vendredi 10 août 2018

La Russie est au courant des plans d’attaque de l'OTAN



Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que l’administration russe était au courant des projets des ennemis potentiels de la Russie de déclencher une guerre contre la Fédération de Russie.

 
"Notre connaissance de ce que les forces armées des États-Unis et d’autres pays occidentaux envisagent de faire par rapport à la Fédération de Russie est garantie", a déclaré M. Lavrov lors du forum des jeunes du "Territoire des significations". Le ministre a également déclaré que la présence militaire de la Russie dans le monde assure la sécurité et la défense de la nation. Malgré les changements récents dans l'agenda mondial, les citoyens russes seront protégés en conséquence, a-t-il ajouté.
Les remarques de Lavrov sur le sujet n'étaient pas fortuites. L'OTAN effectue régulièrement des exercices à proximité des frontières russes, notamment dans les pays baltes. Dans le même temps, la présence de navires de la marine américaine dans la mer Noire s'est régulièrement développée. Les responsables de l’OTAN, y compris le secrétaire général Jens Stoltenberg, parlent constamment de «l’agression de la Russie» et des besoins de défense de l’OTAN.
En février de cette année, Lavrov a parlé des États membres de l'OTAN préparant une attaque nucléaire préventive contre la Russie, en liant ces efforts à des exercices militaires à grande échelle près des frontières russes.
L'OTAN poursuit sa politique d'expansion et ne craint pas d'accepter la Géorgie. Ces déclarations sont toutefois extrêmement difficiles à mettre en œuvre sur le plan pratique. Pour que la Géorgie rejoigne l'alliance, l'OTAN devrait d'abord reconnaître l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en tant qu'États souverains et indépendants. Inutile de dire que l’Occident n’est pas prêt à le faire.
Dans le même temps, l'OTAN poursuit son programme de modernisation des bombes nucléaires B61 non stratégiques en Europe. C'est une arme américaine qui devrait être modernisée avant 2024. En hiver 2017, il y avait 150 bombes de ce type en Europe. Cela ne contribue pas non plus à atténuer les tensions entre la Russie et un certain nombre de pays occidentaux.
C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles Poutine a accordé tant d’attention au développement de nouveaux types d’armes nucléaires lorsqu’il a prononcé son discours annuel devant l’Assemblée fédérale. Il convient de mentionner ici que la Russie a achevé les essais des nouvelles armes et lancé la production en série de certaines d’entre elles.
En général, la conscience des menaces potentielles est une situation normale pour tout pays développé, et c'est ce que Sergueï Lavrov a voulu dire lors de son intervention au forum. L’OTAN ne veut pas arrêter ses manœuvres contre «ces Russes», même s’il s’agit d’une étape politique et démonstrative. Cependant, une telle démonstration de puissance montre clairement que la Russie doit continuer à renforcer ses propres forces armées.
Source :  Moscow aware of NATO’s plans to attack Russia

La réussite militaire russe

Moscow aware of NATO's plans to attack Russia
See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/01-08-2018/141324-attack_russia-0/
Moscow aware of NATO's plans to attack Russia
See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/01-08-2018/141324-attack_russia-0/
Moscow aware of NATO's plans to attack Russia
See more at http://www.pravdareport.com/russia/politics/01-08-2018/141324-attack_russia-0/
Hannibal GENSERIC

4 commentaires:

  1. Merci POUTINE!!! je veux quitter la France, notre cher pays, dirigeait par des cons de sionistes et autres, si les gens arrêtaient d'avoir la tête dans le guidon et d'ouvrir les yeux et faire fonctionner le cœur qui a 5000fois plus d'énergie que le cerveau, ils comprendraient que la seule Loi c'est la Loi Divine!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi je veux quitter la france et l europe bien sur

      Supprimer