvés parmi les déchets et des ratons laveurs ont été aperçus en train de sortir des poubelles.
À une certaine époque, de telles scènes auraient été impensables à New York, mais maintenant elles sont devenues une réalité quotidienne.
Pendant ce temps, les taux de criminalité montent en flèche. En fait, le nombre de fusillades dans la ville au cours du mois de juillet a augmenté de 177% par rapport au même mois il y a un an…
Le NYPD a enregistré 244 fusillades en juillet 2020 contre 88 en juillet 2019, soit une augmentation de 177%. Les fusillades ont augmenté en juillet dans chaque arrondissement, a indiqué la police. Jusqu'au 31 juillet, la ville a connu une hausse de 72% des fusillades par rapport à la même période l'an dernier - 772 contre 450 en 2019.
Les meurtres en juillet ont augmenté de 59% par rapport à l'année dernière avec 54 en 2020 contre 34 il y a un an. Les cambriolages ont augmenté de 31% en glissement annuel. La police a déclaré que 309 vols de voitures supplémentaires avaient été signalés pour le mois par rapport à un an plus tôt.
Cette explosion d'activités criminelles est qualifiée de «vague de criminalité», et même les quartiers les plus riches  sont durement touchés …
Le quartier le plus riche de New York est aux prises avec un pic de vols à main armée, révèlent de nouvelles données.
L'Upper East Side de Manhattan a été témoin de 27 vols qualifiés au cours des quatre dernières semaines, soit une augmentation de 286% par rapport à la même période l'année dernière, selon le NYPD.
Certaines des personnes les plus riches de la planète entière habitent l'Upper East Side et ont payé beaucoup d'argent pour leur maison afin d'être à l'abri de ce genre de choses.
Mais maintenant, même leurs quartiers ne sont pas sûrs.
Dans l'Upper West Side, un autre type de problème  fait la une des journaux …
Des centaines de sans-abri qui ont été hébergés dans des hôtels de luxe dans l'Upper West Side de Manhattan dans le cadre de ses efforts pour prévenir les épidémies de COVID-19 dans les refuges, terrifient les résidents en urinant, en dormant et en prenant de la drogue dans les rues.
En juillet, il est apparu que 139 des hôtels emblématiques de la ville - qui avaient été fermés de force pendant des mois - avaient accepté d'accueillir des sans-abri pour 175 dollars par personne et par nuit dans le cadre d'un programme de la ville visant à éviter une invasion de COVID-19 dans les refuges pour sans-abri.
Pouvez-vous imaginer payer des millions de dollars pour votre maison et voir des sans-abri uriner et se droguer régulièrement sur le trottoir devant votre immeuble?
Pire encore, il a été révélé que bon nombre des personnes hébergées dans ces hôtels de luxe  sont des délinquants sexuels enregistrés …
Les délinquants sexuels sont les plus préoccupants pour les parents - 10 vivent au Belleclaire jeudi, selon le registre national des délinquants sexuels. Ce n'est qu'à un pâté de maisons du terrain de jeu du PS 87.
Et sur ces dix, il y en a quatre  qui ont en fait agressé des enfants ...
Il y a également quatre délinquants dont les victimes étaient des enfants: Ronald Butler, 62 ans, condamné en juin 2013 pour avoir violé une fille de 16 ans; Eddie Daniel, 59 ans, reconnu coupable d'avoir abusé d'un enfant de 10 ans en 2011; Jonathan Evans, 29 ans, reconnu coupable d'avoir abusé d'un enfant de 6 ans; et Michael Hughes, 55 ans, reconnu coupable de possession de pornographie juvénile en 2007.
Voici à quoi ressemble la vie des riches à New York en 2020.
Pas étonnant que tant d'entre eux soient partis et n'aient pas l'intention de revenir.
Malheureusement, des choses similaires se produisent dans les grandes villes du pays, et ce dont nous avons été témoins jusqu'à présent n'est que le début .
Je ne blâme certainement personne de vouloir quitter New York. Si je vivais là-bas, je voudrais aussi partir…..
SOURCE :

VOIR AUSSI :
Hannibal GENSÉRIC

5 commentaires:

  1. je suis le plus content , que ce pays de criminel et voleur de terre Ameridiene creve avec sa population degeneree
    vous le meritez peuple satanique et soumis au talmudiste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ce sont les pires qui justement vont s'installer ailleurs et les moins nocifs restent...encore une fois

      Supprimer
  2. Extraordinaire. Selon les stats officielles, 10% de chômeurs.
    https://strategika.fr/2020/08/07/la-culture-moderne-comme-arme-de-destruction-massive/

    RépondreSupprimer
  3. Le paradis est devenu l'Enfer des riches....Cela rappelle Sodome GOMORRE.. Est ce une punition, envoyée par l Etre dit supprême ? PUNITION, Reflexion... Envoyee contre le luxe, la facilité, les plaisirs. n_y a t il aucun sens du partage à
    New York, à Paris, ou à Londres ? LEQUEL des partages.... de richesses POUR DEMAIN ? Les Pauvres restent pauvres. Les riches restent riches..Cest peut-être une sorte de fléau Mondial qui fait prendre conscience qu 'avec nos armes, nos fusils,notre or, nous ne pouvons acheter la vie . Ils est temps de " prendre conscience que certains souffrent. Ils faut respecter la vie, la nature, l'environnement, revenir a un autre mode de vie, plus naturel, moins poluant. La nature nous alerte pour ce qui est bon et bien pour nous comme pour Elle. Nous polluons trop tout.. Nous
    consommons trop de tout. Seul, en étnnt touché, au coeur, dans le coeur par la vie, la souffrance, la maladie, ou la perte d'un être cher nous reagirons positivement pour changer nos vies dans le but d améliorer le sort de la planète, et nos vies par là même..Le voulons nous vraiment ? Aucune richesse sn'a jamais suivit un corbillard.....Pensons aux generations futures ! Que laisserons nous en héritage ? Le jour sera peut être la nuit ? Notre bonne vieille TERRE, ne donnera t - Elle plus semence pour nourrir son peuple ? Son Peuple sera t-il anéanti par un tout petit virus la Covid19 sera t Elle plus puissante que les Grands de cette Terre ? Mettront - ils un genou ou les deux à terre pour abandonner et partager leurs richesses au nom de la VIE et du Partage. Qui se cache derrière la COVID19 ?Les riches préféreront - ils vivrent dans une bulle, sou s une bulleet respirer des arômes essentielles d essences de pins et de lavande car nos plantes auront disparu de cette Terre. Les Abeilles meurent....Combien de temps survrivrons nous après leur extinction ? Tout est la question.COVID9 est là , Tout petit, mais tout puissant. J ai envie de dire ' Les rats quittent la câle.New York est vidé !!!! Je men vais ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la preuve de ce peuple soumis aux juif talmudiste....
      trump et sa fille mariee a un talmudiste
      mariah carey satanisee
      britney sperce satanisee
      celine dion satanisee
      madona satanisee
      beyoncee satanisee
      la liste est tres longue ....... faites vos recherches..

      Supprimer

Les commentaires Anonymes (ou Unknown) et les commentaires comportant des insultes ou des menaces seront supprimés. Les commentaires hors sujet, non argumentés ou vides de sens, etc. seront supprimés. Les auteurs des écrits publiés en sont les seuls responsables. Le fait de les publier n'engage pas la responsabilité de H. Genséric ou de La Cause du Peuple.