vendredi 8 juin 2018

USA. La haine contre Poutine vient des médias juifs (II)


L’outrage continue. Il est temps d'évoquer cette tromperie criminelle du public occidental par une poignée de magazines influents, qui contribuent tellement à la guerre sans fin, à l'instabilité internationale et à des budgets de défense insensés et totalement inutiles partout.

Nous allons progressivement mettre à jour ce post pour inclure plusieurs collages représentant environ 15 publications. Celui-ci inclut NEWSWEEK, TIME et THE ECONOMIST. Faites défiler vers le bas pour les voir tous.

 
MISE À JOUR 2, le 7 juin :
Newsweek est l'un des propagateurs les plus honteux de la haine viscérale de Poutine. C'est un magazine qui est passé de propriétaire par le Washington Post Group de Katherine Graham (juive), où il a fait faillite, perdant devant son concurrent de longue date TIME, et a été depuis relayé par une série de propriétaires louches. Un milliardaire juif de l’électronique a acheté du Washington Post pour 1 $.
Pendant ce temps, sa rhétorique anti-russe n'a cessé de s'accroître, au point où elle semble être devenue un porte-parole des agences gouvernementales américaines et / ou des zélotes Neocon qui aiment travailler eux-mêmes dans une frénésie sur la « perversité de Poutine et de la Russie ». .
C'est la pire sorte de journalisme trash, incarné par Anna Nemtsova et Owen Matthews, tous deux juifs (Nemtsova est mariée à Andrew Higgins, un autre grand propagateur de la tromperie sur la Russie). Sa principale raison d'être est de lancer une série de « pièces à conviction » bidons contre le président russe. Il est étroitement lié au torchon Daily Beast.

MISE A JOUR 1, le 2 juin : 
Voici The Economist, que je pense être le pire du lot, parce qu'il a réussi à se forger une réputation d'excellente couverture commerciale, inspirant beaucoup de confiance aux hommes d'affaires qui ne suivent pas de près la politique et sont enclins à croire ce qu'ils lisent ou entendent de sources « fiables ». C'est définitivement une propriété juive, contrôlée par la famille Rothschild. Ses rédacteurs et écrivains sont aussi largement juifs. Leur diabolisation complètement irresponsable et implacable de Poutine a été hors de toutes les normes connues au cours des 15 dernières années.
Nous savons. Nous regardons et lisons qui dit quoi.

POSTE ORIGINAL, le 18 mai 2018 :
Un lecteur a envoyé des collages de couverture pour tout un tas de magazines, et nous les publierons sous forme de série, mise à jour dans ce post. Le premier est Time Magazine, un grand menteur quand il s'agit de la Russie.
Time Magazine peut-il être qualifié de «juif», de propriété ou de personnel? Jetons celui-là dans la section des commentaires. Peut-être que quelqu'un peut-il faire une recherche rapide et comprendre cela. Je mettrai à jour cet article si toute information convaincante se concrétise, d'une manière ou d'une autre.
Dans mon article, Il est temps de laisser tomber le tabou juif, j'ai soutenu que la diabolisation implacable de Poutine et de la Russie est un phénomène juif, poussé très fort dans les médias juifs, et le plus obsessionnellement par les journalistes juifs.
Si, en tant que société, nous voulons dévoiler ce mensonge endémique au sujet de la Russie, nous devons être en mesure de discuter de qui est derrière, et pourquoi. Ce n'est pas une plainte contre les Juifs en général, seulement le petit groupe d'entre eux qui dominent nos médias, et nous induisent en erreur si outrageusement sur la Russie, (l’Iran, la Palestine, les Musulmans, les Chrétiens et tous les Goys sans aucune exception) et beaucoup d'autres choses.
Restez à l'écoute pour plus. Nous mettrons graduellement à jour ce post jusqu'à ce qu'ils soient tous là.
Quand vous les voyez tous d'un coup, vous réalisez que quelque chose d'extraordinaire se passe.

NEWSWEEK:
*  *

THE ECONOMIST:
*  *

TIME MAGAZINE


VOIR AUSSI :


Hannibal GENSERIC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires provenant d'"inconnus" (Unknown) ne seront pas pris en compte.