samedi 9 juin 2018

Tunistan. Prêts à mourir pour vivre !



Le ministre de l’Intérieur Lotfi Brahem a été limogé le 6 juin sur fond de controverse après le naufrage, dans la nuit du 2 au 3 juin, d’un bateau transportant près de 200 migrants. Décryptage.
Plus de 60 corps ont été repêchés au large de Kerkennah, après le naufrage [dans la nuit du 2 au 3 juin] d’un chalutier à bord duquel auraient embarqué près de 200 personnes cherchant à rejoindre les côtes italiennes [le bilan des victimes est provisoire, on compte 68 rescapés].
L’événement marquant de la semaine en Tunisie est des plus tragiques, et pourtant c’est avec une amertume sourde qu’il a été accueilli. Un État qui peine à contenter les plus défavorisés et une société incapable de contenir ses maillons les plus faibles ne peuvent vivre que dans un mélange de défaitisme et d’impuissance face à de pareils drames humains.

3 commentaires:

  1. La flotte de pêche de MACRON aura de quoi remplir ses filets dans ces mers tout pres de la France .
    RESULTATS DES REVOLUTIONS DE COULEUR ....BRAVO !!!!! L'OCCIDENT !!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Le plan Kalergi: plan du génocide des européens

    https://www.youtube.com/watch?v=4fEeYHhAm7A

    RépondreSupprimer
  3. Tout ça pour que quelques débris humains puissent continuer à déféquer tranquillement du foi gras et du caviar ! Dérisoir

    RépondreSupprimer