samedi 30 juin 2018

SYRAK. Les conseillers militaires US ont toujours été aux côtés des terroristes durant la guerre syrienne

Dans une réunion des commandants et des forces de la Résistance islamique en Irak, al-Nujaba, le secrétaire général du mouvement a déclaré que les combattants d’al-Nujaba étaient entrés dans la guerre à un moment où les Américains, leurs alliés arabes et européens avaient secouru Daech et les terroristes wahhabites et takfiristes.

Prenant la parole devant un parterre de commandants et de combattants du mouvement de la Résistance islamique d’Irak (al-Nujaba) dans une base militaire à Bagdad, le secrétaire général de la Résistance islamique, Akram al-Kaabi a indiqué que depuis le début de la guerre syrienne, les conseillers militaires américains avaient préféré s’impliquer dans la guerre en faveur des terroristes.
Concernant la politique ambivalente américaine dans les conflits syriens, il a précisé :
« Les conseillers militaires américains collaboraient, dès le début, avec les groupuscules wahhabites en Syrie et ils ne cessent de le faire encore aujourd’hui ».

Un combattant du Hezbollah irakien.
En ce qui concerne la présence des forces US en Irak, le haut responsable d’al-Nujaba a rappelé :
« Les militaires américains n’ont toujours pas complètement quitté l’Irak, puisqu’ils sont venus dans la région pour des raisons précises et qu’ils ne peuvent pas quitter le pays avant que leurs velléités ne se concrétisent. »
Le responsable d’al-Nujaba a conclu en formulant l’espoir que l’on serait dorénavant témoin des percées spectaculaires du front de la Résistance irakienne.
Le secrétaire général du Hezbollah irakien, Akram al-Kaabi. ©IRNA
Le secrétaire général du Hezbollah irakien, Akram al-Kaabi. ©IRNA

« Nous croyons que la Résistance doit ses victoires aux combattants qui ont combattu de bonne foi sur les fronts de guerre, ceux-là mêmes qui croient à la justesse de leur  combat », a-t-il fait valoir.
Lors d’une rencontre avec le personnel de l’agence de presse militaire Harbi Press, proche de la Résistance, le secrétaire général du Harakat Hezbollah al-Nujaba, Akram al-Kaabi, a rendu hommage aux journalistes de guerre qui se battent contre les États-Unis et leurs néfastes projet sur le front médiatique. 
«Les médias pro-américains sont les « ennemis de la vérité puisqu’ils censurent et falsifient la réalité de façon à ce qu'elle ne contredise jamais les intérêts de Washington. Au Moyen-Orient, tout groupe qui se tourne le dos aux valeurs, qui agisse en tueur à gage, et sème la terreur, est apte à bénéficier du soutien direct ou indirect des États-Unis et le Front al-Nosra  en est un», a réaffirmé le secrétaire général d’al-Nujaba avent de remercier le personnel de Harbi Press, l'un des rares médias de la région à refléter en temps réel la véritable guerre contre la terreur, et à chercher à rendre coup pour coup des attaques médiatiques des ennemis de la région.
Pour Akram al-Kaabi, l’administration américaine est "une mafia". [voir USA. Al Capone au Pentagone : 21 mille milliards $ disparaissent !!.]
Elle donne naissance à des groupes takfiristes comme Daech, pour faire oublier les problèmes qui la rongent de l'intérieur. Son objectif a depuis toujours été de provoquer le "démembrement des pays qui ne se soumettent pas et veulent garder leur indépendance". 

Au Printemps arabe qui aurait marqué la mort des "États-Nations" de la région, a un autre printemps a succédé, "Printemps de Résistance". D'où cette guerre totale que les Américains ont déclarée aux mouvements qui se revendiquent de cette pensée et qui refusent tout forme de compromis, que ce soit en Palestine  en Syrie ou ailleurs. 
Source : Press.tv
Hannibal GENSERIC


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire